Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 19:27

Près de 700 morts à Gaza, 90 % de civils. Le Hamas a quant à lui abattu 50 israélien, à 95 % des militaires.

Pas besoin de faire de longs discours. Les terroristes dans cette histoire, ce sont les barbares juifs. Le terrorisme, c'est la politique systématique consistant à semer la terreur chez les civils palestiniens.

En réalité, il faut faire un petit rappel historique pour comprendre la situation. Il ne faut jamais oublié que l'entité sioniste a été créée à partir de groupements terroristes juifs, qui se sont constituées chez les envahisseurs juifs venus d'Europe de l'Est. La Haganah, l'Irgoun, le Léhi. Dès sa naissance, l'état juif s'est signalé comme étant profondément malfaisant et véritablement, au sens étymologique du terme, terroriste : massacres de villageois palestiniens, destruction de village, bombes dans des marchés.

Aujourd'hui, Israel, en tant que continuateur de ce terrorisme, continue à appliquer cette politique criminelle qui, sois dit en passant, est validés par tout le rabbinat d'Israel qui, appliquant le Talmud à la lettre, estime que les palestiniens, en tant que goyms, sont des animaux.

Donc appelons un chat un chat. La totalité des soldats d'israel sont des terroristes. les chefs d'israel sont tous des terroristes, qu'ils aient commencé à sévir avant ou après la création illégitime de cet état sanguinaire. Ne parlons donc plus de tsahal, d'armée, d'état, ni même de "terrorisme d'Etat"... Israel est juste une énorme faction terroriste. Elle doit être combattue comme telle. Les Palestiniens et les musulmans vaincront, tôt ou tard, ce terrorisme.

18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 13:55

 

Après de longs mois d'absence, pour des raisons professionnelles, je prends la plume pour répondre brièvement aux musulmans faisant de la propagande pour le patriotisme français, l'intégrationnisme etc... Je fais spécialement allusion à des personnes comme Camel Bechikh ou Albert Ali, et consorts. Pour résumer leur position, elle consiste à dire que les musulmans vivant en France doivent aimer la France, la chérir. En devenir les "fils". L'objectif ? Mieux s'intégrer, pour mieux s'épanouir. Le résultat ? Vibrer pour la marseillaise, le drapeau bleu blanc rouge, vivre en fraternité avec les français de souche.

 

Je comprends ce qui a mené à l'adoption de ces thèses. Face aux tensions entre la communauté musulmane et les français de souche, face au mal-être bien réel de nombreux musulmans vivant en France, ces personnes ont souhaité trouver une solution sur le long terme, d'apaisement. L'idée était aussi de tourner le dos au gauchisme qui a, il faut bien l'avouer, pourrit une bonne partie de la jeunesse d'origine maghrébine ; il fallait alors se tourner plutôt vers la "droite patriote", dire aux partis de gauche internationalistes "Stop!" et s'approprier les symboles de la Nation, et ce, pour se sentir chez soi en France et surtout être aimé des français.

 

Camel Bechikh et le drapeau auquel il fait allégence

 

 

Autant le dire tout de suite, je n'adhère absolument pas à cette vision car elle complètement à côté de la plaque. Tout d'abord, et pour aller au plus simple : est-ce vraiment un avantage ou une révolution de se tourner vers la droite patriotique tendance FN ou, au mieux, Dupont-Aignan, plutôt que la gauche ? La réponse est de toute évidence non. Car enfin, la propagande de gauche a aussi plaidé pour l'intégrationnisme, pour le respect de la république. Au final, en se tournant vers la droite nationaliste, on arrive au même résultat : aimer le drapeau, hurler à tue-tête qu'on est des français comme les autres. Tout ça pour ça ? Sans parler du fait qu'ils se croient subversifs, alors qu'en réalité, les Bechikh et toute la clique ne font que du Fadela Amara ou du Rachida Dati, version "anti-système".

 

Mais là n'est pas le coeur du sujet. Le noeud du problème a trait à notre religion et à notre fidélité à celle-ci. Bechik, Albert Ali et les autres, qu'ils soient proches d'ER, du FN ou autre, n'aiment généralement pas aborder ce sujet, ou alors ils bottent en touche. Mais c'est l'essentiel de leur supercherie. Car enfin, si vous vous prétendez être français, plus patriotes que les patriotes, il faut aller jusqu'au bout de la logique si vous êtes honnêtes. Et le bout de cette logique, c'est d'être prêt à se sacrifier pour la France, à se battre pour elle, voire à se sacrifier pour sa défense ou ses intérêts. Or, si demain la France est en guerre avec un pays musulman ? Admettons même que la France ne soit pas en tord. Que ferez-vous, vous musulmans prétendus patriotes ? De deux choses l'une : soit vous vous engagez avec la France, et là vous sortez de l'Islam, vous en devenez un ennemi de la Oumma, au même titre que les koufars ; soit vous refusez de combattre, et là vous serez considéré comme un gros hypocrite par les français, et ils auront absolument raison ! Alors je connais la chanson : pour refuser de vous engager (si c'est votre option), vous allez chercher tout un tas de prétextes : droit d'ingérence, droit de l'homme, etc... Mais personne n'est dupe : c'est du double langage pur et simple. De la malhonnêteté envers vous-mêmes et votre patrie d'adoption.

 

J'invite donc mes frères et soeurs, attirés par ces nouvelles thèses, à ne pas tomber dans le piège. Notre intégrité va à la loyauté envers la Oumma et à notre Din. Nous ne sommes pas "français", la république n'est pas la nôtre, pire, elle est notre ennemie. C'est une trahison que de soulever le drapeau et de se sacrifier pour cette république judéo-maçonnique.

Published by Sahabas - dans beurs de service
commenter cet article
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 13:07
De violents troubles ont éclaté tout récemment en Egypte et en Libye. L'ambassade américaine en Libye a été attaquée et on déplore un mort. La cause ? Un film juif, réalisé par Sam Bacile avec l'appui d'une centaine de donateurs juifs dont il tait le nom, qui dépeint la vie du Prophète de l'Islam (pbsl) de manière vulgaire et insultante. Suite aux violences dont il est le responsable, il a réitéré que pour lui son film n'était pas religieux mais politique, et que l'Islam est une gangrène pour le monde. Il prétend qu'il a réalisé ce film pour montrer au monde "l'horreur de l'Islam" pour inciter tous les peuples à protéger l'entité sioniste. Son film, grossier montage mensonger, a été relayé par des chrétiens extremistes comme le pasteur Terry Jones qui s'était rendu célèbre en organisant des cérémonies d'autodafé du Coran, et un chrétien Copte du nom de Sadek. A vrai dire, ce n'est pas le premier acte de guerre menée par des juifs contre le monde musulman. L'on se rend compte, et le peuple commence à bien s'en apercevoir, que des "bacilles" juifs - pas tous les juifs biensur - sont systématiquement derrière la plupart des conflits et des propagandes de haine. Je ne vais pas rappeler qui étaient les mentors du terroriste Breivik, ni citer de nouveau la religion des principaux promoteurs de la doctrine du choc des civilisations. Je renvoie juste les lecteurs à la vidéo du Rav ron Chaya sur la manière dont arrivera la victoire du judaisme. En guise de réponse, je publie ici un film, jugé antisémite - à tord car ils ne stigmatise pas tous les juifs - et qui pourtant se base sur des faits réels : "Le Juif Suss". Réalisé par les allemands dans les années 30, il dépeint l'ascension et la chute d'un riche juif qui a pris le pouvoir au sein d'un royaume allemand. Lisez un peu ce qu'écrit wikipédia, qui ne peut pas etre taxé de nazi, par rapport à l'histoire réelle de ce juif : http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_S%C3%BCss_Oppenheimer. Sans revenir en détail sur son histoire, vous verrez que les principaux faits relatés par le film sont vrais. Dans la mesure où les propagandistes juifs n'hésitent plus à publier, à grande échelle, des films et des écrits qui vomissent sur l'Islam et les muslmans en incitant à leur destruction, nous ne voyons pas pourquoi certains films judéo-critiques devraient etre cachés au grand public : Copiez collez le lien sur votre navigateur : http://archive.org/details/LeJuifSussVostfr
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 17:46

 

Je ne reviendrai pas sur les détails de l’affaire. Bernard Madoff, juif américain pratiquant, a monté la plus grande arnaque de l’Histoire. Adoptant un schéma type « pyramide de Ponzi », l’opération consistait à prétendre qu’il gérait un fonds d’investissement très performant. Il démarchait, avec son équipe, d’importants clients et entreprises et leur faisant miroiter des gains intéressants.

 

 

 

 Bernard Madoff, le visage de l'arnaque

 

Or, les malheureux ignoraient complètement que les fonds qu’ils remettaient à la société de Madoff n’étaient jamais investis en bourse. La faible rémunération périodique qu’ils recevaient, les mettant en confiance et les incitant à réinvestir sans cesse, provenaient des dépôts des autres clients. Une fois le montage découvert, les clients comprennent que leur argent a été accaparé par Madoff et les siens… La pyramide s’est effondrée et a révélé plus de 60 milliards de dollars de trou.

 

Suite à cette affaire, les médias se sont empressés de dire qu’il s’agissait d’un individu isolé. L’on a même prétendu, pour empêcher le public de comprendre le fond de l’affaire, que des juifs auraient été arnaqués.

 

Or, ce que le public ignore, c’est que Madoff n’était pas seul, et que la communauté juive a largement profité de l’affaire. Ce n’est qu’en sachant cela qu’on comprend réellement ce qui a motivé les protagonistes.

 

Les vrais bénéficiaires de l’escroquerie Madoff

 

 

Irving Picard, la personne chargée de liquider la société Madoff suite à l’éclatement du scandale, a recensé au moins 2000 personnes et organismes bénéficiaires de l’opération ! En clair il ne s’agissait pas d’un loup solitaire avide d’argent. Tout porte à croire qu’il a été un agent communautaire.

 

C’est ainsi que Picard découvrit que parmi les gros bénéficiaires, outre la famille élargie de Madoff, deux familles juives se distinguaient : les Lévy et les Shapiro. Fait ignoré du grand public, l’un des plus gros bénéficiaires du montage était Jeffry Picower, juif américain et investisseur professionnel (http://en.wikipedia.org/wiki/Jeffry_Picower). Il a engrangé plus de 7 milliards de dollars !

   

C’est au sujet des organismes communautaires juifs que le constat est accablant. On lit ainsi sur Wikipédia que :

 

 

« Outre les fondations de philanthropes juifs pour lesquelles les plaintes furent portées contre leurs fondateurs tel que Carl et Ruth Shapiro, Jeffry et Barbara Picower, Sonja Kohn, etc. ou la famille Madoff elle-même par le biais des fondations The Mark and Stephanie Madoff Foundation et the Deborah and Andrew Madoff Foundation qui ont été appelées à rembourser 2 millions de dollars chacune, on trouve :

 

 

 

America Israel Cultural Foundation une fondation de soutien aux artistes et institutions culturelles juives qui est poursuivie pour un montant de 5,32 millions de dollars.

 

 

The American Committee for Shaare Zedek Medical Center poursuivie pour 7 millions de dollars.

 

 

United Congregations Mesorah, une association religieuse qui est poursuivie pour 16 millions de dollars.

 

 

Hadassah (en), l'organisation des femmes sionistes ».

 

 

 

 

 

 

Les complices du montage

 

 

 

Du côté des complices, même constat. Certes, certaines banques classiques sont concernées, comme HSBC, BNP, JP Morgan… Toutefois, là encore, l’implication communautaire est flagrante. Ainsi la fameuse banque « suisse » UBC à hauteur de plus de 2 milliards de dollars. Cet établissement fut fondée par Edgar de Picciotto (http://www.ubp.com/cms/lang/fr/ubp/swiss-bank/profile/history), et est dirigée par sa famille. Or, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une famille d’immigrants juifs libanais…

 

 

Au rang des complices, bien cachée dans l’épais dossier Madoff, l’on retrouve une banque israélienne « Hapoalim ».

 

 

 

 

L’affaire Sonja Kohn, rescapée de l’holocauste, juive intégriste et surtout complice et bénéficiaire principale de l’arnaque Madoff

 

 

 

 

 

Ce n'est pas Madame Doubtfire, mais Sonja Kohn, complice principale de l'escroquerie

 

 

 

Ce n’est pas fini… Le plus gros morceau arrive ! Le plus important complice et bénéficiaire de l’escroquerie est la banquière Sonja Kohn. Sa biographie se passe de tout commentaire quant à son implication dans le judaisme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sonja_Kohn) :

 

 

« Fille de rescapés polonais de l’Holocauste, elle grandit dans une petite communauté juive de la capitale autrichienne et épouse Erwin Kohn, banquier, dans les années 1970.

 

 

Elle débute sa carrière professionnelle avec son mari à Milan en montant une petite affaire d'import-export de montres, transférée par la suite à Zurich. En 1984, Elle crée la Medici à Vienne.

 

 

Un an après, elle s'installe à New York, dans une communauté juive orthodoxe. Elle devient ultra-orthodoxe et porte désormais la perruque comme l'impose la pratique de sa religion. Elle crée Eurovaleur Inc.

 

 

En 1990, elle retourne s'installer à Vienne. Elle est mère de 5 enfants et dispose d’une villa dans le quartier de Nahlaot à Jérusalem où elle se rend plusieurs fois par an, son fils, le rabbin Avraham Zeev Kahana, est le directeur d'une école talmudique, Les portes de la halakha, financée par Sonja Kohn »

 

 

Quel a été son rôle dans l’affaire Madoff ? Le liquidateur a déposé plainte contre et des sociétés qui lui sont liées, notamment sa propre banque, en estimant : « En Sonja Kohn, Madoff a trouvé une âme sœur criminelle, dont l'avidité et l'inventivité malhonnête égalaient la sienne ». Dans son recours en justice, il écrit : « Depuis plus de 20 ans, Kohn a organisé un vaste montage illégal en exploitant sa relation privilégiée avec Madoff pour drainer plus de 9,1 milliards de dollars appartenant à d'autres personnes dans un montage à la Ponzi ».

 

 

 

Il ajoute que « le montage illégal a enrichi Kohn, sa famille et des dizaines d'autres individus et entités, dont les plus grosses banques en Autriche et en Italie, aux dépens des biens du BLMIS et sur le dos des victimes de Madoff ».

 

 

 

Tous ces éléments suffisent pour tout comprendre, toute conclusion s’avérerait superflue… Sauf à rappeler que selon le Talmud, livre saint du judaisme, escroquer les goym est non seulement permis, mais même considéré comme un mitsvah, « bénédiction », lorsqu’il s’agit de favoriser la communauté.

 

 

Published by Sahabas
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 14:21

 

Cela fait 50 ans que l'Algérie est devenue indépendante. Je tenais à rendre un hommage appuyé à tous les martyrs tombés sur le champ de bataille, dans leur combat pour la dignité, la liberté et la justice. L'Algérie, et au delà, le Maghreb et tout l'ancien monde colonisé s'en souviendront pour toujours.

 

En France, de nombreux articles ont été publiés par Libération, le Figaro, et autres, destinés à rabaisser cette commémoration historique et symbolique qui touche des millions de personnes. Deux idées s'en dégagent : le peuple algérien vit un désenchantement à cause du pouvoir en place, et la fete s'en trouverait donc gachée ; il existerait chez les algériens une nostalgie du temps des colonies, grossier mensonge répété par les rapatriés et les harki aigris.

 

La réalité est toute autre.  L'Algérie, et ce dans le silence complet des médias français, vit une véritable liesse populaire très spéctaculaire et émouvante. Des concerts de musique traditionnelle, de rai, sont organisés partout, à Annaba, Oran, Constantine. A Alger, le groupe Zebda s'est produit devant des dizaines de milliers de personnes. Des drapeaux flottent partout, brandis par le peuple algérien. Une fierté bon enfant se dégage partout. Aucun "ressentiment" comme se plaisent à le dire les médias français : le peuple est fier, de ses conquetes, du sacrifice de ses aieux

 

Photos et vidéos sur ce lien : www.skyscrapercity.com/showthread.php?s=05d5039320253afc898618c42a08767b&t=1496532&page=15

 

 

Je pense que l'aigreur vient aussi du fait que l'Algérie, qui a subi pendant 130 ans une occupation coloniale féroce, qui débuta par des massacres de masse et se termina par l'horreur d'une guerre horrible qui vit la torture érigée en stratégie globale par la France, a choisi de n'inviter à cette commémoration que des pays frères qui ont contribué à la libération nationale : le Maroc, la Tunisie qui abrita des cellules du FLN et paya le prix fort lors du bombardement de Sakiet Sidi Youssef, l'Egypte qui contribua à alimenter la révolution en armes et abrita aussi des militants FLN.

 

Longue vie à tous peuples libérés, qu'ils souviennent tous qu'ils doivent leur liberté à des gens humbles, braves, qui ont choisi de sacrifier leurs destinées pour le Bien, comme les martyrs algériens.

Published by Sahabas - dans contre-propagande
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 14:43

Le pseudo-intellectuel français Guy Millière rédige régulièrement des articles pour des sites juifs fanatiques et anti-musulmans. Très proche du juif extrémiste Daniel Pipes, l’un des « penseurs » de l’idéologie néoconservatrice, il est l’un des représentants en France de la ligne Bush-Netanyahou-Libermann. Pour bien comprendre son idéologie, pas besoin de longs discours, regardez juste la vidéo, l’image se passe de commentaire : resistancemusulmane.over-blog.com/article-guy-milliere-et-daniel-pipes-en-kippa-le-vrai-visage-de-la-doctrine-du-choc-des-civilisations-67759510.html

 

 

Tout récemment, il a publié un article, relayé un peu partout dans des sites d’extrême droite juive et occidentaliste, intitulé « La barbarie islamique » - je ne publie pas de lien pour ne pas leur faire de la pub mais en cherchant sur google vous le trouverez aisément. Et le moins que l’on puisse dire est qu’il n’y va pas par quatre chemins. Pour résumer, il expose sa vision du monde. Pour lui, le principal, voir unique problème sur cette planète serait cette « barbarie islamique ». Il donne des exemples : Al Qaida, Hamas, Hezbollah, Iran ; y range aussi les « exactions » de Sadam Hussein, Khadafi, Bachar El Assad, l’Autorité Palestinienne. Sa thèse : l’Islam représente la barbarie, la violence, la haine, contre lequel le monde entier doit s’unir pour le détruire et pour la paix mondiale s’installe éternellement grâce à la démocratie de marché : « Je persiste à dire que tous les musulmans ne sont pas coupables, mais je dois rappeler que les coupables de la barbarie islamique sont musulmans. Et je dois dire que la barbarie islamique est le danger principal aujourd’hui sur la terre".

 

 

Guy Millière s'exhibant fièrement en territoire occupé où les palestiniens vivent enfermés comme des animaux. Apparemment ça le fait jubiler...

 

 

L’idée est aussi de décrédibiliser le combat d’indépendance des Palestiniens : pour cet écrivaillon, le problème du Proche-Orient n’est en rien un combat contre l’Occupation illégale et illégitime, au contraire : il ne s’agirait que d’une composante de la guerre barbare mondiale menée par les musulmans contre le monde « civilisé ». Ainsi il écrit que « Ceux qui pensent que des accords sont possibles avec le Hamas ou avec l’Autorité Palestinienne me font penser à ceux qui pensaient en 1938 qu’on pouvait s’entendre en Europe avec Adolf Hitler ». Il ajoute enfin, dans une formule haute en shutzpah, que c’est l’Autorité Palestinienne qui occupe la Cisjordanie… Il conclut par une sentence sans appel : « C’est la barbarie islamique qui est abominable. » Au cas où on n’aurait pas compris !

 

 

Je ne vais pas m’attarder pour démonter en détail son discours suranné. Tout d’abord, dire que les exactions prétendues de Sadam Hussein, Assad ou Kadhafi, des régimes laics, relèvent de la barbarie islamique fait sourire. La vérité est que Millière fait dans l’essentialisme, qui est l’une des voies qui mène au racisme : tout acte, vrai ou faux, commis par une personne de confession musulmane, entache nécessairement la foi et la culture de tous ceux qui ont le malheur d’être aussi musulmans. En ce cas, il faudrait parler d’ « agression sexuelle juive » en évoquant les affaires DSK et Polanski ? Ou d’ « escroquerie juive » pour évoquer l’affaire Madoff ou celle du Sentier ? Je pense qu’il serait le premier à s’en insurger.

 

 

 

 

 

Ensuite il évoque Al Qaida. Très drôle, pour ce défenseur des USA, de mettre sur le dos des musulmans la nébuleuse Al Qaida ! Dois-je rappeler que cette organisation, qui n’a pas réellement de consistance, fut financée par les américains ? Que les services occidentaux ont fait appel à eux, les ont armés et incités à mener la guerre à Kadhafi et à la Syrie ? Tout cela à été dit et redit, pas la peine d’approfondir : tout le monde sait la mascarade Al Qaida, et l’inanité de la thèse officielle sur le 11 septembre. Ajoutons, en passant, que les dictateurs du monde arabe sont tous, sans exception, soutenus, financés et armés par les puissances occidentales.

 

 

Une fois démystifiés ces deux points du concept fumeux de Millière, venons-en aux faits. Où est réellement la barbarie ? D’abord, il faut rappeler que l’entité sioniste a massacré 100 fois plus de palestiniens que l’inverse. Qu’Israël a assassiné, ces 10 dernières années, infiniment plus de civils innocents que le Hamas, le Hezbollah et l’Iran réunis : 10 000 morts pour la seconde Intifada ; 1500 morts pour le bombardement du Liban ; 1200 morts pour le bombardement lâche du camp de concentration de Gaza. Ajoutons à cela l’attentat terroriste sioniste commis contre la flottille humanitaire, les crimes commis par le Mossad un peu partout dans le monde, et les milliers de palestiniens morts faute de soins et de nourriture à cause du blocus israélien sur Gaza et la Cisjordanie.

 

Un visage plein d'humanité...

 

 

Mais ce n’est pas fini. Il est désormais établi sans aucune ambigüité que les néoconservateurs américains sont en large majorité des gens de confession juive, et accessoirement des protestants : Daniel Pipes (resistancemusulmane.over-blog.com/article-daniel-pipes-le-neoconservateur-pape-des-apotres-du-choc-des-civilisations-pour-la-gloire-d-israel-60362650.html), Richard Perle, Wolfowitz, Kagan, Podoretz, le rabbin Dov Zakheim (resistancemusulmane.over-blog.com/article-l-integrisme-dont-on-ne-parle-jamais-les-rabbins-engages-dans-l-incitation-a-la-haine-et-a-la-guerre-des-civilisations-61428386.html)… Ces individus, de purs fanatiques, sont les architectes et les concepteurs de l’invasion de l’Afghanistan et de l’Iraq, qui ont causé au bas mot 500 000 morts musulmans. Il ne faut aussi jamais oublier que Madeleine Allbright, elle aussi juive intégriste, avait justifié la mort de centaines de milliers d’enfants irakiens à cause de l’embargo. Enfin, c’est bien des personnes comme BHL, Finkielkraut, Lévy et consorts qui ont appelé de leurs vœux la destruction de l’Iraq, de la Lybie et maintenant de la Syrie et de l’Iran.

 

 

Au final, des intégristes juifs et leurs supplétifs goys aux manettes en Occident ont assassiné, de sang froid, infiniment plus de monde que les musulmans. Il semble bien exister, pour reprendre la formule de Millière, une barbarie « judéo-occidentale ». Il faut encore ajouter une différence fondamentale entre musulmans et sionistes : les musulmans n’ont jamais voté pour la fantasmagorique Al Qaida, qui ne bénéficie d’aucune légitimité ; à l’inverse, les criminels judéo-atlantistes que sont Netanyahou, Bush, Blair, ont été élus par leurs peuples. Ce qui ne veut pas dire que la totalité des juifs et des chrétiens sont responsables de ces crimes abominables ; mais les vrais responsables de ces crimes atroces sont, encore pour reprendre l’expression du néocon, des juifs et des chrétiens ou athées.

 

 

Il faut aller encore plus loin pour bien comprendre l’étendue de cette barbarie qui gangrène le monde entier. Les musulmans ne détiennent pas les banques usuraires dans le monde : Goldmann Sachs de Monsieur Blansktein, Lehmann Brothers, Rotchilds, qui affament le monde avec leurs spéculations sur les matières premières et volent les peuples avec l’usure – interdite en Islam – ne sont pas dirigées par des musulmans…ni par des esquimaux ou des guatémaltèques d’ailleurs ! Je ne parle meme pas de la Réserve Fédérale Américaine, dirigée successivement par Greenspan et Shalom Bernanke, responsabilité en partie - avec les banques susmentionnées et le FMI - de la crise financière que nous connaissons et qui jette des millions de personnes dans la misère.

 

 

On comprend que la vision du monde de Millière est complètement fantasmatique et hors du réel. Mais il s’agit d’une stratégie volontaire : petit télégraphiste de l’Empire judéo-atlantiste, il apporte sa petite pierre à sa domination mondiale en brouillant volontairement les pistes, en inversant les responsabilités, et en justifiant par des raisons mensongères tous les crimes terroristes de ses amis, en diabolisant tous ceux qui lui résistent - Millière avait aussi insulté Chavez et Poutine pour leur insoumission. L’Histoire retiendra que Millière, enfin son idéologie car lui est insignifiant, auront été du côté de la barbarie, la vraie, celle qui met le monde à feu et à sang et sème partout la discorde. Son article qui incite clairement à la haine raciale et religieuse est, quant à lui, destiné au vide-ordure de la pensée.

Published by Sahabas - dans néoconservatisme
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 19:41

Après les soulèvements en Tunisie et en Egypte, qui furent populaires et destinés à renverser des despotes soumis à l’Empire, ce dernier, par le biais des médias, a voulu nous faire croire en l’existence d’un « Printemps Arabe », vent de démocratie à la sauce occidentale qui balaierait les « tyrans ». Il faut le dire et le répéter : il n’existe pas de « Printemps Arabe ». Seulement deux mouvements de révolte, en Egypte et Tunisie, vite récupérés par les mondialistes.

 

 

La Libye est la preuve ultime de cette escroquerie : un pays plutôt prospère, qui connaissait certes des lourdeurs et une opposition, mais le niveau de vie y était plus que satisfaisant. Un pays qui finançait de nombreux projets de développement dans toute l’Afrique et s’apprêtait à lancer une monnaie concurrente du dollar, le dinar or. Et voilà que d’un coup, on nous fait le coup de la révolte du peuple contre le tyran, en l’occurrence Kahdafi ! La réalité est qu’il s’agissait d’une minorité, armée et financée par les pétro-monarchies du Golfe et les services occidentaux, qui a déclaré la guerre à un pouvoir légitime en place. La suite on la connait : bombardements massifs de l’OTAN, lynchage de Kadhafi, assassinat d’une bonne partie de sa famille, massacres racistes anti-Noirs, et, cerise sur le gateaux ou plutot immondice sur le tas de fumier : le monstre BHL tournant un film sur un monceau de cadavres pour glorifier son image… La Libye vit actuellement les heures les plus sombres de son histoire.

 

 

Les occidentaux et les monarchies wahhabite-sionistes ont tenté de réitérer cette abomination contre la Syrie. Même scénario : on prétend, médias serviles à l’appui, qu’un affreux dictateur sanguinaire – Bachar El Assad – massacre son peuple qui se soulève pour réclamer la liberté et la démocratie. La réalité, pour ceux qui s’intéressent de près à ces questions, est encore une fois toute autre : des mercenaires, financés et armés par des agents de l’étranger – les mêmes qu’en Libye – sèment la terreur dans le pays. Attentats, massacres de civils, spoliations…

 

En réalité, Libye et Syrie sont depuis très longtemps dans le collimateur des puissances impériales et d’Israël. Pour la Libye, l’existence d’un pays arabe et musulman prospère, disposant de très importantes réserves de pétrole, qui œuvre depuis longtemps à l’édification d’une réelle indépendance de l’Afrique et du monde Arabe face à la domination impériale, était une perspective insupportable pour les yankees. Ajoutons que les sionistes ont toujours détesté Kadhafi pour ses déclarations anti-israéliennes et son soutien actif, financier et militaire, apporté aux palestiniens. Notez qu’il s’agit exactement de la même configuration que pour l’Irak de Sadam ! Il n’y a pas de hasard !

 

S’agissant de la Syrie, les choses sont tout aussi claires : il s’agit d’un Etat allié de l’Iran, que les sionistes souhaitent depuis très longtemps raser pour son insoumission à l’entité terroriste. Renverser Assad permettrait à Israel d’éviter d’avoir à ses portes un soutien des Perses.

 

Pour détruire les germes de rébellion AUTHENTIQUE dans le monde musulman, l’empire a naturellement noué alliance avec les monarchies wahhabites. Qatar et Arabie Saoudite, nous le savons depuis longtemps, sont des esclaves des occidentaux ; par leur haine des chiites et des sunnites non wahhabites, ils se sont alliés au démon qui leur a fait croire qu’ils pourront mettre en place des Etats de la même obédience dans tout le monde Arabe.

 

 

Quels sont les objectifs de cette entreprise de subversion mondiale ? D’abord, nous avons vu qu’il s’agit de préparer une future guerre contre l’Iran. Mais de manière plus large, il faut rappeler que des juifs extrémistes, qui détiennent les rennes du pouvoir en Occident – via l’AIPAC, le CRIF, la LDJ, l’AJC, le Bnai Brith, Bilderberg etc…- , croient qu’ils règneront sur le monde après que celui-ci soit détruit par une immense guerre occident-orient. Certains, comme Rav ron Chaya, l’avouent sans aucune ambigüité, et c’est tout à son honneur. Il semble alors que leur idée soit de placer, dans tous les pays musulmans, des pouvoirs à la sauce saoudienne ou qatarie, c'est-à-dire des caricatures vivantes qui insultent par leur comportement l’Islam et les musulmans. Rappelons que ces deux Etats scélérats appliquent de manière impitoyable la loi pénale islamique aux plus humbles, aux pauvres et aux enfants sans appliquer aucune indulgence comme nous l’a enseigné le Prophète (sas), tout en laissant les dirigeants, criminels, traitres et pervers, commettre les plus graves violations des principes sacrés ; et que leur particularité est d’être complètement intégrés dans le système financier mondial, participant à l’escroquerie de cette monnaie de papier qu’est le dollar et de ce fait en laissant prospérer l’empire US, en lui laissant de surcroit construire des bases militaires où s’y déroulent les pires actes blâmables, et profiter du pétrole en abondance. C’est ensuite qu’aux yeux de l’opinion publique, il deviendra urgent de lancer une guerre mondiale contre ces affreux « barbus »…

 

Cet intérêt rejoint en partie celui des fanatiques néoconservateurs américains. Pour ces derniers, la plus grande menace est représentée par la Russie et la Chine. Les USA étant sur le point de s’écrouler, vu l’état de leur économie rongée par la spéculation et la finance rapace des usuriers de Wall Street, ils craignent par-dessus tout l’avènement de ces deux puissances. Or, ce n’est pas hasard si Chine et Russie, ayant compris qu’ils étaient aussi la cible, soutiennent la Syrie : cet Etat, ainsi que l’Iran, sont des alliés stratégiques de ces deux grands pays.

 

 

Plus que jamais, il faut marteler que les insurgés syriens sont des fanatiques, marionnettes avant tout de l’Empire judéo-atlantiste. Des gens sans cervelles, qui assassinent leurs propres frères en croyant œuvrer pour la grandeur de l’Islam, mais qui en réalité servent ses pires ennemis.

Published by Sahabas - dans contre-propagande
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 13:48

Plus les jours passent et plus la confirmation du grossier montage de l'affaire Merah se révèle. Hier, nous apprenions qu'une plainte a été déposée par le père du prétendu tueur. L'avocate algérienne semble détenir une bombe à retardement : une vidéo dans laquelle Merah crie son innocence et s'exclame "Pourquoi vous voulez me tuer ?!". Des journaux Italien et israélien confirment par ailleurs que Merah était lié à la DGSE, qu'il avait un correspondant et qu'il entré en Israel sous couverture. Les services français et l'exécutif sont aux aguets et commencent à perdre leur calme, c'est ce qui nous met la puce à l'oreille. Ils ont insulté et sommé le père de Merah de se taire, puis une mascarade d'audition fut organisée à l'assemblée nationale, à l'issue de laquelle les députés PS et UMP ont déclaré : "Il n'y eu aucune ombre au tableau". Pas crédible une seule seconde.

 

Voilà désormais que, confirmant nos soupçons, un article de Libération aux ordres du pouvoir vient nous "révéler", à la suite d'autres journaux, qu'un étrange Pakistanais d'Al Qaida aurait formé Merah au terrorisme. Déjà, il ne s'agit pas d'un témoignage direct, ni vidéo, ni audio : un simple texte, pondu dans un site jidahiste, d'à peine 3 pages. L'auteur se présente comme le formateur de Merah. Ce dernier, abstenez-vous de rire, se serait entrainé au maniement des armes pendant à peine... 2 jours ! Un détail grotesque : pour valider la version officielle, ce texte dépeint Merah comme s'occupant de son arme comme "si c'était une partie de lui-meme". Ce document ridicule, totalement non crédible, a été relayé par la presse car il a été validé, et considéré comme fiable, par...les services de renseignement eux-memes !

 

Les services secrets sont des grands manipulateurs. Notamment au sujet du "terrorisme islamiste", l'épouvantail agité sans cesse par l'oligarchie au pouvoir. Il faut rappeler en effet le grossier montage, qui est encore relayé par des journalistes incompétents ou collabos, de la "revue en ligne d'Al Qaida", Inspire. Grotesque canular pour effrayer la ménagère : on y apprend comment construire une bombe dans la cuisine de sa maman, dans le texte ! ; comment s'attacher une ceinture d'explosif. ; comment tuer un maximum de monde en prenant sa voiture et en roulant sur le trottoir ! La couverture de ce magazine en ligne est design et pue la sauce hollywoodienne, regardez :

 

 

Petit détail ridicule qui prouve la manip' : les "extremistes" sont complètement intransigeants concernant la représentation de figure humaine, et notamment en photographie...

 

 

On attend la suite de l'affaire Merah : après avoir fait passer ce jeune homme de 70 k tout mouillé pour un rambo mettant en échec 40 spécialistes du RAID, on va peut etre apprendre qu'il va se réveiller de sa tombe pour aller encore tuer des innocents...

Published by Sahabas - dans contre-propagande
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 14:47

Le 3 avril 2012, s’est tenu à Paris le premier Congrès des Amis d’Israel. Ce meeting, à quelques semaines des élections, révèlent la mise au pas totale de la France aux intérets israéliens. Cette soumission était déjà évidente avec le diner du CRIF et la collaboration médiatique. Il semble qu’un pas ait été encore franchi : les élites sionistes semblent ne plus prendre de gants, arborant avec arrogance et obscénité leur main mise sur l’Etat français.

 

 

Bien entendu et comme ceci était prévisible, le gratin de la classe politique était réuni. Les représentants des candidats étaient présents : Manuel Valls, Julien Dray pour Hollande, Copé pour Sarkozy (en visioconférence), ainsi que de nombreux députés de droite et de gauche, et notamment l’inénarrable Goasguen qui traitait il y a peu les palestiniens de « peuple de terroristes épouvantables ». Des membres de l’organisation LDJ, considérée comme terroriste par les Etats-Unis et Israel, assuraient la sécurité du meeting. L’objectif était de signer un pacte : les élites sont obligées, désormais explicitement et ouvertement, de déclarer leur flamme à l’entité coloniale sioniste. En guest star, Alain Juppé était présent et a une fois de plus, après s’être montré en kippa en Israel suite à l’obscure affaire Merah, déclaré son amour et son engagement pour la légitimité et la sureté d’un Etat qui bafoue, faut-il le rappeler, toutes les résolutions de l’ONU.

 

Alain Juppé à la tribune...DeGaulle doit s'en retourner dans sa tombe.

 

 

Bien sur, l’affaire Merah était évoquée : il s’agissait d’en tirer un profit politique en usant de la sempiternelle victimisation, pour légitimer, ce qui n’a rien à voir, un Etat étranger. Goldnadel, le sioniste fanatique, est venu à la tribune dire et marteler que Merah était un « jeune musulman », histoire de lier, comme d’habitude, croyance en cette religion et acte de barbarie. Précisait-on que Dutroux, Fourniret, Emile Louis ou Bertrand Canta étaient chrétiens ?

 

Avec cette traque, mise en scène et orchestrée par l’exécutif, visant les « islamistes », et ce rassemblement assez vulgaire, qui rappelle évidemment les rassemblements de l'AIPAC, à l’heure où l’entité terroriste continue de coloniser et de tuer des civils, il semble que la France s’enfonce de plus en plus dans la stratégie du choc des civilisations. Cette guerre, tant souhaitée par certaines élites et un certain lobby, qui verra s’affronter le « monde civilisé judéo-chrétien » contre le « monde terroriste et obscurantiste des fanatiques nazislamistes », l’objectif étant, ainsi que l’affirment les écritures juives et d’éminents ecclésiastiques tels Rav ron Chaya, que ces deux blocs s’autodétruisent afin de laisser place à l’avènement du Grand Israël, guide et chef des Nations goys soumises.

 

Hélas, avec des médias aux ordres, cette stratégie du choc est en passe de gagner. Alors que le problème numéro un est cette crise financière sans commune mesure avec ce que l’humanité a connu, causée par la finance spéculatives et abstraites de Wall Street et des banques usuraires (Goldmann, Lehman…), les élites mondialistes disposent d’une voie royale pour s’en sortir : le déclenchement de cette guerre tant souhaitée. L’on attend avec impatience le procès destiné à révéler la manipulation liée à l’affaire Merah, en espérant qu’elle fera tomber au moins une partie de cette grotesque propagande. Avouons néanmoins que pour l’heure, nous sommes assez pessimistes face à la passivité du peuple qui, il faut le dire, a légitimement bien d’autres problèmes quotidiens à régler…

27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 13:34

 

L'affaire Merah est une manipulation de barbouzerie infâme, les preuves commencent à affluer. Le journal italien Il Foglio, confirmé par Haaretz, révèle que ce jeune homme de 23 ans qu'on nous présente sans aucune preuve tangible comme le meurtrier, était un indic de la DGSE, et que c'est à ce titre qu'il devait infiltrer les réseaux "islamistes". C'est aussi grâce à cette couverture qu'il a pu se rendre en Israël, dans le cadre d'un voyage très suspect :

 

http://www.courrierinternational.com/article/2012/03/27/merah-etait-il-un-informateur-des-services-de-renseignements

 

Merah n'a rien d'un "islamiste" : il aime les bagnoles, les filles, les boîtes de nuit... s'habillait fashion et s'était même fait un crête sur le crâne, à la mode skin head, selon ses proches. Il a été très probablement utilsé comme fusible, ou comme bouc émissaire dans le cadre de cette affaire qui revêt tous les aspects d'une manipulation d'Etat, destinée à : faire réélire Sarkozy l'agent du néoconservatisme et du Nouvel Ordre mondial sur le dos des musulmans, la crise et l'échec total de son quinquennat passant désormais au second plan face au péril vert imminent ; renforcer dans l'opinion la doctrine du clash des civilisations, qui vise à nous amener progressivement à une énorme déflagration mondiale.

 

D'autres révélations sont sur le point de tomber et on espère qu'elle conduira à la chute du régime UMP.

Published by Sahabas - dans néoconservatisme
commenter cet article

Présentation

  • : Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • : Ce blog évoquera les questions liées à la propagande anti-musulmane qui a cours en Occident, mes avis sur l'actualités, décryptages, informations...
  • Contact