Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 16:04

 

Rebellote ! Un énième pays musulman bombardé par les forces impériales occidentales... La Libye vient figurer parmis la longue liste de pays pillonés : après l'Afghanistan, l'Irak, le Liban, la Palestine et Gaza, la Syrie...

 

 

Raisons invoquées, comme toujours : "droits de l'Homme", "protection des civils"... Les leçons du passé, les mensonges de l'Irak avec les armes de destruction massive, la propagande immonde d'Israël au sujet de la flotille et de Gaza, la débâcle et les crimes de la coallition en Afghanistan, révélés en plein jour, n'ont pas été retenues. Il faut dire que ce coup-ci, la propagande occidentale a été très machiavélique : profitant des révoltes légitimes qui ont secoué le monde arabe, les puissances impériales ont voulu faire croire que leur intervention était dans l'intérêt des "révoltés". La vague de sympathie des opinions publiques envers ces mouvements populaires a été utilisée, abusivement, pour faire entrer la Libye dans la même logique. Or plusieurs éléments nous permettent d'affirmer que la situation libyenne n'est pas comparable avec les autres pays, et notamment la Tunisie et l'Egypte. Et que l'intervention occidentale ici répond à des objectifs purement impérialistes.

 

Tout d'abord, un élément en forme de révélateur : encore dans le flou de l'actualité, ne sachant pas réellement quoi penser (au début, comme tout le monde, je me suis dit que ce qui se passait en Libye était comparable aux mouvements tunisiens et égyptiens, que j'ai bien évidemment approuvés), j'allume la télé et je vois... Bernard Henri-Lévy ! BHL, le faux philosophe milliardaire, l'incompétent petit télégraphiste de l'Empire Siono-Yankee, qui s'était bien abstenu de l'ouvrir au sujet de la Tunisie et de l'Egypte, en direct sur TF1 de Libye, aux côtés des insurgés... Sa chemise blanche ouverte sur son torse (à la mode "La Vérité si j'mens"), mêlant sa désinvolture "fashion" au tragique des évènements, il tonne, hurle, en appel à... une intervention militaire ! Tilt ! Je tilte immédiatement et me dis que ça sent mauvais, très mauvais... Il nous refait le coup de l'Irak, de l'Iran, de la Yougoslavie...

 

  L'ultra-bellicistre néoconservateur BHL

 

 

En s'intéressant concrètement aux évènements libyens, que constate-t-on ? D'abord, que le niveau de vie en Libye, et ce selon les indicateurs mêmes de l'ONU, est l'un des plus élevés du monde arabe et du continent Africain. Que l'indice de développement humain est encore plus élevé que certains pays européens (notamment d'Europe de l'Est). Que le système de santé est performant... Malgré tout ce qu'on peut penser du dirigeant libyen, force est de constater que le système fesait en sorte de redistribuer la manne pétrolière, même si ce n'est pas forcément la panacée.

 

Autre élément : les révoltés ne sont pas vraiment comparables aux manifestants tunisiens et egyptiens. En Libye en effet, les insurgés possèdent des armes de guerre, des avions de chasse, des batteries anti-aériennes... Bref, ils sont armés. Il ne s'agit pas de manifestants pacifiques comme dans les deux autres cas. Autre point significatif : les chefs de la rébellion populaire libyenne sont reçus, depuis le début, par les grands dirigeants occidentaux, en costar cravatte : drôle d'insurgés n'est ce pas ? En principe, ils devraient être interdits de voyager non ?

 

Par ailleurs, il s'est avéré que contrairement à la Tunisie et à l'Egypte, et quoi qu'on en pense ou dise, c'est un fait : le colonel Mouammar Khadaffi reste soutenu par une partie non négligeable de son peuple. Ben Ali et Moubarak ont pu dégager rapidement car la totalité du peuple les haïssait et méprisait déjà. Ce n'est pas le cas, il faut le dire et répéter, de Khadaffi (et biensûr malgré toutes les critiques légitimes qu'on peut lui faire : mais les faits doivent être justement analysés). Dès lors, les occidentaux qui se mettent à soutenir les rebelles armés, prennent en réalité partie en faveur d'une minorité contre une majorité, ou à tout le moins d'une partie du peuple libyen face à une autre. Et c'est ce qui est intolérable : j'aurai tout autant condamner un bombardement de la Tunisie ou de l'Egypte de la part des USA. C'est au peuple de se libérer, et si une majorité est en marche, ça peut aller au bout. Si cela reste une minorité, il est absurde, et même criminel de bombarder un pays tiers.

 

 

On nous fait croire aussi à une "unanimité" de la communauté internationale... Quelle escroquerie : l'Inde, la Russie, la Chine, l'Allemagne n'ont pas voulu de cette guerre, pas plus que l'Italie. La ligue Arabe a été manipulée, puisque les occidentaux lui ont demandé son soutien (pour justement faire croire qu'il ne s'agissait pas d'une croisade occidentalo-américaine) ; la ligue fut d'accord, mais uniquement pour décider d'une zone d'exclusion aérienne ; elle a reconnu avoir été bernée. En aucun cas elle souhaitait un bombardement de la Libye qui coutera des centaines de morts. Des pays africains ont condamné l'agression. Enfin, une initiative de conciliation provenant des pays latinos américains, qui aurait permis des négociations et d'éviter une guerre atroce, a été froidement rejettée par les agresseurs : c'est une preuve claire et nette que la guerre, rien que la guerre, était l'objectif. Et non la conciliation. Et tous ces pays qui se sont opposés à cette agression soutiendraient donc un "dictateur sanguinaire" et appeleraient à combattre "une révolte populaire légitime" ? Allons... Pourquoi la France de Sarkozy l'atlantiste et ultra-sioniste, la Grande-Bretagne et les USA, auteurs des chaos irakien et afghan, seraient tout d'un coup dans le droit chemin : pourquoi ces pays, qui se sont illustrés dans des guerres illégales et assassines, dans leur soutien sans faille aux massacres de palestiniens, se seraient engagés cette fois-ci pour une juste cause ? Je n'y crois pas une seule seconde, et le faits égrainés ci-dessus tendent clairement à le démontrer.

 

 

Replongeons nous d'ailleurs un peu dans le passé. On a oublié que la Libye était l'un des pays qui a le plus soutenu les palestiniens face à l'agresseur sioniste. Que Khadaffi a soutenu financièrement des mouvements indépendantistes réprimés à travers l'Afrique et le monde (irlandais, corses). Qu'il collaborait avec Chavez activement, et avait contribué à resserer les liens entre les pays du tiers monde.

 

 

On pourra trouver tout un tas de défauts au colonel Kadhafi. Et moi-même je ne le porte spécialement dans mon coeur. Mais il est évident que la Libye est victime d'une agression impériale occidentale comme le monde musulman en a connu bien d'autres. Les objectifs sont de différents ordres : main-mise sur les ressources pétrolières libyennes ; se débarasser d'un dirigeant instable et peu rassurant pour le racket occidental (Mouammar Kadhafi a privilégié des relations pétrolières avec les pays du tiers monde) ; éventuellement installer des bases militaires US, autorisées par des dirigeants dociles mis en place ici (comme Karzai en Afghanistan) ; quant à la suractivité fort suspecte de la France et de Sarkozy dans cette histoire, les informations quant au financement de la campagne de 2007 par la Libye pourraient avoir servi de détonateur ; enfin, il existe un ancien projet de partition de la Libye, qui a peut être été réactivé pour l'occasion.

 

La Libye doit être soutenue, et il faut révéler la mascarade à l'opinion publique qui a été intoxiquée. Nous sommes probablement dans une seconde guerre d'Irak, des dizaines de victimes civiles sont déjàà déplorer du fait du pillonage du pays. Des navires, des avions de combats (quel courage ! ) balancent des bombes, et on nous refait le coup des frappes chirgucales. Il faut rapidement se réveiller, et là nous pouvons faire quelque chose, puisque le fer de lance de cette croisade criminelle est à l'Elysée !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sabra 03/09/2011 00:25


Alors là c'est tout à fait vrai!je trouve ça très louche cette histoire....Du coup en lisant ton article j'ai fini par comprendre plein de choses....Tu fais preuve d'une analyse très compléte et tu
m'as bien éclairée merci...C'est clair que ça n'a absolument rien à voir avec les révoltes tunisiennes et égyptiennes qui étaient spontanées et pacifiques.Khadafi je ne l'aime pas mais c'est quand
meme hallucinant comment les Français s'en melent alors que la Tunisie ils n'en n'avaient rien à foutre:ya pas de pétrole en Tunisie ça se voit lol!Mais bon je pense que les Lybiens finiront par
comprendre le petit manége qui se trame dans leur pays et moi j'ai peur pour la Maghreb tout entier maintenant;que va devenir l'Algérie dans tout ce cirque???Là ils vont avoir le champ libre si je
puis dire...parce que Bouteflika là il ne doit plus rien décider!c'est grave quelle bande d'hy^pocrites je vous jure ça me dégoute!!!!Et GAZA on s'en fout qu'ils crévent en gros c'est ça c'est
grave pourquoi ce monde est controlé par eux??ces sionistes là qui n'ont aucun coeur!vivement 2012 j'en connais un qui ne va pas volé haut!


citoyen lambda 29/08/2011 19:04


Après la découverte des crimes commis par les brigades Khamis, aurez-vous l'idée de retirer votre article de soutien à Muhammad Kadhafi ?


Présentation

  • : Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • : Ce blog évoquera les questions liées à la propagande anti-musulmane qui a cours en Occident, mes avis sur l'actualités, décryptages, informations...
  • Contact