Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 18:28

 

Les historiens ont montré qu'une partie assez importante des esclaves déportés d'Afrique vers le nouveau Monde, de l'ordre de 20 à 25% étaient de confession musulmane. Cependant, l'on sait très peu de choses sur eux, on en parle assez rarement. C'est l'occasion ici de rappeler un épisode héroïque qui eu lieu au Brésil, en 1835.

 

A cette époque, le système brésilien est fortement impregné de l'esclavagisme. Un groupe d'esclaves musulmans de Salvador de Bahia décida de se révolter contre cette tyrannie, au nom de leurs idéaux de liberté et de l'amour de leur foi. En effet, l'une de leur motivation était de se lever contre l'imposition de la religion catholique.

 

C'est ce qu'on appela la révolte des Malês, terme qui désignait les esclaves qui maîtrisaient la langue arabe. Révolte qui eu un impact très important sur la conscience des esclaves à l'époque. En janvier 1835, pendant le mois de Ramadhan, un groupe de près de 1500 Noirs, dirigés par les musulmans Manuel Calafate, Aprígio, Pai Inácio entre autres, organisa une conspiration ayant pour objectif de libérer leurs camarades musulmans.

 

http://www.tourisme-bresil.com/musique-bresil/images/01-esclavage-bresil.jpg

 

Ils rassemblèrent l’argent pour acheter des armes et rédigèrent des plans en Arabe, mais ils furent dénoncés par une femme noire au juge de paix. Ils réussirent tout de même à attaquer le camp qui contrôlait la ville, mais à cause de l’infériorité numérique et en armes, ils finirent par se faire massacrer par les troupes de la Garde Nationale, par la police et par des civils armés qui étaient terrifiés face à la possibilité de la réussite de la rébellion des noirs.

 

Sept membres des troupes officielles et soixante dix noirs moururent lors des affrontements. Deux cent esclaves environ furent menés devant les tribunaux. Les condamnations varièrent entre la peine de mort, les travaux forcés, le bannissement et les coups de fouets, mais tous furent torturés de façon barbare, certains jusqu’à la mort. Plus de cinq cent africains furent expulsés du Brésil et reconduits en Afrique. Malgré le massacre, La Révolte des Malês allait servir à démontrer aux autorités et aux élites le potentiel de contestation et de rébellion qu’entraînait le maintien du régime esclavagiste, une menace qui resta toujours présente durant toute la Période de Régence et s’étendit au gouvernement de D. Pedro II.

 

Il est clair que cette révolte fit trembler le système esclavagiste, et il tombera d'ailleurs quelques années plus tard. On estime qu'il existait encore 100 000 musulmans africains au Brésil en 1910, malgré les expulsions et les nombreuses conversions forcées au catholicisme qui ont suivi la révolte, les autorités ayant compris que l'Islam pouvaient inciter les esclaves au soulèvement (des passages du Coran ont été retrouvés chez les révoltés de Bahia).

 

Rendons hommage à ces héros glorieux , qu'Allah (swt) les accueille au plus haut paradis.

 

http://www.worldlingo.com/ma/enwiki/fr/Mal%C3%AA_Revolt

Partager cet article

Published by Sahabas
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • : Ce blog évoquera les questions liées à la propagande anti-musulmane qui a cours en Occident, mes avis sur l'actualités, décryptages, informations...
  • Contact