Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 17:07

 

Le vent de révolte qui souffle dans le monde arabe réjouit toutes les personnes éprises de justice, de dignitié et d'indépendance. Cependant dans le monde occidental, l'heure est au scepticisme : "oui c'est bien ce qui se passe, mais attention il faudrait pas que les islamistes en profitent pour confisquer ces révolutions".

 

 

Cette angoisse, surjouée certes, est bien réelle chez les dirigeants et les élites occidentales. La raison : ils prétendent que les "intégristes" (sorte de label de la peur dont sont affublés tous les musulmans qui protestent contre l'impérialisme atlanto-sioniste) sont un facteur de menace, de danger, de ... terrorisme ! Cette réthorique bien minable est resservie ad nauseam. La vérité est cependant toute autre.

 

 

Les vraies sources d'angoisse pour les occidentaux sont les suivantes. D'abord, il est clair que les mouvements islamiques, que ce soit les Frères musulmans d'Egypte, Ennahda en Tunisie, le Hezbollah, le Hamas et tant d'autres, jouissent d'une très grande popularité chez ces peuples. Les raisons sont simples : ces pays sont profondément musulmans ; ces organismes et partis ont toujours été engagés dans l'action sociale et l'aide aux démunis, dans des pays rongés par la corruption et l'incompétence des dirigeants en place. Intégrité et apport social considérable : assez pour leur assurer une profonde sympathie. Des élections libres dans le monde musulman leur donneraient assurément un rôle important.

 

 

http://religion.info/artman/uploads/0169_hassan_al_banna.jpg

Hassan El Banna, fondateur des Frères musulmans

 

Or, et c'est là que le bas blesse, ces mouvements possèdent une dimension identitaire indéniable. Ils refusent l'occidentalisation rampante du monde musulman via la télévision et la dégénérescence de la morale que cela engendre. Pour les pays occidentaux, ceci est un grave problème : risque de ne plus pouvoir refourguer leurs produits de consommation, leurs programmes abrutissants. L'Occident cherche à imposer coûte que coûte son modèle de société à la terre entière, notamment par la propagande audiovisuelle, pour pouvoir créer partout de bons petits consommateurs ahuris capables d'acheter tous les produits pour le bien des grandes firmes : ce projet serait bien mis à mal dans ce cas, créant potentiellement d'importantes chutes de profits mais aussi et surtout une baisse durable de leur "rayonnement idéologique" dans le monde. D'autant que le monde musulman, retrouvant sa cohérence civilisationnelle, représenterait un modèle alternatif puissant pouvant concurrencer à terme cet Occident mythifié qui se présente à tord comme le "phare du monde". Le déclin pointerait à l'horizon.

 

 

Seconde raison : ces mouvements ont le sens profond de l'intérêt de leurs peuples. Il est évident que s'ils arrivent au pouvoir : il n'y aurait plus de base américaines dans les pays musulmans, bases qui sont les avants postes de l'Empire globaliste. Le passé nous fournit d'illustres preuves : en Egypte, Hassan El Banna était un fervent anti-colonialiste. En Tunisie et au Maghreb, l'on sait le rôle que joua le grand centre islamique de la Zitouna dans la contestation anti-impériale. En outre, pour en revenir à la période actuelle, les contrats liés aux ressources naturelles seraient bien plus durement négociés afin que cela profite en priorité aux peuples et non aux multinationales occidentales qui, grâce à la corruption et au soutien à ces dictateurs, peuvent faire de très grasses affaires. En bref, l'Empire aurait des partenaires solides, qui ne se laissent pas faire, et seraient prêts à faire pression pour obtenir des choses : couper les robinets du pétrole par exemple si les USA menace d'attaquer un pays musulman.

 

 

http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/90/Zitouna_1880.jpg

La Grande Mosquée de la Zitouna à Tunis en 1890

 

 

Troisème raison, et là nous sommes au coeur de sujet : Israël. Cet Etat voyou, colonial et hors la loi, est carrément une idole, une sorte de divinité pour l'Occident (gangréné il faut le dire par les groupes de pression de cette entité sioniste). Si demain des gouvernements islamiques venaient au pouvoir, il est évident qu'Israël se heurterait à un mur et ne pourrait plus continuer sa politique de conquête et de meurtres de masse. Ces organisations islamiques sont à l'écoute du peuple, et que dit il ce peuple : "marre d'Israël". Nul doute que s'engagerait alors des actions concrètes, fortes, pour stopper l'hégémonie israélienne. Nul doute encore que si Israël tentait de reproduire l'ignominie de Gaza et du Liban en 2006, ces pays se coaliseraient pour défendre leurs droits et mettre hors d'état de nuire le Sionistan. Pour l'Occident et les lobbys sionistes qui l'occupent, c'est une perspective absolument intolérable, et la preuve en est que les dirigeants de l'entité font pression partout pour soutenir la répression de Moubarak. N'oublions pas non plus que le grand rabbin de Tunisie avait appelé à une nouvelle présidence de Ben Ali quelques semaines avant sa chute.

 

 

Ce sont ces raisons qui font que les occidentaux ont peur des islamistes, et non le pseudo intégrisme ou le pseudo terrorisme. D'autant au contraire que si certains groupes islamiques, minoritaires, ont pu commettre des attentats, ce fut souvent pour répondre à des répressions ahurissantes et abominables commises d'abord par les dictateurs à la solde de l'Empire américano-sioniste. Souvenons nous des Frères musulmans, dont certains éléments bien minoritaires ont pu recourir à l'action violente mais bien après que le régime laïc en place les ait pourchassés, torturés, avilis, expulsés, pendus. Si vraiment les occidentaux ne voulaient pas que certains groupes deviennent "extrêmistes", ils arreteraient de pousser et de financer leur persécution. Or ce n'est pas le cas : ils poussent systématiquement à la radicalisation pour pouvoir par la suite justifier leur impérialisme.

 

 

L'Histoire n'est pas finie et espérons que ce mouvement de révolte nous réservera d'autres belles surprises, en forme de quenelles pour les intérêts atlantistes et sionistes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Maladito 12/03/2011 15:50


La raison pour laquelle les occidentaux ont peur de l'islamisme? C'est surtout parce que ces mouvements ne s'arretent pas qu'au frontières des pays musulmans.
L'occident impose beaucoup de choses, c'est vrai. Mais l'inverse est vrai égallement.
Viens à Bruxelles, où dans certains quartiers les non-musulmans se font saigner.


Sahabas 22/03/2011 02:44



Si les occidentaux foutaient la paix aux peuples musulmans, les choses se passeraient autrement. Le fait est que depuis 200 ans, l'Occident a à peu près envahi, pillé, bombardé la quasi-totalité
du monde musulman.


 


L'agresseur est clairement identifié, les musulmans ont le droit, et même le devoir de se défendre face à des ces ingérences. C'est une question d'honneur et de dignité.



Présentation

  • : Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • : Ce blog évoquera les questions liées à la propagande anti-musulmane qui a cours en Occident, mes avis sur l'actualités, décryptages, informations...
  • Contact