Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 17:08

Tasin4-8a1be.jpg

 

 

 

L’activiste de tendance néoconservatrice Christine Tasin est membre du groupuscule « Riposte laïque », dont l’objectif déclaré est de faire la guerre contre l’Islam (voir l’article publié sur leur site : http://www.ripostelaique.com/Pourquoi-il-faut-declarer-la.html), soit disant au nom de la laïcité (je dis sois disant parce qu’ils s’accomodent très bien des intégristes catholiques et juifs en se taisant et même en s’alliant avec certains groupuscules de ces mouvances).

Ce personnage un peu original a fait irruption dans la blogosphère en attaquant l’Islam et les musulmans, taxés de vouloir conquérir la France et accusés de tous les maux du pays. Mais il est utile de creuser un peu les motivations de Tasin, et de s’interroger sur les buts de sa propagande.

 

 

Tout d’abord, elle a pris position à de nombreuses reprises en faveur de la barbarie israélienne, témoignant de son hypocrisie manifeste : en effet, d’une part, elle prétend être contre la « barbarie islamique » mais se satisfait de la barbarie israélienne et occidentale : d’autre part, cela montre qu’elle se fiche éperdument de la laïcité, vu qu’Israël est fondé sur des mythes religieux (Terre promise) et que nombre de ses crimes, notamment ceux des colons, sont motivés par leur vision archaïque et fanatique de leur religion. Elle prendra ainsi clairement position en faveur de massacre des humanitaires de la flotille à Gaza. Voire à ce sujet son article explicite et qui se passe de commentaire : http://christinetasin.over-blog.fr/article-les-israeliens-etaient-attendus-ils-ont-bien-fait-de-donner-l-assaut-51555868.html. Elle affirme, entre autre : les israéliens « ont eu raison de donner l’assaut » et justifie ainsi le massacre.

 

Au passage, notons que l’intervention sanglante de Tsahal a été considérée par les experts de l’ONU ainsi que par l’ensemble de la communauté internationale et des ONG Israëliennes comme à la fois « barbare », « criminel », et constitutif de violations graves des droits de l’homme, du droit humanitaire et de la dignité humaine. Les actes répertoriés commis par l’armée israélienne sont les suivants : assassinats avec préméditation, tortures, vols. Tasin soutien donc la barbarie, dès lors qu’elle n’a aucune coloration « islamique » que ce soit de près ou de loin, et qu’elle provient d’Israël. Dont acte. Notons par ailleurs que le site dont elle fait partie et qu’elle a contribué à créer, Riposte Laïque, soutiendra aussi l’offensive criminelle contre les humanitaires : http://www.ripostelaique.com/Gaza-Flottille-de-la-haine-et.html.

 

Par ailleurs, ses articles sont très souvent repris par des sites communautaires juifs de tendance sioniste. Notamment un article de Tasin justifiant la colonisation (encore une approbation de la barbarie dont elle se rend coupable, comme quoi c’est une constante) : http://www.terredisrael.com/wordpress/?tag=christine-tasin. Le site de Tasin publiera par ailleurs une diatribe très violente contre le peuple palestinien : http://www.ripostelaique.com/Palestine-ras-le-bol.html.

Nous avons aussi remarqué un article sur le blog de Christine Tasin qui diabolisait les manifestations contre les massacres de Gaza (http://christinetasin.over-blog.fr/article-26955503-6.html), à l’instar du CRIF et d’Alain Finkielkraut. L’on sait en effet que c’est un objectif récurrent des instances sionistes en France que de démoniser tout mouvement d’indignation face aux crimes d’Israël : Tasin suit le mouvement et apporte sa pierre. Humaniste qu’elle disait ?

Christine Tasin est aussi soutenue activement par plusieurs sites sionistes extrêmistes, tels « Bivouac » (site en faveur de la guerre de civilisations et de l’annihilation de l’Islam) et bien d’autres.

 

Aussi, la doctrine idéologique de Christine Tasin (même si parler d’idéologie est exagéré, car au point de vue intellectuel Tasin c’est très faible) est très proche de celle des néoconservateurs (idéologie de l’impérialisme américain et du choc des civilisations, fondée par Irving Kristol entre autres, ancien trotskyste issu de la communauté juive New-Yorkaise. Notons au passage que le grand compagnon de route de Christine Tasin, Pierre Cassen, a suivi rigoureusement la même trajectoire, puisque c’est un ancien Troskyste), dont l’un des éléments doctrinaux les plus importants est le soutien indéfectible à Israël (http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9o-conservatisme).

 

Tout cela ruine au passage toute sa ritournelle consistant à affirmer  qu’elle mène un combat humaniste, pour la dignité humaine, la paix… alors que dans les faits, et pour résumer, elle soutient des actes odieux (flotille à Gaza), justifie la colonisation et fait partie d’un site qui appelle ouvertement à la guerre contre une religion toute entière.

 

Enfin, et j’ai déjà abordé la question : son silence assourdissant sur l’influence du Crif en France, sur l’existence de milices ouvertement communautaristes, racistes et extrémistes au niveau religieux que sont la Ligue de défense juive et le Bétar, bref, sur toute une série d’aspects de « l’obscurantisme » qui touchent un certain groupe. En somme, le caractère très sélectif de ses indignations.

 

 

 

Tous ces éléments nous mènent à une conclusion simple : Christine Tasin est clairement un agent d’influence d’Israël en France et de la doctrine sioniste de la guerre mondiale contre l’Islam (pour éviter toute méprise je ne pense pas en revanche qu’elle soit recrutée et financée directement par Israël, nuance). Sa défense systématique d’Israël lorsque ce pays commet un massacre ou un crime, ses silences sur toute une série de thématiques, ses liens très étroits avec la mouvance sioniste hexagonale (voire les sites que j’ai cités, et j’aurais pu ajouter ses soutiens à Geert Wilders, l’islamophobe hollandais qui entretiens des liens très étroits avec Israël) et sa propagande de haine contre l’Islam en sont les preuves. Ce qui ne veut pas dire qu’elle ne le pense pas : elle déteste l’Islam, oui c’est une certitude. Elle est allé plus loin et a choisi de travailler et de s’allier au sionisme international.

Repost 0
Published by Regard d'un musulman et décryptage de l'actualit - dans fanatisme laïc
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 17:05

En France les réseaux islamophobes et antimusulmans sont de plus en plus nombreux. Tour d’horizon de certains d’entre eux. Nous tenterons aussi de préciser les buts idéologiques de ceux-ci.

 

 

Il y a d’abord Riposte laïque. Ce groupuscule d’agitateurs de la blogosphère est composé de quelques individus. Un obscure personnage, qui se fait passer pour un musulman, Pascal Hilout, qui a renié sa religion mais qui, pour donner une caution à ses diatribes antimusulmanes, prétend contre toute évidence, être toujours musulman. Comment être musulman et vouloir la destruction totale de l’Islam (voire son article « Pourquoi il faut déclarer la guerre à l’Islam » : http://www.ripostelaique.com/Pourquoi-il-faut-declarer-la.html? ). On m’expliquera. Nous y trouvons par ailleurs une féministe septuagénaire qui n’a plus toute sa tête et Christine Tasin qui part en croisade contre l’Islam… sur youtube et dailymotion.

 

Un trotskyste, d’extrême gauche donc, Pierre Cassen : exactement le prototype des néoconservateurs, qui sont, pour l’écrasante majorité, d’anciens trotskystes issus de la communauté juive orthodoxe des Etats-Unis (Podoretz, Wolfowitz, Daniel Pipes, Cohen, Richard Perle…). Même parcours que Kouchner, Bernard Henri Lévy, Finkielkraut… en clair, ceux qui sont pour l’atomisation de l’Iran, et ceux qui ont soutenu la campagne de massacres de Gaza et de destruction du Liban en 2006. N’oublions pas que le fanatisme bolchévique a mené à l’abattoir des dizaines de milliers de religieux orthodoxes de Russie. Pierre Cassen, un bon héritier.

 

Leur démarche est totalement inconsistante et hypocrite : ils se prétendent laïcs. La laïcité signifie séparation de la religion et de l’Etat. Or : pourquoi s’attaquent-t-ils aux musulmans, alors qu’aucune musulman n’est au Parlement, au gouvernement, à la Présidence, dans les régions et les conseils généraux. Les musulmans sont absents de tous les cercles politiques et de pouvoir, absents des réseaux de lobbyings occultes et des think tank influents (Cercle de l’oratoire, Bilderberg, Meilleur des Monde etc…). En revanche, dans ces tous lieux de pouvoir, on trouve pas mal de chrétiens, de juifs, d’athés… Sur eux en revanche, RL est dramatiquement silencieux. Pas étonnant, lorsque l’on sait que RL est liée à la franc maçonnerie (une réunion eu lieu avec une loge du B’nai Brit, franc-maçonnerie juive). Pour résumé, RL se présente comme le chien de garde du système et préfère taper sur les minorités plutôt que les vrais responsables et les puissantes. C’est généralement un signe de dégénérescence, d’opportunisme et de lâcheté.

Ils sont par ailleurs très proches de l’extrême droite racialiste, celle des identitaires. Un fil conducteur : le pro-israélisme délirants de Riposte laïque : soutien aux massacres de Gaza, à la destruction et au meurtre des humanitaire de la Flottille… Pas étonnant, lorsque l’on sait d’où vient la doctrine du choc des civilisations (néoconservateurs, sionistes, Liebermann, Netanyahou, Daniel Pipes et bien d’autres). Par ailleurs, ce soutien sans faille à un Etat dont l’idéologie est fondée sur un mythe religieux (Terre promise), dans lequel des religieux fanatiques (rabbins extrémistes et colons) ont une place énorme et dont l’action est mue par une doctrine (le sionisme) fondée sur la politisation d’obsessions religieuses en dit long sur l’escroquerie de leur posture laïque. L’Islam est leur seul et unique obsession, par les religions de manière générale : ils ne trouvent rien à redire à l’existence de tribunaux rabbiniques, au fait que dans certaines communautés orthodoxes juives en France les femmes soient obligées de se raser le crâne, l’existence de piscines non mixte au profit de cette même communauté, rien non plus sur l’existence de milices communautaires et religieuses que sont la LDJ et le Bétar… Silence assourdissant pour le moins révélateur.

 

Ensuite, nous avons le site racialiste proche de Front national « Fdesouche », créé et géré par Pierre Sautarel (qui a soutenu l’initiative de Riposte laïque « Apéro saucisson-pinard »). C’est un site très visité. Les commentaires y sont d’une nullité confondante : près de 80 % des interventions (vous pourrez aller vérifier vous-même) sont des insultes à l’encontre des personnes d’origine africaine et les musulmans (« macaques », « il faut brûler les musulmans » etc..). Tous les maux de la France sont réduits à une cause unique : l’Islam, responsable de tout. Crise, pauvreté, chômage, délinquance… Aucune solution n’existe, si ce n’est de brûler le Coran et de déporter les musulmans (voire de les tué pour certains commentateurs : voici les solutions politiques simplistes et à côté de la plaque proposées par les visiteurs réguliers et officiels de ce site. En revanche, le site est d’une implacable intransigeance lorsqu’il s’agit de propos, ne serait-ce que très soft, sur la communauté juive : la censure est extrêmement active et même abusive à ce sujet ultra-sensible. Pour les Noirs et les Arabes, c’est simple : vous pouvez vous lâcher.

A noter qu’un récent sondage sur le site a montré que la grande majorité était, au quel hasard, pour le bombardement de l’Iran. Le silence est aussi assourdissant sur les milices sionistes qui sévissent en France et qui ont agressé pas mal de français (Soral, Dieudonné, Faurisson, entre autres) : comment se prétendre nationaliste, anti-communautariste, sécuritaires et tout le blabla, tout en tolérant en dépis de la logique, des milices communautaires et religieuses ? L’inconsistance est encore ici criante.

 

Nous avons ensuite Jean Robin : plumitif moyen, aux qualités littéraires assez limitées. Il tient une maison d’édition. Sa non réussite professionnelle l’a mené à tenté d’infiltré la mouvance d’extrême droite néoconservatrice et sioniste et a squatté internet pour occuper son temps libre. En réalité, il a reconnu publiquement être un pro-israélien. Il délivre désormais ses diatribes contre l’Islam via des vidéos sur internet, assez peu vues. Sa dernière opération, qui a fait flop, fut de lancer une pétition pour un appel du 18 juin anti-islam : l’Islam serait l’équivalent du nazisme et occuperait la France. Il se prend pour De Gaule. On lui rappellera, encore une fois, qu’aucun musulman n’est à un poste de pouvoir dans ce pays. Mais bon, quand on est dans les théories conspirationnistes, on le reste jusqu’au bout. Il cherche récemment désespérément à avoir un débat avec Alain Soral, pour profiter de la notoriété de ce dernier. En vain, et tant mieux.

 

Enfin, mais la liste aurait pu être étoffée, le trio Zemmour – Finkielkraut – Elisabeth Lévy : les gardiens enragés du pré-carré sioniste en France. Diatribes anti-arabes et antimusulmanes : ces individus, entre autres, ont pour ligne directrice la défense inconditionnelle d’Israël, et pour cette raison, ont fait profession à plein temps de propagande antimusulmane. On ne peut pas allumer son poste de télé ou de radio sans les croiser, ici ou là, en train de délivrer leur message, constant, implacable et obsessionnel : les français, la France, le monde, doit lutter contre l’Islam. Leur fanatisme les mène à être sur une ligne de choc des civilisations, et ils soutiennent Riposte laïque et tout ce qui, de près ou de loin, tape sur les musulmans. Pas étonnant de les voire appuyer les campagnes militaires de l’axe atlanto-sioniste.

 

 

 

 

Après ce rapide tour d’horizon, qui aurait pu être bien plus long, nous constatons clairement que la mouvance anti-islam en France est systématiquement sur une ligne pro-israélienne et pro-impériale américaine. Ceci nous rappelle que Geert Wilders, le grand anti-musulman hollandais, a vécu une partie de sa vie dans un kiboutz en Israël, et s’est déclaré maintes fois pro-sioniste. On reconnaît là la caractéristique commune de tous les sois disant nationalistes islamophobes : l’hypocrisie et l’inconsistance. Comment en effet se déclarer nationaliste et en même temps déclarer allégence à un Etat étranger, hors la loi qui plus est ?

Vous en tirerez les conclusions que vous souhaitez. Pour ma part, il est évident que tous ces agitateurs sont mus par des obsessions pro-israéliennes, et que leur souhait est le tant attendu et souhaité choc des civilisations, ardemment promus par les néoconservateurs, Libermann et autres Netanyahou ou Rav ron Chaya (pour les initiés).

Repost 0
Published by Regard d'un musulman et décryptage de l'actualit - dans extrême droite islamophobe et pro-sioniste
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 17:00

Fadela Amara fait la quasi unanimité dans les médias, et parmi la classe politique française, à gauche comme à droite, nombreux sont ceux qui l’on encensé, et qui continuent à en dire le plus grand bien. Alors je vais tenter de faire preuve d’audace, et aller à rebrousse poil de toute cette guimauverie unanime.

 

Diplômée d’un CAP de comptabilité, ce personnage fait irruption sur la scène médiatique et politique en 2003 avec grand fracas, en fondant l’association féministe « Ni putes ni soumises » (NPNS), en partenariat avec Julien Dray du parti socialiste et de Mohammed Abdi. Objectifs allégués : dénoncer et lutter contre le machisme des arabo-musulmans de banlieue (et par extension au niveau international), le patriarcat hérité du « bled », la situation des femmes de banlieue brimées par les barbares des cités, « l’islamisme », « l’intégrisme ». Résultat : engouement unanime de tout le système politique et médiatique, subventions, unes de journaux. Le succès est foudroyant. L’UMPS à l’unisson déclare la soutenir, tout le monde veut sa photo avec la nouvelle passionaria.

 

Cependant, peu de personnes se sont penchées sur les réelles motivations de cette association, sur les véritables causes de ce succès, sur cette médiatisation massive, alors qu’il existe de nombreuses associations féministes, qui celles-là ne se bornent pas à dénoncer le machisme au sein d’une communauté, et qui, justement pour cela, n’ont pas tant de place dans le cœur de nos chers journalistes et politiques. Dès le départ, cette racialisation et cette ethnicisation de la lutte féministe était suspecte.

 

Lorsque l’on se penche un peu sur la question nous apprenons déjà que le cofondateur et ancien secrétaire général de l’association NPNS, Mohammed Abdi, fait partie d’un think-tank (cercle de réflexion et de lobbying) néoconservateur français et pro-israélien, Le Cercle de l’Oratoire, fondé par Michel et Florence Taubmann, dans lequel on retrouve, pêle-mêle, Pierre-André Taguieff, André Gluksmann, Romain Goupil, Pascal Bruckner, Bruno Tertrais notamment ( Jean Birnbaum, « « Le Meilleur des mondes », une voix pour l’Amérique », Le Monde, 24 mars 2006). Ce groupe et ses membres ont milité activement, on s’en souvient pour les avoir vu souvent dans nos médias, pour la guerre en Irak -http://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/070508/soutien-de-bush-et-de-la-guerre-en-irak-la-revue-le-meilleur-des-mondes. Par ailleurs, Mohammed Abdi est membre du comité éditorial de la revue atlantiste et néoconservatrice Le meilleur des mondes, édité par ce cercle de réflexion (http://www.marianne2.fr/Mohammed-Abdi,-l-ombre-de-Fadela-Amara_a169956.html. Voir aussi le site officiel de la revue : http://www.lemeilleurdesmondes.org/qui.htm ).

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce personnage à des liens plutôt ténus avec les apôtres du choc des civilisations… Est-ce si étrange que cela donc de le voir fonder une association qui se donne pour objectif de diaboliser l’Islam et les musulmans en faisant une fixette obsessionnelle sur le machisme « barbare » et « intégriste » de cette communauté ? Pour finir ce rapide portrait, notons que cet homme, qui donne des leçons de morale et se pose en apôtre de l’Axe du Bien, a été condamné pour escroquerie à la formation professionnelle en 2006 à 18 mois de prison avec sursis (http://www.lexpress.fr/actualite/politique/le-conseiller-d-amara-condamne-pour-escroquerie_467912.html). Pas terrible hein ?… Actuellement, il est conseiller de Fadela Amara au sein de son ministère.

 

 

 

article_kouchner.jpg

 

 

Poursuivons donc. Dès les débuts de l’association, Nicolas Sarkozy prend contact avec Fadela Amara et déclare la trouver très courageuse. Sarko l’américain et le pro-Bush gardera ce lien et la nommera, comme nous le savons, ministre en 2007, en guise de récompense pour son travail utile à son courant de pensée. Comme nous le savons aussi, Fadela Amara n’hésitera pas à trahir son ancien parti, le PS, pour aller à la gamelle et satisfaire ses ambitions. Curieusement, on ne lui en tiendra pas réellement rigueur.

 

En 2009, en plein massacres de Gaza, pendant que des enfants sont phosphorisés, brûlés vifs, des familles décimées par l’armée israélienne, elle participe au dîner du Crif (http://www.purepeople.com/article/diner-du-crif-politiques-et-people-reunis-contre-l-antisemitisme_a26207/1 ) lors duquel le président Prasquier, devant un parterre d’invités prestigieux dont le premier ministre François Fillon, glorifiera Tsahal et justifiera cette offensive. Fadela ne broncha pas, et refusera de condamner les crimes commis. Pire, elle se livrera à un aveu assez intéressant et qui en dit long sur l’origine de son mouvement. Interviewée par une journaliste de la chaîne public sénat, elle reconnaîtra que les gens liés au Crif l’ont énormément aidé à l’origine de la création de son association (http://www.dailymotion.com/video/x9wraw_aveux-de-fadela-amara-le-crif-la-pa_news). Elle avait déjà déclaré au journal israélien Haaretz en 2008 qu’elle admirait Israël et qu’elle s’y sentait très bien ( http://www.haaretz.com/misc/article-print-page/the-secret-of-the-israeli-mosaic-1.243602?trailingPath=2.169%2C2.225%2C2.227%2C) ignorant manifestement le sort réservé par cet Etat « si merveilleux » au peuple palestinien. Je passe aussi sur l’introduction, par Fadela Amara, de l’expression « fascisme vert » ( http://www.leparisien.fr/politique/non-aux-soldates-du-fascisme-vert-21-09-2003-2004405541.php ), qui a été pour la première prononcée par George W. Bush. Sa rhétorique ressemble étrangement d’ailleurs à celle des néoconservateurs, qui exploitent tous les filons pour inciter à la haine religieuse, et notamment donc, le féminisme à obsession ethnico-religieuse. L’on sait qu’aux Etats-Unis, les néoconservateurs ont utilisé, entre autres, cette voie, pour justifier cette offensive contre le monde islamique. Citons par exemple Nonie Darwish ou Wafa Sultan – cette dernière est une psychiatre américaine d’origine syrienne qui s’est illustrée par des diatribes violentes anti-musulmanes, dans lesquelles elle appelle à un écrasement du monde musulman : http://www.youtube.com/watch?v=Upa6gulotMM. Sultan parle bien d’Islam et de musulmans, et jamais d’islamisme ou d’intégrisme d’ailleurs -. Ces deux femmes (Darwish et Sultan) ont été mises en avant par les cercles néoconservateurs aux Etats-Unis, et elles ont fait un énorme travail de promotion de la guerre des civilisations outre-atlantique.

 

Tous ces éléments nous donnent la conviction que son ascension médiatique, sa promotion soudaine et la mise en avant de NPNS ne sont en rien dues au hasard. Et qu’elle l’a bien compris, et donc en rajoute dans la surenchère sans cesse. Ses propos inacceptables sur Diam’s récemment proférés, son soutien à une interdiction totale du niqab, contre l’avis même du Conseil d’Etat le prouvent encore une fois. Une idiote utile au service d’une idéologie de haine ? Une manipulatrice ? Les deux ? A vous de juger.

Repost 0
Published by resistancemusulmane.over-blog.com - dans instrumentalisation de la cause des femmes
commenter cet article

Présentation

  • : Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • : Ce blog évoquera les questions liées à la propagande anti-musulmane qui a cours en Occident, mes avis sur l'actualités, décryptages, informations...
  • Contact