Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 02:56

 

 

Petite séquence intéressante, et qui nous permet de comprendre la dérive islamophobe et pro-sioniste du FN. Le compagnon de Marine Le Pen, le juif ultra-sioniste Louis Alliot, a infiltré, avec le consentement de la présidente du parti, plusieurs francs-maçons. On sait que la franc-maçonnerie est la fondatrice de la religion laïcarde, et qu'elle est en lien très fort avec le judéo-talmudisme.

Repost 0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 13:04

En ce moment, lorsque l’on regarde les « news » sur google en lien avec l’Iran, on est submergé d’article sur l’interdiction de la poupée « Barbie » dans le pays. Avec des articles caricaturaux intitulés « Les mollahs en guerre contre Barbie », « L’Iran chasse Barbie ». On comprend bien l’objectif : montrer que les iraniens sont des fanatiques, et qui plus est ridicules car ils s’attaquent à une vulgaire petite poupée. Les commentaires sous les articles du Figaro, de Libération sous du même acabit : tout le monde s’insurge, moque les iraniens,les traite de « barbares misogynes ».


 

 

 

Ces gens sont d’une ignorance crasse. L’Iran a au contraire une attitude des plus rationnelles, et d’une saine radicalité indispensable. Car il faut bien voir que « Barbie », c’est bien plus qu’une « poupée pour petites filles ». Au-delà du jouet, dont effectivement on se moque en réalité, c’est le symbole que véhicule cet objet qui est, à notre sens, à combattre de toute urgence.

 

Le jouet manifeste d’abord le dogme de la « libération des mœurs ». Les constructeurs de cet objet, loin de n’avoir eu en vue que le bonheur de nos petites gamines, avaient une idéologie bien rôdée. Ce sont des libertaires, des doctrinaires de la décadence. Pour eux, le monde se portera mieux lorsque tous les freins à la morale seront abattus. C’est bien pour cela qu’à travers l’objet, il s’agit d’inculquer aux enfants dès le plus jeune âge qu’il est classe, et « cool », d’être dénudée, matérialiste, et « libérée » : pour preuve la panoplie des Barbie et Ken avec leurs villas, leurs yacht, leurs « tenues » ridicules. Cette doctrine, qui a fait des ravages en Occident, on veut l’importer en Orient. Et cela passe par bien d’autres canaux que l’industrie du jouet : « Barbie », c’est l’une des branches de l’armada médiatique (MTV), cinématographique (Hollywood), musicale (les obscènes Lady Gaga, Britney et compagnie) au service de cette doctrine de dégénérescence des mœurs. Ajoutons à cela le fétichisme absurde lié à cet objet inutile, cette idolâtrie poussée par le marketing abrutissant de masse. De la même manière que l’Iran combat les infiltrations de l’industrie du cinéma, il se doit de lutter contre l’industrie du jouet US qui sert rigoureusement les mêmes intérêts, en tentant de bourrer le crâne des plus petits.

 

 

En outre, « Barbie » c’est aussi, et ceci est lié au point précédent, la promotion de l’Empire US, fait de marketing absurde au service du règne de l’argent. C’est aussi l’un des outils de la propagande pro-américaine : l’Etat de la « liberté », « the American way of life ». On en veut pour preuve la haine avec laquelle les médias ont traité cette information : « ça prouve que l’Iran est contre les valeurs de l’Occident ». S’il s’agissait seulement d’une hystérie débile des « mollahs », nul doute qu’on n’en parlerait pas autant. Il semble que l’Iran a, une fois de plus, visé très juste, et a décelé les ficelles de la manipulation Yankee.

 

Loin donc de témoigner d’une folie ou d’une absurdité, l’action iranienne est la plus conséquente, réfléchie. On répète que le problème n’est pas un « jouet » pour gamine, les iraniens se fichant pas mal de l’objet en lui-même. Mais les fanatiques et les manipulateurs qu’il y a derrière, et l’idéologie qu’elle sous-tend. Encore une fois, l’Iran nous prouve que sa stratégie est, dans une optique d’opposition à l’Empire capitaliste du dollar, plus que jamais efficiente.

Repost 0
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 15:49

En lisant la Torah (Bible), on peut comprendre les origines de certains comportements. Ici, je voudrai revenir sur le Livre d’Esther, l’un des chapitres du livre saint du judaïsme, car il explique beaucoup de choses.

 

Ce texte relate des évènements antiques (vrais ou faux, ceci importe peu en réalité) qui se sont déroulés dans le royaume Perse (actuel Iran). Une jeune femme juive du nom d’Esther, orpheline, est élevée par Mardochée, de même religion. Le roi Assuréus cherchant une épouse, il tomba amoureux d’elle. Celle-ci dissimula néanmoins ses origines, et il l’a prise pour femme.

 

Peu de temps après, le roi Assuréus fit nommé un dénommé Haman au gouvernement. Il se trouve qu’à l’époque, en Perse, se trouvait une forte minorité juive qui vivait en marge des lois royales, ne les appliquant pas. Haman décida alors qu’il fallait leur appliquer la loi commune : il décida alors d’imposer à tout le monde un impôt royal, en assortissant cette obligation d’une sanction sévère. Selon certains textes, il s’agirait d’une peine de mort. Rien de bien étonnant ou grave quand on connait un tant soi peu la rudesse des lois antiques : par exemple, on pouvait être puni de mort si on pénétrait sans autorisation dans la cour du roi. Quoi qu’il en soit, certaines versions de cette histoire, devenues majoritaires dans les enseignements rabbiniques, consistent à prétendre qu’Haman voulait purement et simplement exterminer le peuple juif et qu’un décret approuvé par le roi fut signé en ce sens. Vous verrez que la suite du récit prouve que cette version est fausse.

 

Apprenant cela, Mardochée le divulgua à Esther. Ils décidèrent alors de déjouer ce « plan machiavélique ». Je vous passe les détails, mais Esther, jouant de son charme (le roi était complètement subjugué par elle) manipula Assuréus et obtint son soutien. Lors d’un grand festin organisé en présence d’Haman, elle prit la parole et dévoila le « projet machiavélique » au roi, qui fut très surpris ! Au passage on voit finalement qu’aucun décret royal d’extermination n’avait pu être signé puisque le roi ignorait le projet d’Haman ! Esther et Mardochée exigèrent alors du roi de sanctionner cet hypothétique projet, qui n’avait au surplus pas eu de début de commencement. Le roi, se soumettant au diktat de la femme dont il était sous la coupe, accordant les pleins pouvoirs aux juifs, en donnant l’anneau royal à Mardocché ! Ce dernier, avide de vengeance, procéda à la publication d’un décret royal ordonnant la pendaison d’Haman et de ses enfants ainsi que le droit, accordé à tous les juifs de l’Empire, de massacrer massivement une bonne partie des Perses qui auraient eu, en leur for intérieur, le souhait de « massacrer » les juifs. 75 000 Perses, innocents faut-il le rappeler, ont alors été exterminés.

 

Aujourd’hui, et cela en dit long sur la barbarie d’une telle coutume, cet évènement constitue l’une des fêtes les plus importantes du calendrier juif : Pourim, durant lequel on pend, pour amuser les enfants, des effigies d’Haman, et on mange un festin pour fêter le bain de sang goym, en croquant le ministre Perse assassiné.

 

Quelle est la morale de cette histoire ? Des milliers d’innocents furent châtiés, femmes et enfants compris, pour un projet hypothétique de s’en prendre aux biens d’une communauté juive. Projet qui n’a eu, on le rappelle, aucune prémisse de début de commencement ! Ceci nous rappelle aussi la conception très particulière de la vengeance du judéo-talmudisme, et la technique d’infiltration du pouvoir. Plus généralement, on voit que ce schéma, enseigné dans les écoles talmudiques, s’est très souvent répété : Israël, avec ses armes et sa bombe atomique, et les réseaux sionistes mondiaux, affirment sans cesse qu’on veut les « exterminer » ; et ceci justifie, de leur part, des campagnes massives de massacres de civils. Gaza, Liban, Iran : c’est exactement le même modus operandi. Ahmadinedjad et Sadam Hussein ont très souvent été qualifiés d’Haman des temps modernes. Tout récemment, lors de l’attaque informatique commise par Israël contre l’Iran, avec le virus Stuxnet, un fichier contenant le Livre d’Esther y était inséré.

Repost 0
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 13:39

 

Il est évident depuis bien longtemps que le lobby israélien domine, dirige et soumet les politiciens américains. Il n'y qu'à rappeler le retournement de veste d'Obama au sujet de la Palestine, mais aussi le déroulement des primaires républicaines. Les candidats à l'investiture n'arrêtent pas de faire de la surenchère en matière de léchage de bottes d'Israël. C'était même risible puisque chacun s'invectivait en reprochant à l'autre de ne pas être assez sioniste. Pitoyable pour un pays de 300 millions d'habitants, soumis à une clique de mafieux israéliens. Obama n'est pas en reste, lui qui a rappelé récemment qu'il était "indéfectiblement lié au sionisme".

 

Obama, souhaitant être réélu, s'est donc plié, une énième fois, aux véritables patrons du pays. Il a nommé à la tête de la Maison Blanche Jack Lew, un juif ouvertement intégriste et talmudiste. http://www.guysen.com/article_Jack-Lew-un-juif-pratiquant-a-la-Maison-Blanche_17125.html

 

 

 

Jack Lew, ancien conseiller de Clinton, entouré de deux rabbins intégristes.

 

On lit sur un site judéo-sioniste : "Le directeur de l’Union des Juifs Orthodoxes des Etat-Unis, le rabbin Steven Berg a félicité Obama d’avoir choisi Lew :  «Toute la communauté est fière qu’un de ses membres soit nommé à un poste avec de telles responsabilités. Nous lui souhaitons un grand Mazal-Tov et bonne chance dans son nouveau rôle ou il sera amené à servir le président Obama et le peuple Américain. » - vous aurez compris qu'il fallait inverser le dernier membre de phrase, c'est le peuple US et Obama qui servent les talmudistes -.

 

 

Repost 0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 23:20

 

Décidemment les intégristes juifs, de loin les pires de tous, nous épatterons toujours dans l'horreur. Après les rabbins prônant le choc des civilisations et la haine des musulmans (Yeroushalmi, Ovadia Yosef et le rabbin de l'EDL), après le trafic systématique d'organes...voilà que les intégristes juifs sont impliqués dans l'un des plus énormes scandale pédophile de ces dix dernières années.

 

117 enfants ont été abusés et violés par des juifs intégristes.

 

 

D’après le «New York Post», relayé par le journal israélien «Haaretz», le bureau du procureur du district de Brooklyn, Charles Hynes, a révélé dimanche avoir arrêté 85 membres de la communauté lors de ces trois dernières années. Ils sont accusés d’abus sexuels sur au moins 117 enfants.

 

Trente-huit cas ont déjà été classés. Quatorze accusés ont reçu des condamnations entre 10 et 20 ans de prison pour des crimes allant de sévices sexuels à tentative d’enlèvement et sodomie. Pour les 24 autres suspects, aucune charge n’a pu être retenue contre eux. L’enquête, baptisée «Kol Tzedek» (en hébreu Voix de la justice) se poursuit.

 

Mais la tâche se révèle ardue. Car comme le rappelle le site upi.com, les victimes ont de nombreuses difficultés à se faire connaître, dans une communauté très soudée où il est de tradition de ne pas divulguer certaines affaires criminelles.

http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Scandale-p-dophile-dans-la-communaut--juive-29370298

 

Ce n'est pas la première fois qu'une telle affaire a lieu :  les scandales pédophiles impliquant des rabbins sont légion :

 

 

 

 

On ne s'étonnera pas du silence des médias, de Zemmour, de Riposte laique...toujours si prompts à cacher la vérité, à savoir que le pire des intégrismes est bien le judaïsme.

Repost 0
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 16:33

Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat à la jeunesse, vient de faire une sortie assez étonnante dans le Parisien. Elle y fustige « l’islamisme ». Pour elle, l’islamisme modéré n’existe pas, pas plus qu’une charia « light » ; l’Islam serait contraire à la liberté des femmes, de conscience etc... Elle en appelle à la vigilance de l’Occident face à la « barbarie islamique » qui se manifeste lors des révoltes arabes, vieil rengaine dont nous sommes désormais habitués ad nauseam.

 

http://ripostelaique.com/wordpress/wp-content/uploads/2011/02/Ebadinter_JB_levy_Cassen.jpg

 Jeannette Bougrab, en compagnie de ses grandes amies : Badinter, qui milite contre les femmes portant le voile depuis des années, et l'inénarrable Elizabeth Lévy, crocodile de Sion aux dents longues.

 


Ne lui en voulons pas. Elle continue, à sa façon, l’œuvre des harkis, dont elle déclare elle-même être très fière.

Ce qui est comique par contre c’est que ce genre d’individu se permette de donner des leçons aux peuples Arabes qui ont voté en pleine conscience pour ces partis musulmans, et cet espèce de paternalisme colonial pathétique, dont elle se fait l’héritière bien médiocre. Je pense à l’inverse que les musulmans pourraient donner des leçons de noblesse et de dignité à ces personnes. Car enfin, quelle dignité garde-t-on lorsque l’on change de prénom, reniant une histoire millénaire ? Quelle dignité y a-t-il à cracher et mépriser le peuple dont on est issu, et dont elle fait, malgré tout l’effort déployé, toujours partie malgré elle ? Quand on sait que cette personne fait partie de l’UMP de l’immonde et fourbe Copé, on n’est plus surpris de rien ; elle y a d’ailleurs été traitée de « bougnoule » lors d’une réunion, mais son manque d’honneur fait qu’elle reste dans ce parti qui la méprise. Rappelons aussi son militantisme inlassable en faveur du mariage homosexuel, de l’avortement généralisé – elle a mandaté une mission dirigé par l’avorteur Israël Nisand, ça ne s’invente pas ! -. Un CV des plus minables.

 

 

Jeannette Bougrab avec son grand ami le sioniste fanatique Alexandre Adler. Ce dernier avait déclaré, lors des massacres de Gaza, qu'il ne "condamnait pas" les tueries d'enfants.


Après Chalghoumi l’analphabète, Fadela Amara la marionnette de Sion, Habchi l’escroc, Boutih la taupe du PS et de l’UEJF, voici Bougrab, qui est grande amie de l’ultra-sioniste Alexandre Adler. Restons fermes sur nos principes, et gardons à l’esprit que la collaboration ouverte avec des ennemis de son propre peuple, ne paie jamais à long terme. L’Histoire retiendra que ces personnes ont collaboré pour des miettes. Et elle ferait bien de revoir quel sort a été réservé aux harkis : rejetés légitimement par leur peuple d’origine, méprisés et parqués dans des camps par le peuple pour lequel ils se sont sacrifiés.

Repost 0
Published by Sahabas - dans beurs de service
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 16:55

Dans la propagande massive qui a lieu en Occident contre l'Islam et les musulmans, on entend souvent de pseudos intellectuels gloser à perte de vue sur la violence intrinsèque de l'Islam, du Coran... Il est néanmoins intéressant, pour ne pas se laisser avoir par cette propagande, de se référer à des données factuelles, loin de l'amateurisme - volontaire - des Zemmour, Lévy et autre Fine-quelle-crotte...http://fr.wikipedia.org/wiki/Classement_des_pays_par_taux_d%27homicide_volontaire#cite_note-richards-1999-056-p29-0 Ceci nous donnera l'occasion de faire fermer leur bouche à des chrétiens haineux (heureusement une minorité) qui n'arrêtent pas de nous diaboliser.

 

 

Les statistiques mondiales sur la criminalité, évaluées par des instances internationales, donnent des indications assez précises sur le sujet... Et on constate, oh grande suprise, que le pays au monde avec le plus fort taux de criminalité est...le Salvador. Il s'agit d'un fervent pays catholique d'Amérique centrale, avec le taux record de 72 meurtres pour 100 000 habitants en 2009. D'ailleurs la suite du classement confirme ce constat : Honduras et Vénézuela, avec respectivement 58 et 52 sur 100 000, pays à 99 % chrétiens. La Sierra Leone, pays en guerre civile dirigé par des chrétiens, mais dont la population est en partie musulmane, se situe 4ème.

 

Le phénomène des gangs latinos américains, dont peu de médias parlent, est le plus criminogène de la planète, très loin devant le ""terrorisme"". Ces gangs sont souvent composés de chrétiens très pratiquants. Ici une illustration avec un chef de gang de Los Angeles qui revendique fièrement sa chrétienté. Au Mexique par exemple, la guerre des cartels de la drogue fait plus de morts que la guerre d'Afghanistan.

 

 

Le premier pays musulman à figurer sur la liste est, ce qui n'est pas étonnant compte de la guerre civile et de la pauvreté, la Somalie, classée 12ème, ex aequo avec un autre pays chrétien qui est le Libéria, bien après d'autres pays encore chrétiens, comme la Jamaïque, la Colombie, Trinidad, l'Afrique du Sud...

 

Vous pourrez vous référer à la liste et faites vos propres recherches. Mon but n'est pas de dénigrer le christianisme, mais simplement de démonter cette propagande grotesque, qu'on entend aussi hélas de la bouche de certains chrétiens qui imitent en cela les sionistes. On m'avait dit que le christianisme est amour. et que l'Islam c'est la "guerre" (cf Benoît 16). Comment des pays aussi fervents chrétiens (les pays cités sont connus pour être très pratiquant, et en tous cas les pays chrétiens les plus pratiquants au monde) peuvent-ils connaitre un tel taux morbide ? Peut-être qu'on nous a alors menti !

Repost 0
Published by Sahabas - dans contre-propagande
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 14:32

 

Un site extrêmiste et suprémaciste juif d'"information" (propagande), du nom de JSS News, qui n'est autre qu'un organe de manipulation au service d'Israël, vient de publier un article intitulé "La différence entre les juifs et les musulmans". Pour résumer, il s'agissait de montrer que "les juifs" sont de grands partisans de la liberté d'expression, contrairement aux musulmans qui seraient des censeurs et des liberticides. L'auteur, un certain Grumberg, faisait référence à l'affaire de Charlie Hebdo : "les musulmans agressent" alors que les juifs rient de bon coeur quand on se moquerait d'eux, et accepte la critique les concernant. Nous avons vu aussi les inénarrables Goldnadel et Finkielkraut, ainsi que Zemmour et Elizabeth Lévy, venir au secours de la liberté d'expression contre la menace "islamiste" : de grandes âmes pour une si noble cause, la liberté face aux obscurantistes mahométans. La ficelle est énorme mais elle marche toujours.

 

De deux choses l'une : ou bien ces "journalistes"" et "penseurs" juifs mentent ouvertement ; ou bien ce sont de pitoyables ignorants. Dans les deux cas, c'est très grave et en dit long sur les méthodes des propagandistes suprémacistes. La différence entre juifs et musulmans ? Penchons-nous plus précisément sur les affaires de liberté d'expression en France.

 

Que peut-on reprocher aux musulmans ? Il y eut d'abord l'affaire Redeker : ce "filou-zophe" avait pondu un article dans Le Figaro où il insultait ouvertement les musulmans et notre religion. Il y affirmait entre autres que chaque musulman naît et grandit dans un univers de haine à cause du Coran. Bon je ne vais même pas chercher à réfuter cette attaque grotesque et sans fondement, seulement relever que ce sont des propos racistes. Que s'est-il passé ? Il a semble-t-il reçu des menaces...et a bénéficié en retour de tout le soutien de l'intelligentsia médiatique, politique... A l'heure d'aujourd'hui, pas un seul cheveux de Redeker n'a été ne serait-ce qu'effleuré. Aucun procès pour des propros qui tombaient sous le coup de la loi.

 

Continuons..Il y eut aussi la première affaire Charlie Hebdo, qui avait publié les ignobles caricatures danoises. Quelques menaces. Aucune attaque ni agression contre le journal et les journalistes. Un procès intenté par le CFCM...perdu. Pas de contestation du verdict, la loi a parlé...

 

Enfin nous avons la récente affaire Charlie Hebdo. Un cocktail molotov - ou mazeltov ? - : des dégats purement matériels et surtout on ne sait toujours pas s'il s'agit de musulmans ou d'agents provocateurs.

 

Voilà le bilan concernant les musulmans. Penchons sur le cas de la communauté juive. Je ne vais pas faire un long listing, mais vous comprendrez rapidement qui est l'ennemi de la liberté d'expression en France.

 

En 1976, un attentat à la bombe a dévasté la résidence de la famille Le Pen. Il sera revendiqué par le Groupe du souvenir Juif : http://lyon.novopress.info/1557/marine-le-pen-change-le-front-national/

 

 

 

 

 

Quelques années plus tard, l'historien Robert Faurisson, qui contestait la version officielle de la seconde guerre mondiale, en toute légalité puisqu'à l'époque il n'y avait pas de loi contre le révisionnisme historique - encore une atteinte à la liberté d'expression - fut tabassé par un commando de juifs extrêmistes. Il a frôlé la mort, eu la machoir brisé et a dû être opéré en urgence. Indépendemment de ce que l'on pense des idées de ce monsieur, il s'agit d'un acte lâche et attentatoire à la libre expression. Un acte criminel.

 

Robert Faurisson à l'hopital.

 


 

Plus tard, un commando de la LDJ agresse, encore de manière lâche et cruelle, une dame agée pro-palestinienne, Ginette Skandrani. Son tord : s'être exprimée publiquement, et notamment à l'époque où elle était une dirigeante du parti des Verts, pour un Etat palestinien, et appelant à condamner les crimes d'Israël. Aucun homme politique, aucun média ne viendra la soutenir, contrairement à Charlie Hebdo.

 

 

 

En 2009, la librairie Résistances, animée par Olivia Zemor, juive antisioniste, a été détruite par un groupe de juifs sionistes. Encore une fois, personne ne s'est indigné. A ce jour, je crois qu'il n'y eut aucun procès. Attaquer une librairie, c'est pourtant du même niveau qu'attaquer un journal non ? http://blogs.rue89.com/boniface/2009/07/07/agression-contre-la-librairie-resistances-pourquoi-le-silence

 

 

Alain Soral a été lui aussi agressé et menacé de mort à maintes reprises, suite à ses prises de position à l'encontre du sionisme et du judaïsme talmudiste. Il a d'abord été victime d'un commando de racistes juifs qui ont détruit la librairie dans laquelle il dédicassait un de ses ouvrages et attaqué à coup de barre de fer les lecteurs. Il a aussi été agressé à l'acide par le même type d'individus à son retour du Liban, où il est allé rendre compte des exactions de tsahal pendant les bombardements terroristes du pays. Il reçoit quotidiennement des menaces de mort, et contrairement à Redeker, n'a reçu aucun soutien politique ni médiatique, en dépit du fait que lui a été physiquement touché.

 

 

 

 

Il y a enfin le cas de Dieudonné. Depuis qu'il a caricaturé un juif extrêmiste sur France 3 dans l'émission de Marc Olivier Fogiel, il est victime d'un boycott médiatique total et a été l'objet de centaines de menaces de mort, ainsi que de nombreuses agressions. Ainsi lors d'un de ses spectacle, un groupe de juifs a jeté une bombe artisanale dans le public, blessant au passage des personnes et notamment une jeune fille d'origine marocaine.

 

Il a par ailleurs été agressé violemment en Martinique par quatre individus. Ils ont été arrêtés et placés en garde à vue ; ils s'est avéré qu'il s'agissait de quatre israéliens.

http://www.grioo.com/forum/viewtopic.php?t=1712&sid=f236699f7024a70a50384a9921de7f40

 

Ajoutons que Dieudonné a aussi subit une agression alors qu'il était accompagné de ses enfants en plein Paris. Encore ici, aucun soutien politique ni médiatique.

 

 

Je n'ai même pas évoqué les centaines de procès intentés par des groupes de pression sionistes, le chantage médiatique à l'antisémitisme, contre Pascal Boniface, Tariq Ramadan, Rony Braumann... J'aurai aussi pu évoqué les menaces de mort adressées à France 2 suite à un reportage qui montrait un peu les exactions israéliennes...

 

On peut donc tirer un bilan, un peu comme JSS l'a fait en occultant tous ces faits, en comparant musulmans et juifs :

 

- Les agressions et attaques contre la liberté d'expression sont, en très large majorité, le fait de juifs extrêmistes en France et non de musulmans.

 

- A ce jour, il n'y eut en France AUCUNE atteinte à l'intégrité physique d'un individu, journaliste ou politique qui a proféré des insanités contre l'Islam et les musulmans. A l'inverse, des dizaines de personnes ont été gravement blessées, et ont même frôlé la mort (Le Pen, Faurisson et les spectateurs de Dieudonné) du fait de juifs extrêmistes qui souhaitaient bailloner la liberté de penser.

 

- On constate un deux poids deux mesures phénoménal en la matière. Aucun homme politique ni journaliste ne soutient les victimes des fanatiques judéo-sionistes. A l'inverse, les très rares victimes de "menaces islamistes" deviennent de véritables stars afin de faire mousser la propagande anti-Islam. Les juifs bénéficient à l'évidence d'un vrai traitement de faveur.

 

- Au jour d'aujourd'hui, seule la communauté juive bénéficie d'une loi d'exception réprimant la liberté d'expression : la loi Gayssot. Les musulmans n'ont à l'inverse jamais eu ce genre d'initiative.

 

 

Qui sont les ennemis de la liberté d'expression ? Les musulmans, ou les extrêmistes juifs ? A l'évidence et indiscutablement, les seconds. Les propagandistes que j'ai cité en introduction sont bien les pires des manipulateurs, toujours au service de l'idéologie du choc des civilisations.

Repost 0
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 02:20

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 11:21

Il faut tout d'abord remarquer une chose. On ne connait pas l'identité des auteurs, il ne faut pas tirer de conclusion hâtive. On sait que les falses sont très nombreux. Rappelez vous ce rabbin qui s'était auto-poignardé et avait que c'était un musulman qui criait "Allah ou akbar"...avant que la police ne découvre la supercherie. Sachant que cet acte va faire le buzz, et relancer la machine de propagande anti-musulmane, il ne serait pas étonnant que des agitateurs soient derrière. Il faut aussi rappeler qu'il y eut aucun mort ni blessé.

 

Cette Une immonde de Charlie Hebdo, publiée lors de la guerre barbare d'Israël contre le Liban en 2006. En clair, elle légitime l'invasion israélienne, en appuyant la propagande de guerre judéo-sioniste consistant à dire qu'Israël ne fait que se défendre. Souvenons nous que ces bombardement on fait 1200 morts civils.

 

Ensuite, il faut s'étonner de l'incroyable deux poids deux mesures qui sévit en France. Très peu en ont parlé, et personne ne s'est indigné d'un acte largement plus grave qui eu lieu il y a quelques années. Des extrêmistes juifs de la LDJ ont balancé une bombe artisanale dans une salle de spectacle archi-comble, lors d'un spectacle de Dieudonné. Charlie Hebdo n'a pas soutenu l'humoriste, pire, a gardé le silence sur cet extrêmisme là. Je ne parle même pas des multiples agressions racistes commises par ces extrêmistes : le meurtre de Said Bourarach, l'attentat qui failli coûter la vie à Faurisson (peu importe ce que l'on pense de cette personne), les tabassages d'Alain Soral, de Ginette Skandrani, les destructions de librairies anti-sionistes comme celle d'Olivia Zemor.

 

Ginette Skandrani, dame agée, militante pro-palestinienne, agressée sauvagement par les fanatiques de la LDJ. Personne, et surtout pas Charlie Hebdo, n'ont même osé évoqué l'affaire, bien plus grave que celle-ci.

 

On peut donc s'interroger sur les intentions de Charlie Hebdo. Ils n'attaquent en effet que les musulmans et les chrétiens intégristes. Par contre, ces bobos se taisent complaisemment face à l'intégrisme qui, je le rappelle au passage, tue beaucoup de monde, en Palestine et ailleurs. Pire : Philippe Val, l'ancien rédacteur en chef, s'est toujours considéré comme pro-israélien... Faut-il rappeler qu'Israël est un Etat théocratique, fondé sur la base d'un mythe religieux : il mêle donc religion et politique, ce qui est un critère, selon ces bien-pensants, de l'intégrisme. Les crimes d'Israël, personne n'ose le dire, sont tous validés par les instances religieuses. Bref, Charlie Hebdo n'est pas "anti-intégriste" comme il aime à se présenter. Mais surtout néoconservateur.

Pour finir, il faut rappeler une chose simple : Charlie Hebdo ne doit pas s'étonner, même si nous condamnons cet acte commis probablement par un agitateur excité. La propagande anti-Islam est l'un des outils qui légitime les guerres impérialistes de l'Occident. Ces guerres tuent des milliers de personnes. En se mettant du côté de l'Empire, en apportant un appui idéologique, ils ne doivent pas s'étonner que des personnes, manipulées ou non, décident de les considérer comme faisant partie intégrante du "camp ennemi". En clair, lorsqu'un média légitime et appuie une politique agressive et criminelle, il doit s'attendre, malheureusement, à être classé dans ce giron, et en subir les conséquences. Ce n'est pas une menace ; c'est un constat.

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article

Présentation

  • : Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • : Ce blog évoquera les questions liées à la propagande anti-musulmane qui a cours en Occident, mes avis sur l'actualités, décryptages, informations...
  • Contact