Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 14:58

Dès l'assassinat du dirigeant Libyen Mouammar Kadhafi, le CNT a proclamé la libération du pays. Dans la foulée, son président, Mustafa Abdul Jelil, a déclaré officiellement que la source de la loi du nouvel Etat sera la charia (loi islamique), et annoncée par la même occasion que la loi interdisant la polygamie et le divorce, instaurée par le régime Kadhafi, sera abolie. Que faut-il en penser ? En préambule, le mensonge de la démocratie saute aux yeux : on n'a même pas consulté le peuple que les bases d'une nouvelle constitution sont déjà jetées ! Mais allons plus loin.

Les éditorialistes, les commentateurs sur les blogs sont "consternés". Le ton général est le suivant : "les pauvres occidentaux, Sarkozy, Cameron, Obama, ont été naïfs, on a cru au CNT et à sa volonté de démocratie, et nous voilà revenus au Moyen Age". Cette opinion est éminemment naïve, si ce n'est mensongère.

D'abord les Etats occidentaux savaient pertinemment ce qu'ils faisaient en soutenant le CNT. Les membres de la rebellion cotoient, depuis près d'un an, les dirigeants français, américains, britanniques. Ils les ont armés, financés, soutenus ; les médias occidentaux, aux ordres, ont lissé consciemment l'image du CNT en les faisant passer pour des démocrates. Le stratagème était conscient et prévisible : les services occidentaux ne sont pas des perdreaux de l'année.



Mustafa Abdul Jelil, chef du CNT, en visite chez son parrain Sarkozy

Sachant cela, il faut se poser la question de la motivation des pays occidentaux : pourquoi ont-ils décidé de renverser le régime Kadhafi et de mettre en place des rebelles, très minoritaires dans la population libyenne, qui prônent en apparence,la constitution d'un Etat islamique ? Il semble maintenant évident que les occidentaux ont opté pour une "saoudisation" de la Libye. Pour être plus clair, il faut dire deux mots du cas saoudien. Ce pays est officiellement "islamique", la charia s'y appliquant. Dans le même temps, l'Arabie Saoudite est intégrée dans tout le circuit bancaire international, fournit à bas prix le pétrole, poumon des économies occidentales. Les Saoudiens investissent, et dilapident leur propre argent en finançant des projets en Occident. Le lien entre les USA et le royaume est très fort, et consiste en un deal mafieux selon lequel les Etats Unis soutiennent militairement et protègent le régime fantôche de Ryad, peu légitime et très peu démocratique, en échange de toute la manne pétrolière. Le dernier épisode en date, avec ce pseudo-projet d'attentat déjoué contre l'ambassadeur saoudien aux USA, à l'occasion duquel les deux pays ont pu alimenter la propagande anti-iranienne, illustre ces relations incestueuses ; je ne reviens même pas sur les liens financiers entre la famille Bush et le royaume., qui ont été excellement mis en lumière par Eric Laurent. Au passage on note la duplicité du régime saoudien : si cet Etat appliquait l'éthique islamique, il ne s'allierait jamais à l'empire du dollar, appliquerait une véritable justice, refuserait les troupes US sur son sol, et n'aurait jamais accepté et financé l'invasion de l'Irak par un Etat tiers.



G. W. Bush, le bourreau du peuple irakien, en compagnie de son grand ami le roi d'Arabie Saoudite

Il y a tout lieu de croire que la Libye va suivre exactement le même chemin. Le CNT, tout en se proclamant pour un Etat islamique, s'est allié avec les USA, la France et la Grande Bretagne, qui ont bombardé son propre peuple ! La Libye a annoncé par ailleurs que les Etats occidentaux, parrains du nouveau régime, bénéficieraient de conditions privilégiées pour l'accès au pétrole ; l'on a vu aussi le ministre français de l'industrice, Lellouche, connu pour ses positions néoconservatrices, venir conclure des contrats pour la reconstruction. Il est fort à parier qu'une base de l'OTAN sera mise en place sur le territoire. En outre, le FMI, qui pratique massivement l'usure (ce qui viole les principes élémentaires de l'Islam) a annoncé qu'il enverra une délégation, pour mettre au pas le système libyen, qui devra s'ouvrir à la mondialisation financière. Notons d'ailleurs le lynchage infâme qu'ils ont commis sur Kadhafi, ainsi que les crimes racistes anti-Noirs, les massacres de civils... : le CNT a violé, de A à Z, les principes de base de l'Islam. Si l'on ajoute à cela que Sarkozy et Cameron, pro-israéliens devant l'éternel, et qu'Obama, qui vient de rejeter cyniquement la demande de reconnaissance palestinienne à l'ONU, sont littéralement les héros du CNT, acclamés par des foules en délire.... on constate que le régime n'a absolument RIEN d'islamique, que ce soit au niveau de l'éthique, de la morale, de la justice. Un peu comme l'Arabie Saoudite, qui, tout en se revendiquant de l'Islam et en étant impitoyable avec les humbles, laisse ses "cheikh" organiser de véritables orgies, et surtout être impliqués dans toutes les magouilles financières occidentales.

Il faut le dire et répéter aux naïfs, obnubilés par la question de l'Islam, pleurant dans les chaumières :

- la nouvelle Libye n'aura rien d'islamique, si ce n'est un vernis hypocrite, qui fait "peur" aux opinions publiques peu au fait des réalités de terrain, et pour le grand profit de la doctrine du choc des civilisation
- l'Occident en crise économique a mis en place ce nouveau régime consciemment, contre la volonté du peuple libyen, parce que cela servait ses intérêts géostratégiques et économiques;  ils pourront, accessoirement, se servir de l'image, biaisée, que ce pays donnera pour effrayer et continuer à asservir leurs propres peuples
- les médias mainstream, même sur internet, ont appuyé de tout leur poids cette stratégie cynique


La seule inconnue, à ce stade, sera la capacité de résistance du peuple libyen... Les jours qui viennent seront à cet égard très importants. L'on pourrait alors assister à une somalisation du pays : guerre civile larvée, influences étrangères, morcellement, pas d'Etat centralisé... Un tel scénario servira de la même manière le cartel occidental, en neutralisant un Etat musulman riche et grand.

Repost 0
Published by Sahabas - dans contre-propagande
commenter cet article
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 16:33

Tous les médias parlent en ce moment de l'assassinat de Kadhafi. L'OTAN aurait bombardé un convoi près de Syrte, et il semble que Kadhafi y était présent. Le CNT aurait ensuite pris possession des restes de ce convoi, et Kadhafi aurait succombé à ses blessures. L'information reste à confirmer, vu les mensonges déjà proférés par les "rebelles" libyens (capture de Seif el Islam, prise de Tripoli filmée au Qatar dans des studios hollywoodiens). Mais l'on peut, dès à présent, faire quelques remarques.

L'OTAN a menti. Au tout début, la coallition prétendait défendre des civils contre un dictateur sanguinaire, tout en affirmant qu'en aucun cas, il s'agissait de renverser le régime en place. Faux. Dès le départ, les bombardements massifs sur Tripoli montraient que l'OTAN voulait renverser le régime et absolument pas protéger les civils. L'assassinat du dirigeant libyen finit d'achever la manipulation occidentale.

Ce n'est pas Kadhafi qui représente une menace pour le peuple libyen, mais bien l'impérialisme occidental et ses complices locaux. Aucune preuve n'a été apportée s'agissant de l'utilisation, par Kadhafi, d'avion de chasse pour bombarder "les manifestants". Ce mensonge a servi de détonateur à l'invasion... En revanche, l'on estime actuellement à 50 000 le nombre de morts, sans compter les destructions de masse : des villages rasés, Tripoli éventré, Syrte revenue à l'âge de pierre.

Les rebelles ne sont pas des "manifestants pacifiques du printemps arabes", mais des mercenaires financés par les services étrangers. Dès le départ, le fait que les insurgés étaient lourdement armés, dotés d'armes sophistiquées, de tanks et d'avions de combat, prouvait que l'on avait pas du tout à faire à une révolte populaire comme en Tunisie ou en Egypte. Il s'agissait de combattants, pour beaucoup d'anciens d'Al qaïda, aguerris, des mercenaires à la solde de services occidentaux - souvenez-vous comment la CIA utilisa des Al qaïda en Afghanistan contre les russes -.

Dès le début, les attaques racistes de ces derniers contre des africains auraient dû alerter sur leurs intentions belliqueuses... Pourtant, la France, les USA et la Grande Bretagne leur ont maintenu tout leur soutien, prouvant leur complicité.

C'est l'OTAN qui a renversé le régime, certainement pas les rebelles et encore moins le peuple libyen. Malgré leurs armes, ces mercenaires étaient tout de même en si petit nombre (peu représentatifs du peuple libyen) qu'il n'ont jamais réussi, par eux-mêmes, à renverser le régime. Il aura fallu les bombardements massifs de l'OTAN : la technique consistait à raser des territoires, semer le chaos, et des types du CNT débarquaient en affirmant avoir "vaincu". L'exemple de l'assassinat de Kadhafi en est une illustration flagrante. Il faut le dire et le répéter : il s'agit d'une guerre de l'OTAN et rien d'autre.

La destruction et le pillage de la Libye, pour le profit des puissances occidentales en quasi-faillite économique. Le véritable sens de cette invasion saute donc aux yeux. Les USA, en récession économique, la zone Euro en pleine déconfiture sont en train de jouer leurs dernières cartes. La Libye on le sait possède d'énormes fonds souverains qui ont été en partie confisqués ; le pétrole libyen, l'un des meilleurs au monde par sa qualité, est déjà en train d'être pillé, des contrats lésionnaires sont en train d'être généreusement conclus par les nouvelles autorités au profit des firmes occidentales. Avant même la chute du régime, une délégation du Medef a débarqué dans le pays pour conclure des contrats de reconstruction... La Libye a été rasée, et ce sont des firmes occidentales qui vont reconstruire le pays...sur le dos biensûr du contribuable libyen. Le CNT est en train de brader le pays, et en contrepartie recevra des miettes. Tout cela ressemble bien à une fuite en avant, la dette faramineuse des Etats occidentaux les poussant au pillage ouvert et systématique.

Le retour de la colonisation new look. Ceci ressemble fort à la période des invasions coloniales en Afrique, initiées par les puissances occidentales pour répondre à une crise du capitalisme, s'accaparer des matières premières. Triste monde où l'infâme se répète, dans le silence et la complicité médiatique.

A quand la révolte des Nations ? Ce n'est encore que le début. La crise financière va s'accentuer, et apportera un nouveau lot d'invasions destructrices, pour le profits des multinationales et du cartel bancaire de la City et de Wall Street. L'Iran est déjà sur la sellette : accusation fallacieuse de complot et retour de la propagande sur la "menace nucléaire". Les Nations et les peuples sont devant un choix vital : s'unir pour résister à l'impérialisme du bloc occidental, où accepter d'entrer dans une nouvelle ère massive de conquêtes, d'invasions, de pillage et de morcellement des Etats...

Repost 0
Published by Sahabas - dans contre-propagande
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 13:35

Du 3 au 6 octobre 2011, se tiendra à Tunis la troisième rencontre des blogueurs du monde Arabe (http://www.investir-en-tunisie.net/index.php?option=com_content&view=article&id=11578), dont le but affiché est bien entendu de faire le point sur l’activisme des internautes engagés dans les révolutions et autres rebellions contre les régimes en place dans ces pays. L’on sait que le cyber-activisme a été en pointe lors de ce Printemps Arabe, et il s’agira dans cette perspective, pour les organisateurs, de nouer des contacts, de prévoir les actions futures.

 

Ce tableau apparemment idyllique cache en réalité des éléments nettement plus troublants. Ce conclave international est censé être organisé par l’association Nawaat, dont le site internet dissident fut en première ligne dans la contestation du régime Ben Ali en Tunisie. En réalité, les parrains organisateurs de cette réunion internationales sont deux ONG, dont les activités nous éclairent sur les objectifs : manipuler les internautes et la jeunesse Arabes pour orienter clairement le mouvement, l’infiltrer, et faire en sorte que leur idéologie s’impose à ces pays.

 

Nawaat est un collectif de blogueurs Tunisiens engagés politiquement dans la Révolution et l'après Ben Ali.

 

La première organisation est la Heinrich Boell Fondation (http://www.boell.eu/web/122.html). Il s’agit d’un lobby européiste libéral. Situé au cœur de Bruxelles, il est partie prenante du vaste complexe  technocrate de l’UE. Ses objectifs : promouvoir la « démocratie », l’écologie, le libéralisme, le « droit des peuples »… Vous aurez compris le baratin : en clair, faire avancer le Nouvel Ordre Mondial capitalisto-libéral dans le monde Arabe. Quand on sait par ailleurs le manque de démocratie qui caractérise les institutions de l’UE, qui sont au service des marchés et des multinationales, on comprend que la démocratie n’est absolument pas leur souci.

 

Plus troublantes sont l’activité et l’identité de la seconde organisation. Il s’agit de « Global Voices Online » (http://fr.globalvoicesonline.org/about/). Fondée à la prestigieuse université d’Harvard aux USA (centre des élites intellectuelles américaines et du nouvel ordre globaliste), elle tend à regrouper et coordonner, à travers le monde, le cyber-activisme. Créations et traductions de blogs politiquement engagés en faveur de la démocratie libérale à la sauce US, actions, concertations et lobbying sont les principales activités de cette ONG. Leurs cibles sont quasi-exclusivement des pays du tiers monde, passant volontairement sous silence tous les crimes des puissances impérialistes. Actuellement, ils sont en pointe et soutiennent l’intervention de l’OTAN en Libye, et appuient la propagande anti-Syrienne, tout en étant très silencieux sur les exactions israéliennes.

 

Rebecca MacKinnon, co-fondatrice de Global Voices Online.

 

 

On comprend mieux quand on s’intéresse aux deux co-fondateurs de cette organisation. Rebecca MacKinnon a été journaliste à CNN jusqu’en 2003, et membre de la « New America Fondation ». Il s’agit d’un Think Tank US basé à Washington ; parmi les membres influents on y retrouve des personnes comme Daniel Levy, Andrew Lebovitch et Dana Goldstein. Leurs thèmes de prédilection : le « terrorisme islamiste », « AQMI », et un certain activisme anti-iranien, entre autres. Elle a fondé Global Voices aux côté d’Ethan Zuckerman.

 

Ces deux personnes sont en outre des membres influents d'un organisation présidée et fondée par le milliardaire usurier, agent du Nouvel Ordre Mondial, l'inénarrable George Soros : l'Open Society Institue : 

 

(http://blog.soros.org/2010/09/ethan-zuckerman-how-do-we-stumble-better/  

 

http://www.soros.org/initiatives/fellowship/fellows/mackinnon_2009).

 

 

 

 

G. Soros, surnommé l'homme qui fit sauté la Banque d'Angleterre. Lors de la crise économique de 1992, il spécula massivement à la baisse sur la livre sterling, en vendant 10 milliards de livres. La livre s'effondra, et l'Angleterre du sortir en toute urgence du système monétaire européen de l'époque (ancêtre de l'euro), alors que Soros engrengea 1,1 milliards de bénéfices. En 1997, il fut accusé par le premier ministre de Malaisie de spéculer à la baisse sur la monnaie locale, le ringitt. Sa fortune colossale, estimée à 13 milliards de dollars, fut totalement acquise, pillée dirons nous, au moyen de l'usure et de la spéculation. Durant la crise financière, il gagna 3,3 milliards de dollars en 2009, alors que les USA et le monde occidental plongeaient en récession.

 

 

Ce rapide tour d’horizon finira de convaincre les plus sceptiques que les révolutions Arabes, à la base légitimes, notamment en ayant expulsé des valets des élites occidentales comme Moubarak et Ben Ali, sont en train d’être lourdement manipulée pour orienter le mouvement dans un sens très précis : l’intégration, à marche forcée, des pays Arabes dans le Nouvel Ordre Mondial capitalisto-libéral. Ceci passe notamment par le financement et le soutien aux cyber-activistes contestataires influençables, pour effectuer un travail de sape et faire en sorte que le mouvement ne mue jamais en réveil islamique. En effet, les mots d’ordre véhiculés par ces ONG, et mis dans la bouche des militants, sont souvent les mêmes : « démocratie », « droits de l’Homme »… L’on devrait tous savoir, maintenant que les désastres Afghans, Irakien et Libyens sont sous nos yeux, que ces expressions ne sont que des caches misères de l’impérialisme implacable de l’axe atlanto-sioniste.

 

PS : les cyber-activistes qui continuent à collaborer avec ce genre de lobbies atlantistes en dépit de ces informations, peuvent être considérés comme des agents infiltrés.

Repost 0
Published by Sahabas - dans contre-propagande
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 15:27

En surfant sur le site conspirationniste et intégriste laïcard Riposte laïque, des fanatiques Cassen et Tasin, j'ai lu un article intéressant, résumant les lois que souhaiterait imposer ce groupuscule aux musulmans de France : http://ripostelaique.com/. Vous constaterez par vous mêmes le fanatisme absurde de ces hypocrites qui parlent de "laïcité". On fera dans une certaine mesure un parallèle avec les lois racistes hitlériennes de Nuremberg. Certes, ces lois allaient beaucoup plus loin sur certains aspects, puisqu'elles évoquaient l'idée de race aryenne, de sang allemand pur, et discriminaient massivement les Juifs définit en tant que peuple. Néanmoins, sur certains points, les propositions de Riposte laïque vont plus loin que celles-ci...

 

 

Première mesure : "Les gouvernements doivent arrêter et expulser tous les musulmans qui refusent de dénoncer la sharia." Comment mettre en oeuvre une telle mesure ? En clair, j'imagine que les musulmans devront être convoqués, massivement et de force. Soit ils seront parqués dans des zones de transit ; ou alors il s'agira de convoquer nominalement 6 millions de français se disant musulmans. L'agent de l'Etat posera alors cette question : "est ce que vous rejeter la sharia ?". Peu importe si la personne l'applique ou pas ; si elle s'en moque ou pas. Le procédé est grotesque. La sharia au sens large signifie juste la loi islamique : un musulman peut très bien dire qu'il ne rejette pas la sharia, tout en étant contre, par exemple, certaines lois comme les châtiments corporels. C'est aussi absurde que de demander à un chinois ou un américain s'il rejette la loi chinoise ou américaine, alors qu'elle contient la peine de mort. Bref : en cas de réponse négative, les musulmans seront expulsés. Vers où ? On ne le sait pas. Qu'en est il des musulmans qui n'ont pas la double nationalité ? Qu'en est-il des musulmans apatrides, ou même français de souche ?

 

Une telle mesure est attentatoire à toutes les libertés individuelles. Même les lois de Nuremberg ne sont pas allées jusque là : elles n'ont jamais demandé aux juifs de déclarer qu'ils haissaient la loi talmudique. La France n'a jamais imposé ceci aux juifs.

 

Autre mesure "économique" : "La finance islamique doit être bannie, et tous les transferts d’argent depuis les pays musulmans interdits." Ok je veux bien. Mais faudra dire adieu au pétrole et au gaz arabes. Adieu alors les voitures... La France y est-elle prête ?

 

Sur le halal : "La nourriture musulmane (halal) doit être déclarée hors-la-loi, puisqu’elle provient de bêtes non insensibilisées avant abattage, et puisqu’elle finance une religion." Riposte laïque prône à l'inverse l'autorisation de l'abattage casher, qui est fondé sur le même principe. Deux poids deux mesures, encore une fois, qui prouve l'hypocrisie de ces fanatiques. Pour rappel, les lois de Nuremberg n'ont jamais interdit le casher.

 

"Il doit être interdit de donner un prénom non-occidental à un enfant né en France." Outre que cela aille à l'encontre des principes de liberté individuelle, qu'est ce qu'Occidental ? Elie, Jacob, Shlomo, Esther, qu'est ce qu'on en fait ? C'est pas bien gaulois... mais Riposte laïque a peur de s'en prendre au judaïsme, on l'aura remarqué. Ils se placent ainsi en chiens de garde du système atlantistes. Ajoutons que les lois racistes de Nuremberg n'ont jamais imposer aux Juifs de changer de prénom...

 

Deux mesures vestimentaires, allant là encore à l'encontre de la liberté individuelle :

"– Le port du voile islamique doit être interdit, comme la burqa l’a été.

– Le port du kamis par les musulmans intégristes doit être interdit, pour prosélytisme."

 

La kippa, naturellement, ainsi que les tenues rabbiniques, sont autorisées. Et il faudra appliquer la réciprocité ! Tous les touristes français allant se pavaner sur les plages des pays arabes, en bikini, short ridicules, venant s'adonner au tourisme sexuel ou à la vinasse, seront obligés : de respecter le ramadan, de s'habiller en Jellaba. Pareil pour les expatriés, nombreux, qui vivent dans des pays musulmans. Les femmes française seront forcées de porter le voile... Riposte laïque n'accepterait jamais une chose pareil. J'ajoute par ailleurs que les lois de Nuremberg n'ont pas imposer d'obligations vestimentaires aux juifs. Pire, l'article 4 des lois de Nuremberg autorise les Juifs à porter des vêtement juifs.

 

Enfin, une mesure exprimée d'une manière absolument limpide, confirmant la haine de ces laïcards envers les musulmans en tant qu'êtres humains : "Les rues de notre pays doivent être nettoyées des musulmans qui y prient illégalement chaque vendredi." Au delà de la mesure d'interdiction de la prière de rue qui en soi n'est pas choquante, parler de nettoyer une "rue" des "musulmans", dont traiter des êtres humains en tant que déchets, n'est pas sans rappeler une certaine propagande anti-juive.

 

 

Il se trouvera de nombreuses personnes, abruties par la propagande anti-musulmane de masse, pour approuver ce ramassis de haine et d'absurdité. Le travail de l'UMP, de l'axe atlantiste, a bien été accompli, avouons-le. Leur combat est loin d'être une simple lutte contre une religion. C'est une lutte acharnée contre des millions d'êtres humains qui ont la tare congénitale, selon eux, d'être des croyants musulmans.

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 15:03

Cette semaine sort en France et en Tunisie un film documentaire de Nadia El Fani, réalisatrice franco-tunisienne, intitulé « Laïcité Inch’Allah ». Le tournage avait débuté avant la Révolution qui a fait chuter, début 2011, le président dictateur Ben Ali et s’est poursuivi durant celle-ci. Le propos était, à l’origine, d’aller à la rencontre de Tunisiens qui ne faisaient pas le Ramadan, et a dévié, suite au tournant politique majeur, sur le débat général de la laïcité.

 

La réalisatrice franco-tunisienne Nadia El Fani.

 

La thèse du film est la suivante : « les Tunisiens n’ont pas renversé une dictature pour retomber dans une autre dictature, cette fois religieuse ». Il se présente alors comme un plaidoyer pour une application de la laïcité, seul gage, pour la réalisatrice, de « démocratie », de « liberté », de « modernité », « d’égalité » etc… Et prend les allures d’une mise en garde féroce contre le retour des « islamistes », notamment ceux du parti Ennahda, interdit sous la dictature et désormais légalisé.

 

Que penser de cette thèse ? Tout d’abord, que le système tunisien dictatorial était en large partie inspiré d’un certain laïcisme. Le voile a été pendant longtemps interdit dans les écoles, et même dans la rue, sous Ben Ali. Les musulmans croyants, se laissant parfois pousser la barbe, étaient souvent interpellés, interrogés, voire emprisonnés. On ne compte plus les cas de tortures à l’encore de pseudo-islamistes. En clair, la laïcité est loin, très loin, d’être un gage de démocratie, d’égalité. Rappelons aussi le cas de Sadam Hussein, qui était un leader laïc, mais aussi celui de la Turquie, où l’armée a un pouvoir très important et est garant de la laïcité.

Mais allons plus loin. Nadia El Fani a le culot de prétendre que les musulmans croyants et pratiquant qui souhaitent, au nom de leurs principes et éthique, s’impliquer dans la vie politique tunisienne post-Ben Ali, veulent « confisquer » la révolution et sont, pour ainsi dire, des intrus. La « vraie », l’ « authentique » Tunisie se doit alors d’être laïque, moderniste. Ces arguties sont absolument mensongères. Il faut en premier lieu rappeler que la Tunisie est profondément musulmane. Que son Histoire, en très large partie, est intimement liée, depuis 1500 ans, à la culture islamique. Kairouan, ville historique du centre tunisien, est considéré comme le 4ème lieu saint de l’Islam, après la Mecque, Médine et Jérusalem. Ce fut la première ville islamique du Maghreb, d’où s’est propagée la religion musulmane. Ce fut aussi le plus grand centre savant religieux d’Afrique, où allaient s’instruire les Oulémas de tout le monde musulman. La Mosquée de Kairouan, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, est la plus ancienne du Maghreb, et est considéré comme un chef d'oeuvre d'architecture arabo-musulmane, qui a servit de modèle à toutes les mosquées construites par la suite en Afrique du Nord. C'est encore aujourd'hui un lieu de pèlerinage pour des milliers de tunisiens et de maghrébins. Par la suite, c’est Tunis et la Grande Mosquée de la Zitouna qui prit le relai et devint l’un des plus prestigieux lieux d’érudition du monde islamique.

 

Grande Mosquée de Kairouan

 

Qu’en est-il de la laïcité ? Le terme même est lié à la civilisation européenne et chrétienne. Les « laïcs » étaient à l’origine les chrétiens non ecclésiastiques. Par la suite, les loges maçonniques, les « think tank » des 18ème et 19ème siècles, ont élaboré une doctrine politique, en vertu de laquelle le christianisme, considéré par ces derniers comme un « ennemi », devait être écarté du pouvoir et voir son influence décroître, au profit d’une nouvelle caste, souvent issue d’ailleurs, à l’origine de la franc-maçonnerie et de la bourgeoisie marchande. La grande supercherie des laïcistes est d’ailleurs d’affirmer que la laïcité n’est pas une idéologie, qu’elle est neutre, qu’elle assure l’égalité. Rien n’est moins faux. Il s’agit, comme l’Histoire en atteste, d’une vraie doctrine politique, d’un système de gouvernance particulier, obéissant à un paradigme particulier et à un système de valeur précis.

 

Il faut dire et répéter que la laïcité n’est absolument pas un système neutre. Les positions de Nadia El Fani, qu'elle tente de dissimuler, le prouvent : son film était censé s'intitulé "Ni Allah Ni maître". Ce militantisme athée, anti-religieux - qui peut tout autant mener au fanatisme que les religions : il suffit de regarder l'histoire du bolchévisme qui n'est autre qu'une idéologie athée "intégriste" en Russie, qui s'est soldé par des millions de morts -, revendiqué, ruine au passage la ritournelle sur la neutralité de la laïcité, qui en réalité prône ouvertement ou plus insidieusement aussi une forme de croyance, l'athéisme. En outre, plus d’un siècle de ce système appliqué à la France nous permet de le constater. Il a permis, quoi qu’on en pense d’ailleurs – ce peut être vu comme une bonne ou une mauvaise chose - : de réduire au silence l’Eglise catholique, qui avait un rôle social, d’éducation, de charité, de valeurs, absolument considérable ; de transformer la France, chrétienne à 90 %, en un pays majoritairement athée ; de faire en sorte que les loges maçonniques aient une influence considérable en politique ; ceci a aussi autorisé, par ce biais, la construction de réseaux de pouvoir occultes – bielderberg, le Siècle, CFR, Trilatérale etc – qui, qu’on le veuille ou non, ont prospérer grâce à cette culture du secret maçonnique ; point d’aboutissement, les élites de ces cénacles, ayant les mains libres à cause de la destruction des valeurs qui s’en suivie, constituent une véritable oligarchie mondialiste, détenant un pouvoir absolument colossal s’exerçant contre les peuples.

On constate que c’est en réalité Nadia El Fani qui peut être considérée comme une intrus, et que c’est elle et ses amis qui veulent confisquer la révolution et le pays tout entier : elle souhaite imposer à la Tunisie une doctrine politique d’origine européenne, et spécifiquement française, à un pays dont ce n’est absolument pas l’Histoire. Quant aux musulmans engagés, ils souhaitent, à l’inverse, renouer avec les tréfonds civilisationnels de la Tunisie. Du reste, la grande majorité des tunisiens sont attachés à leur religion, et sont nettement plus proches des idées d’Ennahda que des doctrines étrangères occidentales. Preuve en est que tous les sondages montrent que c’est le grand favori des prochaines élections législatives.

 

Les conséquences de l’application de ce système n’est donc pas neutre. Souhaitant modifier artificiellement la structure sociale et historique de tout un peuple et d’un pays, en plaquant un mode de gouvernance importé de l’étranger, la démarche des laïcistes peut apporter de graves conséquences. Les Tunisiens et les Tunisiennes, fiers de leurs racines, attachés à leur patrie, doivent se lever et ne jamais se laisser confisquer leur Révolution.

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 15:00

Encore une fois, les Etats occidentaux se sont ridiculisés à l'ONU. Encore une fois, la lâcheté des représentants de ces Etats, ainsi que leur duplicité, s'est révélée à la face du monde. En effet, à peine quelques minutes après le début de discours du président iranien Mahmoud Ahmadinedjad, ils ont tous, comme un seul homme, quitté l'hémicycle, jouant une fois de plus les indignés, les "vierges effarouchées" face à un discours supposé "extrêmiste", "dangereux".

Mais qu'a dit Ahmadinedjad de si scandaleux ? Et l'Occident est-il si vertueux pour être un tant  soit peu crédible ?

Il a simplement osé fustiger l'impérialisme économique et militaire de cet Occident hérault des droits de l'Homme, et sa duplicité. Et j'ai même trouvé son discours un peu soft. Invasion de la Libye, soutien au colonialisme Israélien ; présence de bases militaires un peu partout, financement de groupuscules terroristes...impérialisme économico-financier du FMI, de la Banque Mondiale, du cartel des banques privées... La liste est très longue. Il a pointé à juste titre la responsabilité, je dirais même la culpabilité, des Etats occidentaux dans la crise financière.

 

 

Tout montre à l'évidence la nuisance que représente l'alliance euro-américaine, sous patronnage israélien. Qu'à cela ne tienne : la plupart des médias français soutiennent la réaction occidentale, fuyant, pitoyablement, devant ce qui ressemble à une lettre ouverte des peuples aux Etats impérialistes.

Duplicité ? Elle s'exprime dans le soutien inconditionnel des Etats occidentaux au programme illégal nucléaire militaire israélien, et, corrélativement, dans la lutte acharné contre le nucléaire civil iranien. Le président iranien a bien raison de rejeter en bloc les accusations des USA, au passage premier et seul pays au monde à avoir fait usage de la bombe atomique sur des populations civiles au Japon, signant ainsi le plus grand acte terroriste de l'Histoire humaine.

La réaction de David Cameron, premier ministre Britannique, fut un chef d'oeuvre d'hypocrisie. Il a fustigé le discours d'Ahmadinedjad en affirmant que l'Iran portait des atteintes au droit de l'Homme. Mais attendez : c'est bien la Grande Bretagne qui fut le toutou des USA lors de la guerre destructrice d'Irak ; c'est encore ce pays, aux côtés de la France, qui bombarde la Libye et soutenant les rebelles, qui ne sont autre que des agents terroriste du cartel occidental. Plus spécifiquement concernant Cameron, c'est lui qui soutien bec et ongle la colonisation illégale de la Palestine par Israël, bafouant au passage les droits de l'Homme les plus fondamentaux et le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Enfin, il serait bon de relever que les USA viennent d'exécuter un innocent Noir, Troy Davis, en dépit des pressions internationales... Quel gouvernement occidental s'est insurgé ? Aucun. Souvenez vous, en contrepartie, de l'affaire Sakineh... Celle-ci est, au dernière nouvelle, toujours vivante, alors que tous les gouvernements occidentaux s'étaient indignés, suite aux manipulations médiatiques.

 

 

Le plus risible étant que les dirigeants occidentaux se sont indignés contre le fait qu'Ahmadinedjad ait affirmé que les USA ont exploité les attentats du 11 septembre - dont la version officielle, qu'on le veuille ou non, paraît de plus en plus grotesque - pour envahir, détruire, piller et coloniser des Etats musulmans. Alors qu'il s'agit d'une évidence accablante. Autant alors s'indigner du fait de dire que "la pluie ça mouille", et que "le feu ça brûle".

Le cirque occidental à l'ONU n'a, au final, impressioné absolument personne. Ahmadinedjad n'a fait qu'énoncer, et d'ailleurs avec retenue, ce que le monde entier sait et vit quotidiennement. Cet Occident, qui se gargarise de ses "valeurs", de son "droit de l'hommisme" et de son "modernisme", n'aime pas se voir dans le miroir. Et je le comprend. Ahmadinedjad le leur a tendu, et il s'est donc vu, en face : un Empire colonial, cupide, menteur, guerrier, contre le droit des peuples, tant occidentaux que non occidentaux d'ailleurs.

 

Repost 0
Published by Sahabas - dans contre-propagande
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 18:42

La demande de reconnaissance de l’Etat de Palestine, qui sera présentée par Mahmoud Abbas cette semaine à l’ONU, révèle plusieurs choses qu’il convient de mettre en lumière.

 

La fourberie de l’Etat d’Israël et de ses alliés. Cela fait 30 ans que les israéliens prétendent vouloir la paix et une solution à deux Etats. Pendant toutes ces années, des milliers d’heures de négociation…pour un résultat absolument nul. Pire : Israël, sous les gouvernements de droite et de gauche, a systématiquement continué à coloniser, nonobstant les pourparlers, tout en rasant une fois de temps en temps des pans entiers de la Palestine (massacres de Jénine, Gaza, destructions des champs et des maisons palestiniennes par les bulldozers de l’armée israélienne et les colons fanatiques). Durant toutes ces années, les israéliens ont en réalité mené en bateau les palestiniens. Il est temps de comprendre qu’Israël ne veut pas, et ne voudra jamais d’Etat Palestinien. Les preuves sont évidentes : non seulement l’Etat sioniste continue à coloniser et donc de piller des terres à la Palestine, non content d’avoir volé 78 % du territoire originel de ce pays ; mais tous les dirigeants israéliens, quand ils parlent des résidus de territoires palestiniens, notamment la Cisjordanie, la qualifie de « Judée-Samarie », nom biblique, avouant par là même leurs véritables intentions : l’annexion totale de la Palestine et son intégration dans le Eretz Israël, entité mythifiée par des extrémistes juifs.

 

Obama, docile, à la tête d'un Etat de 300 millions d'âmes, écoute bien sagement les directives du boss, petit président d'un Etat scélérat de 7 millions de personnes... Cherchez l'erreur !... Regardez du côté de l'AIPAC !

 

 

Les démarches entreprises par Israël pour contrer cette demande, oh combien légitime, à l’ONU, confirme ces éléments. Si réellement Israël souhaitait une solution à deux Etats, ils devraient se réjouir non ? C’est l’inverse qui est en train de se produire sous nos yeux. Liebermann et Netanyahou ont menacé le peuple palestinien de lourdes représailles s’ils vont à l’ONU. Et tous les réseaux d’influence d’Israël s’évertuent à faire pression sur les pays membres de l’ONU pour voter contre.

 

Il est temps d’arrêter de se laisser manipuler par le discours israélien hypocritement « mielleux », en faveur de la « paix ». Il n’y a pas de camp israélien de la Paix, c’est un mensonge évident. Toutes les tendances politiques israéliennes sont rigoureusement sur la même ligne. Il faut donc en tirer les conséquences.

 

L’influence exorbitante des réseaux pro-israéliens en Occident. Les USA ont prévu d’opposer leur véto à la demande palestinienne au conseil de sécurité. Comment expliquer qu’un Etat de 300 millions d’habitants, supposément la première puissance mondiale, se plie systématiquement aux caprices de plus en plus hystériques et illégaux d’un pays minuscule de 7 millions d’habitants ? Certains ont évoqué l’électorat juif américain, qui représente environ 3 millions de voix. Certes. Mais la raison doit être recherchée ailleurs. L’AIPAC et l’AJC, les deux principaux groupes de pression pro-Israël aux USA, possède une énorme influence. En finançant massivement les campagnes électorales, ils s’assurent la servilité de toute la classe politique américaine. Par ailleurs, l’on sait que les évangélistes fanatisés, influents aux USA, sont très largement pro-Israël. Ajoutez à cela la menace permanente de chantage à l’antisémitisme, le verrou de l’influence de ces réseaux est total.

 

Le cas de la France.

 

La représentante de la France au Proche Orient, contre l’Etat Palestinien. La France ne déroge pas à la règle. L’on ne va pas refaire l’historique du dîner du CRIF, véritable tribune Sharonienne annuelle devant laquelle toute la classe politique vient s’agenouiller et écouter les vibrants appels au soutien à « Israël, ce si bel Etat démocratique, gentil et bisounours, dans un océan de barbarie orientale ».

Il convient néanmoins de relever les réactions de la classe politique française à la demande de reconnaissance palestinienne.

 

J’ai été frappé d’apprendre que la représentante de la « France » au Proche Orient, qui s’appelle Valérie HOFFENBERG, non seulement s’oppose vigoureusement à la reconnaissance d’un Etat de Palestine, prétextant des arguments pitoyables, hypocrites et ridicules – « La Palestine n’est pas prête » ; « la priorité c’est améliorer la situation des populations, et la création d’un Etat n’y changera rien » ; et la vieille rengaine des négociations : « il faut négocier, pas de solution unilatérale » –, mais surtout ressort exactement la propagande du duo extrémiste Netanyahou – Liebermann. Regardez son interview chez Ménard : http://www.itele.fr/emissions/chronique/menard-sans-interdit/video/14764

 

 

Image en tête du blog personnel de Valérie Hoffenberg. C'est signé d'avance...

 

Où est l’indépendance de la France ? Je m’étonne que très peu de personnes aient relayés cette information. Après la prise de pouvoir de BHL au ministère des affaires étrangères, il serait temps de réagir.

 

L’union sacrée de la droite et de la gauche, en faveur d’Israël. J’ai été frappé, mais nullement étonné, de la démarche entreprise par 110 parlementaires (chiffre absolument colossal), de l’UMP, du PS, du Centre, afin de bloquer la demande de reconnaissance de la Palestine : http://jssnews.com/2011/09/18/110-parlementaires-francais-nous-nous-opposons-a-la-reconnaissance-unilaterale-palestinienne/

 

 

François Pupponi, Jean-Marie Le Guen notamment pour le PS… Claude Goasguen, Eric Raoult, notamment, pour l’UMP… L’un des plus hauts lieutenants de Bayrou, Benhamias, est aussi de la partie. Hallucinant ? Non, quand on sait que le groupe d’amitié France-Israël est le plus massif à l’assemblée. Cela ruine au passage toute l’hypocrisie de la gauche, qui n’a de cesse de se réclamer des valeurs humanistes.

 

 

On aura noté la contradiction évidente des mots "paix" et "Israël"

 

A vous d’en tirer vos conclusions. Une chose est sûre : même si la reconnaissance de la Palestine, attendue depuis plus d’un demi-siècle, ne règlera pas tout, loin de là, la démarche d’Abbas a pour mérite de faire ressortir l’hypocrisie de l’alliance occidentaliste. L’objectif n’a jamais été, et ne sera jamais, pour ces Etats – largement minoritaires quand on sait que l’immense majorité de pays vont voter pour la reconnaissance de l’Etat de Palestine –, l’indépendance pleine et entière du peuple palestinien. Ils jouent la montre, en tentant d’arriver à un point de non retour, la colonisation totale de la Cisjordanie, qui signera l’impossibilité matérielle d’un Etat. Il faudra, là encore, tirer toutes les conséquences. Les ennemis de la Palestine, au-delà des extrémistes revendiqués, sont tous ceux qui leur mentent depuis tant d’années.

Repost 0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 01:54

 

On sait déjà que le mouvement juif néoconservateurs des types comme Richard Pearle, Kagan, Podoretz, Cohen et bien d'autres, en clair la clique de fous furieux entourant G. Bush et qui ont oeuvré sans relâche pour le choc des civilisations et son responsables de la mort, au bas mot, de 200 000 personnes ces dernières années (Irak, Liban Afghanistan, Palestine, Libye) a fait un énorme travail pour inciter à la haine anti-musulmane. Résultat : depuis dix ans, on dénombre à peu près 5000 crimes racistes anti-musulmans aux USA.

 

Un personnage que je ne connaissais pas vient de faire irruption. Alors lui, c'est signé d'avance : c'est ouvertement un rabbin talmudique. David Yeroushalmi, accompagné de son compère Gaffney, viennent d'initier, je l'ai dit dans l'article précédent, un mouvement anti-shariah. En plus de créer de toute pièce une menace qui n'existe pas et d'inciter à la haine, il se permet d'enfumer son auditoire complètement abruti et ignorant, en anticipant les éventuelles critiques et en gros en disant que la loi "juive", la halakha, n'est en rien comparable à la shariah : ce serait une belle religion pacifique etc... Ecoutez attentivement.

 


 

Pour résumer, il dit qu'il faut comparer les textes et que les deux n'ont rien à voir. L'Islam souhaiterait se répandre dans le monde, établir un Califat mondial par la force, soumettre les peuples, et inciterait à la guerre ; le judaïsme, la loi juive, elle n'incitant qu'au bonheur, au respect des lois, des peuples...

 

Si vous connaissez bien le judaïsme et le talmud, vous rirez à plein poumon. Les textes juifs regorgent de textes génocidaires (je vous renvoie au deutéronome notamment, à l'épisode des guerres bibliques etc)., et il suffit de regarder ce que fait Israël, qui a été validé par tous les rabbins Mais surtout, qui souhaite imposer un gouvernement mondial au dessus des Etats et sur la ruine des peuples, et dont la capitale serait à Jérusalem ? Jacques Attali, Rav ron Chaya, et les tas de lobby talmudiques dans le monde (banksters, bnai brith etc), souhaitant ardemment réaliser la promesse contenue dans la Torah, affirmant que le monde rampera à leur pied. Et qui, actuellement, dirige les USA ? Pas les musulmans.

 

Vous aurez compris : encore une preuve du vice de ce genre de type, qui inverse tout et affuble autrui de ses propres tares. Il faut dire que les goy américains sont cons et aisément manipulables. Qu'on leur distribue des talmud, et je pense qu'ils se réveilleront...peut être.

Repost 0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 01:42

 


 

 

Il s'agit d'un intégriste juif talmudique, David Yeroushalmi. Il est en pointe, avec son coreligionnaire Gaffney et le rabbin Nashum Shifren aux USA, dans la propagande islamophobe. Leur dernière manoeuvre : initier un mouvement anti-shariah, incitant à la paranoïa, selon lequel les musulmans sont en train de comploter dans l'ombre pour établir la sharia aux USA.Très drôle quant on sait que c'est plutôt la loi talmudique qui est imposée à tous les américains, via les quartiers orthodoxes, mais aussi la fermeture de Wall Street les jours de fête juive, et surtout la mainmise du lobby sur le gouvernement. Un énième exemple d'inversion accusatoire.

 

Comme on le voit, les fers de lance de la haine anti-musulmane en Occident sont principalement des extrêmistes juifs ; ils ont néanmoins pas mal de supplétifs goy shabat, notamment les évangélistes et les fanatiques laïcards en France tels l'hystéro-goya Tasin et le trotsko-simplet Pierre Cassen.

Repost 0
Published by Sahabas - dans néoconservatisme
commenter cet article
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 00:20

 

Les sionistes, pour se donner une bonne image, essaient toujours de se faire passer pour des humanistes. Spécialement concernant les populations Noires. Ils ont d'abord essayer de se faire passer pour des gens généreux lorsqu'ils ont accueilli des falasha, ces éthiopiens de confession juive. En réalité, ceci fut réalisé pour divers objectif : redorer le blason d'Israël, sévèrement écorné auprès de l'opinion publique mondiale suite à ses nombreuses exactions ; augmenter la population juive d'Israël : les sionistes mènent une véritable guerilla démographique contre les Arabes d'Israël et les palestiniens. Toutefois, le mépris pour cette population "importée" de force reste très grand. Frappé par le chômage et la pauvreté, ils sont bien souvent exclus des institutions. Ainsi les écoles juives extrêmistes interdisent-elles aux enfants falashas de s'y inscrire http://judaisme.blog.lemonde.fr/2009/08/16/falasha-ethiopie-ethiopien-petah-tiqva-noirs-beta-israel-racisme-orthodoxe-ultraothodoxe/

 

Dernièrement, ils ont tenté d'amadouer les soudanais du Sud, en prétendant aider les "Noirs" à lutter contre ces affreux racistes "Arabes islamistes" du Nord. On a ainsi vu l'inénarrable BHL, et tous les think tank juifs du monde, appeler à boycotter le Soudan et éventuellement à lui faire la guerre, en raison d'un prétendu (et jamais prouvé) génocide contre les populations du sud. Je renvoie aux interventions de Rony Braumann et de nombreux autres journalistes honêtes, qui ont constater qu'il y avait eu des exactions des deux côtés, une guerre civile, mais jamais de génocide.

 

Or, les raisons du soutien d'Israël et des ses réseaux à l'indépendance du sud Soudan est évidente : ils ont financé les milices afin d'arriver à une scission du pays, riche en pétrole, mais qui a le malheur d'être antisioniste. On pourrait d'ailleurs relever la supercherie totale : au Soudan, au nord comme au sud, les populations sont noires. Aucun racisme dans cette affaire mais une guerre civile. Surtout, les sud soudanais qui combattaient étaient pour une large partie des musulmans. La manipulation a néanmoins fonctionné : le Soudan est désormais scindé en deux... Les sionistes se fichent du sort des populations noires : qu'ont-il fait contre la guerre atroce, la plus meurtrière depuis la seconde guerre mondiale, qui sévit au Congo (5 millions de morts et des dizaines de milliers de femmes violées) ? Où sont les réseaux sionistes ?

 

Il suffit par ailleurs de voir comment sont traités les immigrants noirs en Israël. Regardez ce petit extrait, qui en dit plus long que de nombreux discours.

 


 

Vous avez bien entendu : les noirs sont traités comme des esclaves par les patrons israéliens, et on s'apprête à créer un camp de concentration ! Que fait la communauté internationale ?

 

Apparemment, tout cela se situe dans la logique historique. Ainsi Maïmonide, l'un des plus grands talmudistes, très respecté par des juifs du monde entier, précisait sa vision des Noirs : « tous les hommes qui n'ont aucune croyance religieuse, ni spéculative, ni traditionnelle, comme les derniers des Turcs à l'extrême nord, les nègres à l'extrême sud et ceux qui leur ressemblent dans nos climats. Ceux-là sont à considérer comme des animaux irraisonnables; je ne les place point au rang des hommes, car ils occupent parmi les êtres un rang inférieur à celui de l'homme et supérieur à celui du singe, puisqu'ils ont la figure et les linéaments de l’homme et un discernement au-dessus de celui du singe » (Guide des égarés, livre III, chapitre 51, traduction S. Munk, éd. Verdier, coll. « Les dix paroles », p. 615-616). Personne n'a contesté ces propos ni ne s'est insurgé. Jacques Attali affirma d'ailleurs sans honte que Maimonide était son maître à penser ! Peut être aussi cette vision qui entraîna une compassion totale pour DSK ayant agressé Nafissatou Diallo dans les réseaux de la communauté...

 

Des rabbins aujourd'hui sont exactement sur la même ligne. Ainsi un rabbin traitait Koffi Hanan de singe :

 

 


 

 

 


 

C'est cette vision raciste qui probablement est la raison du rôle joué par de nombreux négriers d'origine israélite dans la traite transatlantique. Les médias parlent en effet très peu de cette page sombre de l'Histoire : le rôle prépondérant des marchands d'esclaves issus de cette communauté, jamais condamnés par leurs élites. En effet, on attend toujours qu'ils fassent repentance... Ecoutez cette intervenant, qui pourtant est aussi un anti-musulman rabbique (on ne peut pas le taxer de pro-"islamisme" comme aiment à dire les sionistes).

 

 

 

Des études récentes, qu'il serait bon d'enseigner dans nos écoles, ont prouvé ce rôle incroyable qu'on joué ces personnes http://africamaat.com/Les-Juifs-et-l-esclavage-des-Noirs,618 Pendant qu'on se tait sur cela, les mêmes n'arrêtent pas de parler de l'esclavage commis en Orient. C'est aussi une page sombre de l'Histoire. Tout le monde, Occident et Orient doit le reconnaître. Néanmoins, il est intolérable que les pro-sionistes se moquent du monde en manipulant l'Histoire et en tirant systématiquement les marrons du feu, tout en restant à l'abris de la critique : ils pointent l'esclavage commis par l'Occident lorsqu'ils veulent le culpabiliser ; puis évoquent l'esclavage oriental pour diaboliser les arabo-musulmans. Il est temps de leur dire : et vous ! Quand est ce que vous repentez !?

 

En conclusion, on le voit : les Noirs sont méprisés par les sionistes. On les flatte quand il s'agit d'inciter à la division (Soudan) et à l'intérieur on les maltraite, tout en ne reconnaissant jamais les méfaits commis contre eux par certaines personnes se prétendant de leur communauté. En clair, les extrêmistes sionistes traitent les Noirs comme ils traitent le reste de l'humanité...

Repost 0

Présentation

  • : Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • : Ce blog évoquera les questions liées à la propagande anti-musulmane qui a cours en Occident, mes avis sur l'actualités, décryptages, informations...
  • Contact