Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 17:37
Repost 0
Published by Sahabas - dans contre-propagande
commenter cet article
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 16:37

 

 

Les liens entre Ni putes ni soumises et la franc-maçonnerie ont déjà été mis en évidence. Encore une preuve de ce qui se trame derrière l'avènement de cette association fantôche. Fadela Amara avait déjà avoué que le Crif a aidé à sa création, et les franc-maçons ont aussi été les premiers parrains de ce groupuscule destiné à une seule chose : démoniser les musulmans et l'Islam et le pervertir de l'intérieur. NPNS est en effet une énorme machine de subversion, promue d'un côté par des pro-israéliens notoires (Bernard Henri Lévy, Badinter, Marek Halter en sont parrains, et le compagnon de Fadela, créateur de l'association, est membre du Cercle de l'Oratoire, un think tank néoconservateur créé par l'ultra-sioniste Taubmann : http://resistancemusulmane.over-blog.com/article-les-dessous-obscures-du-succes-de-fadela-amara-et-de-ni-putes-ni-soumises-58454773.html) et de l'autre, des francs-maçons, les deux ayant intérêt, d'une manière ou d'une autre, de taper sur l'Islam authentique, on en a la preuve ici, et d'ailleurs le Grand Orient est un parrain officiel de NPNS.

 

Je sais que c'est insupportable d'entendre Habchi, mais on voit là toute la nullité de son discours. Du blabla droit de l'hommiste totalement abstrait, une succession de poncifs et de préjugés maintes fois rabachés, de la pleurnicherie bien hypocrite (on avait vu Habchi insulter des femmes voilées, très fort pour une sois disante "féministe"). Cette instrumentalisation de la cause des femmes pour des buts abjects est, en soi, une insulte à la femme.

Repost 0
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 14:45

 

Le lundi 13 décembre à Paris, a eu lieu une conférence intitulée "Islam de France et laïcité", organisée par le Grand Orient de France, une loge maçonnique française parmis les plus importantes.

 

http://www.godf.org/index.php/actualite/details/liens/conference/nom/Conferences/slug/islam-de-france-et-laicite

 

Etaient invités Hassen Chalghoumi, l'ancien Imam de Drancy (chapeauté par son "porte parole" à cause de ses problèmes de langue française) et Sihem Habchi, présidente de l'association féministe fanatique Ni putes ni soumises (créée en partie par des membres du Crif). Rien que le nom de ces intervenants suffit pour comprendre le but de la manoeuvre. On le sait, la franc-maçonnerie, ainsi que les ultra-féministes et les modernistes, souhaitent modifier en profondeur l'Islam pour l'adapter, selon eux, au monde moderne.

 

http://static1.purepeople.com/articles/0/49/36/0/@/358604-l-imam-hassen-chalghoumi-avec-francois-637x0-2.jpg

Hassen Chalghoumi, serrant la main de François Fillon, en compagnie du pro-israélien Marek Halter avec sa barbe.

 

 

Il s'agit d'abolir en réalité les principes les plus fondamentaux de notre religion et issus du Saint Coran pour lui ôter tout ce qui serait un frein à la vie décadante moderne : l'Islam devant rompre avec l'interdiction de l'homosexualité, devrait accepter les relations hors mariage et les tenues indécentes, bref, doit devenir une sorte de "morale soft" et non contraignante, une sorte de boudhisme sympathique, une spiritualité sans réel fondement, valeur, une religion qui se soumettrait totalement aux dogmes du modernisme (laïcité, matérialisme, permissivité). Les franc-maçons ont réussi avec le catholicisme, et on a aboutit à Vatican 2, qui était l'abdication finale de cette religion à sa vocation universelle d'apporter une morale puissante, des freins à la décadance et au matérialisme.

 

Ils veulent réitérer cela à l'encontre de l'Islam. Aux USA, les loges maçonniques ne cachent plus leur volonté de remplacer l'Islam par le soufisme : une spiritualité pure et simple, sans aucun aspect extérieur, de régulation sociale, de contrainte et d'opposition au mal. En France, on le voit, ils font appel à des bras cassés, et cela au final ne nous fait pas peur : les oulémas et les savants les plus importants veillent à la sauvegarde de notre religion, mais Allah (swt) en est le Meilleur des Gardien. Mais il faut que les musulmans sachent que progressivement, on veut modifier en profondeur leur religion et leur imposer de force, via notamment les instances officielles de l'Islam de France, le CFCM. On a vu l'épisode d'Epinay, mais la main mise progressive de cette structure créée par Sarkozy est en train de se mettre en place, et nous devons informer au maximum nos frères de ce qui est en train de se tramer. Notons que Dalil Boukakeur a déjà été invité par une loge maçonnique, et a par ailleurs affirmé maintes fois sa volonté d'un Islam de France. Vaste escroquerie : l'Islam authentique est un et indivisible. Rien que cette expression devrait nous alerter.

 

On ne sait pas ce que se sont dit les participants de la conférence. Mais on l'imagine bien, connaissant les oeuvres de ces deux funestes clowns que sont Habchi et Chalghoumi (qui prône un Islam de France tout en ne sachant pas parler le français). Seuls les naïfs pourront tomber dans le piège, néanmoins, il faut être informé. Et Allah (swt) demeure le mieux informé.

Repost 0
Published by Sahabas - dans beurs de service
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 17:37

Sur les causes de l'opposition que l'on voit se dessiner chaque jour, entre d'un côté le monde musulman et de l'autre l'Occident, l'on a souvent mis en avant des facteurs géopolitiques, énergétiques, voire idéologiques. Ces réflexions sont véridiques, mais je voudrai aborder un autre thème, qui n'est pas sans lien avec ceux que je viens de citer.

De grands auteurs, historiens et philosophes, ont expliqué avec pertinence le bouleversement fulgurant qu'a connu l'Occident au tournant du 17è siècle. Sans m'attarder sur les détails, c'est ce que l'on peut qualifier de vague moderniste. Le modernisme, c'est un nouveau paradigme, c'est l'inversion des valeurs traditionnelles : c'est en clair l'antithèse de la Tradition, l'ère du Kali Yuga diront certains.

Tous les peuples, depuis des millénaires, ont vécu selon les principes de la Tradition. La Tradition, c'est une vision du monde totalement imprégnée par la spiritualité, dans laquelle la communication avec l'au-delà est permanente et guide les pas de l'humanité ; monde dans lequel règne des valeurs chevaleresques, le respect absolu des anciens et des sagesses ancestrales. Et la croyance évidente en Allah (swt), créateur de l'Univers - certains peuples sont néanmoins tombés dans la dérive du polythéisme, mais c'est un autre sujet - Ces valeurs étaient partagées par la totalité des peuples du globe, selon des manifestations différentes selon les lieux et les temps.

La vague moderniste a consisté à renverser cet ancien monde, à le détruire, pour lui substituer une vision inverse, dans laquelle l'homme, arrogant et sûr de sa toute puissance, redevient au centre de tout et est la mesure de toutes choses, en rejetant les spiritualités et les sagesses ancestrales. Autre élément très fort de la pensée moderne : le règne de la quantité, si bien décrit par René Guénon : la mesure du bonheur humain devient purement matériel, les valeurs deviennent marchandes.

Vision du monde qui aura de nombreuses manifestations : athéisme ultra-agressif et laïcisme fanatique, franc-maçonnerie, révolution bolchévique, qui aboutit à la ruine du christianisme et à sa mise au pas, et enfin l'avidité capitaliste. Nous nous en rendons pas compte, mais nous vivons totalement dans un monde moderne où ces idées ont remplacé l'ancienne vision traditionnelle du monde. Le caractère totalement destructeur de ce paradigme apparaît clairement aujourd'hui, car en soumettant les spiritualités, on a aboutit, in fine, au règne des banques et des financiers, qui ont largement plus de pouvoir que les religieux n'en ont jamais eu.

Cette vision traditionnelle, ravagée par le modernisme, subsiste encore quelque peu. Des tribus africaines qui vivent selon leurs anciennes coutumes, quelques minorités asiatiques...

Et l'Islam, religion monothéiste en plein essor, porteur d'une vision traditionnelle du monde, fait horreur aux modernistes, et au final leur fait peur. Parce que son succès, les conversions de plus en plus nombreuses et la ferveur de fidèles de plus en plus nombreux, les fait douter de leur victoire finale contre la Tradition. Ils emploient donc tous les moyens pour démoniser cette religion et la détruire, comme jadis ils ont réussi à détruire et esclavagisé le catholicisme. Toute cette haine des extrêmistes laïcs, et d'une part importante des progressistes, s'explique par cette raison.

La lutte acharnée, symbolique et militaire, de l'Occident contre l'Islam, est peut-être la dernière guerre des modernes contre la Tradition. Les modernes sont hégémoniques, c'est évident : la plupart des pays sont gouvernés par les principes du modernisme. Mais rien que la persistance de cette religion universelle qui conteste cette vision matérialiste du monde les insupporte. Et que dire de l'interdiction des intérêts portée par la religion musulmane : si on applique cette religion, la dictature bancaire et le racket des peuples cesse immédiatement. On comprend donc cette unanimité contre l'Islam. La vision sataniste moderniste a peur, et elle a bien raison...

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 23:04

 

Marine Lepen a encore tenus des propos insultants et outranciers contre les musulmans. Bon à vrai dire, cela ne nous étonne pas. Elle est en campagne, et elle sait que taper sur l'Islam, véritable punching ball de la République, c'est le jackpot électoral. Mais de là à dire des choses absurdes.

 

http://www.mediapart.fr/files/u74829/marine-le-pen-300x290.jpg

 

Alors tout d'abord, il faut replacer cette phrase dans le contexte politique de recentrage du FN. Souhaitant se dédiaboliser, Marine a compris qu'elle pourrait réintégrer la respectabilité en rompant avec certains vieux thèmes du FN : anti-judaïsme, antisionisme, anti-féminisme, homophobie. C'est exactement ce qu'elle a fait, en récusant tout propos contraire à cette nouvelle ligne. Elle a d'ailleurs fait partie du groupe d'amitié Europe-Israël au parlement européen, a intégrer dans son équipe des sionistes revendiqués ainsi qu'une militante lesbienne, Myrtille.

 

L'autre volet de la respectabilité, c'est de faire dans la surenchère anti-Islam. Car nous surfons sur une vague néoconservatrice dans ce pays, et les journalistes, très souvent pro-israéliens, aiment à désigner l'Islam comme bouc émissaire quotidien. Marine l'a compris, et a décidé de s'y engoufrer.

 

Ce qui l'a mené à dire cette idiotie... Mais contre quoi s'insurge-t-elle ? Le fait que quelques dizaines de croyants "occupent" une petite rue de Paris pour prier, avec des croyants en brassard qui filtre le lieu pour ceux qui viennent prier ? Une hordes de SS sans scrupules qui sèment la terreur dans nos rues... Ca fait peurrr !!

 

Je peux comprendre que cela agace les gens, mais de là à parler de nazisme et d'Occupation honnêtement. Et puis aux dernières nouvelles, le président n'est pas musulman, aucun député n'est musulman, aucun préfet, aucun PDG, très peu de journalistes, aucun président de région ou de sénateur... Bref, les musulmans sont très loin d'avoir un quelconque pouvoir d'occupation. C'est d'ailleurs pour cette raison que cette communauté est la plus vilipendée et attaquée, car sans pouvoir, et Marine hurle avec les loups, mais quelle lâcheté.

 

Que dire aussi de la gay pride, qui consiste à bloquer des dizaines de rue, avec des slogans hurlés dans des haut parleurs et vantant la débauche et l'homosexualité ? Que dire encore de l'existence en France de milices ouvertement communautaires et extrêmistes, la LDJ et le Bétar, qui s'entraînent dans les locaux de la police nationale ?

 

Sur ces sujets là, curieusement, Marine se tait. A-t-elle peur du CRIF ? D'Act Up ? Probablement. S'attaquer aux musulmans, c'est tellement facile après tout, on aurait tord de s'en priver. On gagne des voix, on intègre le système : il y a vraiment tout à gagner. Et quoi à perdre finalement ? ... Peut-être sa dignité et sa cohérence.

Repost 0
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 16:17
 

A croire certains propagandistes, dont les fous furieux de Riposte laïque ou Marine Lepen et bien d'autres, la France et l'Occident serait soumis à une "islamisation rampante". Les musulmans seraient une cinquième colonne venue coloniser et dominer la France. On en rirait, de cette cette vision absurde, si elle ne menait pas des idiots utiles à la croire et à tomber dans la haine.

 

Alors d'abord un petit rappel : les musulmans ne détiennent aucun pouvoir en Occident ni en France. Pas de ministres, pas de présidents, pas de grands PDG, pas de député, pas de président de région... Rien que ce simple constat suffit à faire tomber cette propagande à deux roupis. Mais l'essentiel n'est pas là.

 

 

Il faut savoir que depuis la loi de 1973, l'Etat français, pour ses besoins de financement régaliens, a l'obligation de recourir aux marchés financiers privés : en clair, il doit emprunter de l'argent aux banques privées, moyennant intérêt, alors qu'antérieurement, l'Etat se finançait sans intérêt auprès de la banque de France, soumise à l'autorité étatique. Cette loi a été votée à l'initiative de Pompidou, qui travaillait justement... dans une banque, la banque Rothchild !

La sagesse populaire enseigne que celui qui tient les cordons de la bourse, détient le pouvoir. Et ce à quoi nous assistons manifestement. Car en effet, contraint d'emprunter de l'argent aux banques, l'Etat doit, logiquement, et ce aux fins d'emprunter aux meilleures conditions (en termes d'échéance, d'exigibilité et de taux), plaire aux marchés financiers et inspirer cette sacro-sainte "confiance". Car moins les banques ont confiance, moins elles prêtent, et plus l'intérêt exigé grimpe.

D'autant que désormais, les Etats sont soumis à des agences de notation totalement indépendantes : ces organismes privés font carrément la pluie et le beau temps. Si un Etat conduit une politique trop "sociale", taxe trop les riche, et en clair dépense au profit de ses concitoyens, ces agences de notation, très écoutées par les banques et donc les prêteurs, dégringoleront la note de ce pays, considéré comme "irresponsable" et trop "dépensier". Ce qui signifie, mathématiquement, que les banques, frileuses et réfractaires au risque de prêter à un Etat si "irresponsable" qui risque de ne pas rembourser, augmenteront les taux et prêteront moins.

L'on voit ainsi que le système de domination bancaire et financière influe directement sur les politiques de l'Etat qui nous gouverne. Or, le scandale est que ces financiers ne sont pas élus par nous. Et nos dirigeants ont complètement intégré cette variable : les hommes politiques, et même les présidents, parlent ouvertement de leur notation, et disent sans ambiguité faire tout leur possible pour ne pas dégrader leurs notes. L'aberration est totale, et la sois disant démocratie apparaît, lorsque l'on s'intéresse aux rouages de la dette et des déficits ainsi que leur origine (les intérêts des emprunts bancaires que l'Etat paie) à une farce tragique.

Eric Cantona avait ainsi absolument raison : ceux qui souhaitent retrouver leur souveraineté doivent de toute urgence sortir de ce système de domination bancaire. Rien que le constat de ses adversaires, disant que si nous retirons notre argent, le système s'effondre, prouve en soi, par l'absurde, la réalité de cette implacable tyrannie : tout le système est basé sur la spéculation sur NOTRE argent. Les banques utilisent notre argent pour spéculer, mais aussi pour prêter aux Etats. Et la boucle est bouclée : notre argent sert, au final, à étrangler nos propres peuples, puisque cet argent est prêter aux Etats, moyennant intérêts colossaux. L'absurdité est totale, et ne sert que les intérêts d'une poignée d'oligarques.

La révolution s'impose de toute urgence, et il n'y a rien à attendre de nos politiciens qui sont la plupart financés par ces mêmes investisseurs...

 

L'ironie, est que les "grands patriotes" que j'ai cités, sont incultes sur ces questions, et préfèrent agresser les musulmans, taxés de tous les mots : c'est tellement facile et confortable de ne pas s'intéresser à la complexité du monde et de diaboliser et focaliser sur une minorité, sur des femmes voilées sans défense. Je vise notamment Riposte laïque mais aussi le Bloc identitaire, qui acceptent totalement cette domination bancaire, en appuyant le paradigme matérialiste qui le sous-tend et en trompant les adeptes de leurs sectes en simplifiant à l'extrême les choses.

 

La lâcheté les caractérise, et on les comprend : les banques, le système oligarchique financier est trop dangereux. Organisez des apéro saucisson, c'est tellement plus facile. Mais au final tout bonnement inutile. Des idiots utiles donc.

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 22:06

 

 

 

L'EDL est un groupuscule raciste anglais, dirigé par des judéo-sionistes. Notamment, des liens entre cette organisation et le rabbin fanatique Nachum Shifren ont été relevé (http://resistancemusulmane.over-blog.com/article-l-integrisme-dont-on-ne-parle-jamais-les-rabbins-engages-dans-l-incitation-a-la-haine-et-a-la-guerre-des-civilisations-61428386.html)

 

Disons le clairement : ils ne font peur à personne. Mais ça fait toujours plaisir de voir ces apprentis nazillons alcooliques s'en prendre plein la tronche. Bravo les gars.

Repost 0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 17:24

L’Argentine annonce qu’elle reconnaît la Palestine comme « État libre et indépendant à l’intérieur des frontières de 1967 ».

 

 

C’est la présidente argentine Cristina Kirchner qui a écrit au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pour lui annoncer la décision de son pays.

 

 

Dans une démarche similaire, vendredi dernier, le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a transmis à Mahmoud Abbas une missive dans laquelle il annonçait que le Brésil reconnaissait la Palestine.

« L’initiative est conforme à la volonté historique du Brésil de contribuer au processus de paix entre Israël et la Palestine », avait indiqué un communiqué du ministère brésilien des Affaires étrangères.

 

Cette reconnaissance est « en accord avec les résolutions des Nations Unies exigeant la fin de l’occupation des territoires palestiniens et l’instauration d’un État palestinien indépendant basé sur les frontières du 4 juin 1967 », est-il écrit dans la lettre.

 

De son côté, l’Uruguay prévoit de reconnaître la Palestine comme État en 2011, selon le vice-ministre des Affaires étrangères, Roberto Conde.

 

« Nous oeuvrons en vue d’ouvrir une représentation diplomatique en Palestine, sûrement à Ramallah », a déclaré M. Conde.

 

« Donc l’Uruguay va sûrement suivre le même chemin que l’Argentine en 2011 », a-t-il ajouté.

Cependant, on ignore quelles seraient les implications politiques et diplomatiques de cette reconnaissance.

Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Yigal Palmor, a jugé « regrettable » et « décevante » la décision de l’Argentine, qui « ne contribuera en rien à changer la situation entre Israël et les Palestiniens ».

 

« C’est une déclaration décevante qui est contraire à l’esprit des accords entre Israël et les Palestiniens et de la négociation de paix », a-t-il commenté.

Le ministère israélien des Affaires étrangères avait également exprimé samedi « sa déception » après l’annonce du Brésil.  

 

Les dirigeants israéliens ont mis en garde les Palestiniens contre toute déclaration unilatérale d’un État palestinien.

Ces dernières semaines, le négociateur palestinien Saëb Erakat a appelé la communauté internationale à « reconnaître l’État palestinien dans ses frontières de 1967 ». 

 

radio-canada.ca

 


Repost 0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 18:24

 

Nous apprenons sur le site fdesouche la parution prochaine d'un livre de Gilles-William Goldnadel membre directeur du Crif, sur les nouvelles formes de racismes, "Réflexions sur la question blanche.

 

 

 

Quel est l'objectif de ce livre ? Petit résumé : "Un brûlot sur les nouvelles formes de racisme contemporain. Pourquoi le simple fait de faire allusion à la race est-il scabreux ? Pourquoi est-il de mauvais goût de faire allusion à la traite esclavagiste arabe ? Au terrorisme du FLN ? À l’irrédentisme du peuple palestinien ? Pourquoi seulement douter que l’immigration serait « une chance pour la France », est de nature à être placé sur une liste noire ?"

 

Derrière le titre, ce cache ainsi clairement l'implacable travail de démonisation des arabo-musulmans, dont nous sommes hélas coutumier de la part des sionistes. Leur but étant, nous l'avons compris, de favoriser une alliance entre l'extrême droite classique purgée de son "judéo-scepticisme" et les ultras de la cause israélienne. Goldnadel est en pointe, aux côtés de Zemmour, de la LDJ, d'Elisabeth Lévy et d'Alain Finkielkraut. Et la quenelle fonctionne : ces personnages sont devenus les héros d'une certaine extrême droite anti-Islam, au nom d'une soit disant alliance "judéo-chrétienne".

 

Il est intéressant de s'intéresser au pédigré de ce personnage. Nous lisons ceci sur wikipédia :

 

"Exercant la profession d'avocat depuis 1978, il défend l'homme d'affaire russo-israéllien Arcadi Gaydamak lors du procès de l’affaire de l'Angolagate.

Il est l’avocat des principaux protagonistes des affaires dites du Sentier et affaire du Sentier II.

Gilles-William Goldnadel a défendu l’homme politique Maurice Arreckx accusé de différentes affaires de corruption.

Il obtient la relaxe de l’homme d’affaire franco-israélien Samuel Flatto-Sharon (http://flattosharon.co.il/biographie-FR.htm) devant le tribunal de Toulouse dans l’affaire de la faillite des papeteries Job.

Il obtient la relaxe du docteur Brunet dans l’affaire du sang contaminé.

Il est intervenu pour la société Casino Magdeleine dans son procès contre le groupe Partouche."

 

On le voit donc : un engagement sans faille au service des français de souche et de la Patrie...

 

Par ailleurs, il ne cache pas son engagement total et exclusif en faveur d'Israël. C'est en effet la seule chose qui le motive dans son engagement "pour la défense des français de souche", prétexte à la calomnie contre les musulmans :

 

 

 

 

Quel patriote celui-là alors... Loyal, digne, patriote français et exclusivement français... Chapeau l'artiste : un véritable chef d'oeuvre quenellier...

 

 

Aller pour le plaisir, Goldnadel humilié par Alain Soral :

 

 

Repost 0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 17:55

Le Brésil vient de reconnaître l'existence d'un Etat palestinien, dans les frontières de 1967.

 

 

http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/435x290/200906/15/87169-president-bresilien-luiz-inacio-lula.jpg

 

L'antisionisme est en train de grandir, nous ne pouvons que nous en réjouir. Mais le combat sera encore très long. Cette mesure est symbolique. Néanmoins, le symbole dans cette histoire est important. N'oublions jamais que c'est avec ce genre d'initiative que la légitimité et l'existence du peuple palestinien peut demeurer dans les mémoires, et c'est la condition sine qua non d'une future indépendance. Car les Indiens d'Amérique ont été exterminés justement parce que personne à l'époque ne reconnaissait leur existence légitime. Le combat symbolique est très important, face aux mensonges sionistes qui nous répètent que le peuple palestinien n'existe, pour mieux pouvoir l'expulser définitivement dans le silence.

 

Et à votre avis, qu'en pensent les sionistes ? Ils hurlent, comme d'habitude. Ils ne savent que crier, ce qui témoigne d'une certaine puérilité. Mais ils ne sont pas naïfs : ils comprennent de plus en plus qu'ils sont en train de perdre sur le terrain symbolique. Sur le terrain démographique et juridique, on le sait, ils ont déjà perdu. Reste les terrains politiques, militaires et financiers qui sont les derniers points dans lesquels les sionistes demeurent dominants, et qui permet de maintenir leur tyrannie. Mais tout peut se renverser : la crise a montré la fragilité de la domination du dollars, certains dirigeants israéliens ont peur de quitter leur territoire de peur d'être poursuivi pour crimes de guerre et contre l'humanité. Militairement, n'oublions pas le symbole très fort de la résistance héroïque du Hezbollah en 2006.

 

Les cartes sont en train d'être redistribuées. Avec l'aide d'Allah (swt), les sionistes n'en ont plus pour longtemps.

 

http://www.donnetonavis.fr/actu/news/lula-etat-palestinien-israel-consul-rio_2952.html

Repost 0

Présentation

  • : Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • : Ce blog évoquera les questions liées à la propagande anti-musulmane qui a cours en Occident, mes avis sur l'actualités, décryptages, informations...
  • Contact