Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 15:12

En Occident, Europe et Etats-Unis compris, une furie assez ahurissante s’est saisie des élites, médiatiques et politiques : Islam par-ci, Islam par-là… On ne parle que de ça : les islamistes sont à nos portes, les musulmans immigrés vont détruire l’occident de l’intérieur, la menace intégriste mondiale… Bref il ne se passe pas une journée sans qu’une polémique ne se créée : Geert Wilders assimile le Coran à Main Kampf, un pasteur menace de brûler le Coran, un français tout récemment à uriné sur le livre saint d’un millard et demi de personnes avant d’y mettre le feu et de filmer le tout pour publier la vidéo sur youtube, Unes de journaux alarmistes (voire l’Express et sa Une racoleuse). Polémique après polémique, on voit un Occident « peureux », se fesant passer pour une victime face à la « barbarie islamiste ». Phare de la démocratie et des droits de l’Homme, l’Occident tout entier serait menacé de destruction par ce monde où règne le « fascisme vert ».

                                                                          La Une apocalyptique de l'Express

 

 

D’un autre côté, on entend les mêmes nous dire à longueur de journée que le monde musulman vit dans la paranoïa, qu’il est pétri d’anti-occidentaux haineux, qu’il échaffaude des théories du complot, bref, que les griefs qui s’expriment chez beaucoup de musulmans, à l’inverse à l’encontre du monde Occidental, sont absolument illégitime et destiné uniquement à manipuler les « masses musulmanes hystériques » à haïr les bienfaiteurs de l’humanité que sont les braves occidentaux.

 

« Pauvre Occident, gentil, doux, chétif, voulant le bien et la prospérité du monde entier… Méchant monde islamique menaçant, terroriste ! » : c’est un résumé de ce que les élites, les politiques, les leaders d’opinion et certains pans des populations occidentales nous laissent penser.

 

Mais qu’en est-il réellement ? Qui a raison d’avoir peur de l’Autre ? Pour répondre rationellement, pour changer de la paranoïa et des crises d’hystérie collective, il faut se fonder sur des faits.

En replongeant dans l’Histoire, y compris dans l’Histoire récente et contemporaine, on constate d’abord qu’une grande partie du monde musulman a été occupé militairement et colonisé par cet Occident pendant plus d’un siècle. L’un des derniers pays à s’être libéré fut l’Algérie, au prix d’un millions de morts. Les bilans sont très difficiles à chiffrer, mais, pour la totalité du monde islamique pillé et occupé, nous arrivons à environs une dizaines de millions de morts (si l’on compte la somme des exactions commises depuis le début des colonisations).

Ensuite, nous constatons que l’Occident a appuyé et financer l’installation des colons sionistes en Palestine, appliquant ainsi la pire expulsion collective qu’ait connu le 20è siècle : l’expulsion d’un million de palestiniens de leurs terres ancestrales.

 

 

Enfin, et pour l’Histoire récente, que constatons-nous ? Palestine, Irak, Afghanistan : trois états musulmans sont encore occupés militairement par les forces occidentales avec leur lot de tueries. Le bilan cumulé des guerres du Golfe 1 et 2 s’élèvent à près de deux millions de morts ; Israël, héritier de l’Occident et soutenu par lui, a tué, rien que dans les années 2000 – 2010 environ 10 000 personnes (en comptant les guerres de Gaza, la seconde intifada et la guerre du Liban) ; et en Afghanistan, chaque jour qui passe nous offre son lot de crimes et de « bavures » (en clair destructions de village, pilonnage par drônes, bombes larguées contre des civils).

De l’autre côté, que peut reprocher le monde Occidental au monde islamique ou plus précisément aux « islamistes » ? Principalement des attentats qui ont eu lieu : 11 septembre (malgré les doutes quant à la version officielle de Georges Bush, mais je ne rentrerai pas dans ce débat), attentats de Madrid et Londres, attentat du RER à Paris… Ces actes sont monstrueux, sans aucun doute. Mais heureusement que le nombre de victimes soit restreints (même si une victime c’est une victime de trop). Et ce terrorisme là se règle essentiellement par des moyens de police. Mais l’Occident reste indépendant, pas occupé militairement par quelques « forces islamistes », la richesse de l’Occident n’a jamais été aussi grande, sa sécurité est largement assurée, et l’occident n’est pas bombardé chaque jour par des drônes ou des F 16, aucun char musulman ne déambule dans les rue, aucun soldat islamique ne marche en pleine rue avec sa kalachnikov en menaçant les passant ; pas de barrages, pas de fouilles, pas de richesse pillée... Les musulmans, eux, vivent pour beaucoup sous occupation, et le nombre de victime musulmane de la barbarie occidentale est infiniment plus grand, c’est incomparable.

Ah non j'oubliais, dans le 18è arrondissement de Paris, des musulmans prient dans la rue... Quelle oppression commise par les affreux musulmans ! Pauvres occidentaux...

                                                               Vive les droits de l'homme ! C'est trop joyeux !!

 

Les faits sont têtus : en comparant les griefs, les musulmans ont largement plus de quoi avoir peur que les Occidentaux. Tout simplement parce que de manière générale, c’est systématiquement l’Occident qui a agressé le monde islamique, et l’occupe pour une part non négligeable encore à l’heure actuelle. D’autre part l’Occident est infiniment plus armé que le monde musulman, détient l’arsenal le plus meurtrier de l’humanité (armes atomiques, bombes à fragmentation, phosphore blanc, drônes etc), et menace régulièrement des pays musulmans de destruction (Iran, Liban, Pakistan). Alors messieurs les propagandistes, un peu de dignité et de calme dans votre folie de la persécution dirigée contre les musulmans : vous êtes des enfants gâtés par rapport à des millions de musulmans qui ont souffert et souffrent, encore aujourd’hui, d’une oppression bien réelle, qui se fait toujours sous couvert hypocrite de « droits de l’homme ».

Repost 0
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 23:45

Barbier se pose dans son interview en "humaniste" qui souhaite poser calmement les questions. Soit. Mais ce n'est pas sincère.

Alors d'une part, il affirme que non, sa Une ne signifiait pas "l'Islam contre l'Occident" mais évoquait plutôt un face à face. Pas si sûr. La Une expose explicitement les 4 raisons de ce "face à face" : "poussée du fondamentalisme", "échec de l'intégration", "menaces terroristes", "ceux qui en profitent". Comptez-bien : sur les quatre éléments mis en avant, trois montrent au lecteur que les musulmans sont les premiers coupables de ce face à face.

h-20-2256226-1286551424.jpg





En plus avec le minaret qui menace le clocher derrière... Il est évident que la Une de l'Express, contrairement aux propos affichés, est manichéenne : l'Islam agresse l'Occident selon le journal.

Ensuite, on note avec étonnement (enfin, connaissant le magazine l'Express et le rédacteur en chef, c'est pas si étonnant) que le prétentu "dossier complet" sur le sujet n'évoque pas une question cruciale, qui aurait pu au moins remettre un leger équilibre dans la balance, est qu'il y a certains évidents qu'il faut mettre en avant : des pays Occidentaux, Grande Bretagne, Etats-Unis, Israël, France et d'autres occupent militairement une partie du monde musulman, ont déclaré la guerre à au moins quatre pays musulmans dans la période récente (Liban, Afghanistan, Palestine, Irak) et les ont bombardé. L'Express occulte totalement cette dimension de l'opposition entre Islam et Occident, à savoir l'exaspération totale des musulmans face aux crimes, occupations commis à l'encontre du monde islamique par les forces occidentale et face au soutien total apporté à l'Etat d'Israël par ces dernières.

D'autres éléments que le dossier aurait pu mettre en avant s'il avait vraiment été équitable. L'Occident arme, finance et apporte un soutien sans faille à de nombreux dictateurs du monde Arabe. Par ailleurs, l'impérialisme idéologique de l'Occident (matérialisme, consumérisme, capitalisme) est perçu à juste titre comme un rouleau compresseur par les musulmans, qui souhaitent s'en défendre aussi en revenant aux fondamentaux de leur religion et leurs traditions. Et enfin qu'il existe une islamophobie galopante, violente, qui se développe en Occident autant chez les "petites gens" que dans nos "élites" politiques et médiatiques, propagande agitée, et là c'est un sujet brûlant que Barbier se gardera bien d'évoquer, par des agents d'influence et des intellectuels pro-israéliens en France.


En décidant de ne parler presque que des tords imputés aux musulmans, et donc en se faisant le relai d'un certain discours idéologique proche de celui des néoconservateur, l'Express semble avoir choisit son camp. Le tout est maintenant de l'assumer et de cesser de prétendre à l'impartialité, à la mesure et à la Raison.

Repost 0

Présentation

  • : Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • : Ce blog évoquera les questions liées à la propagande anti-musulmane qui a cours en Occident, mes avis sur l'actualités, décryptages, informations...
  • Contact