Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 02:20

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 11:21

Il faut tout d'abord remarquer une chose. On ne connait pas l'identité des auteurs, il ne faut pas tirer de conclusion hâtive. On sait que les falses sont très nombreux. Rappelez vous ce rabbin qui s'était auto-poignardé et avait que c'était un musulman qui criait "Allah ou akbar"...avant que la police ne découvre la supercherie. Sachant que cet acte va faire le buzz, et relancer la machine de propagande anti-musulmane, il ne serait pas étonnant que des agitateurs soient derrière. Il faut aussi rappeler qu'il y eut aucun mort ni blessé.

 

Cette Une immonde de Charlie Hebdo, publiée lors de la guerre barbare d'Israël contre le Liban en 2006. En clair, elle légitime l'invasion israélienne, en appuyant la propagande de guerre judéo-sioniste consistant à dire qu'Israël ne fait que se défendre. Souvenons nous que ces bombardement on fait 1200 morts civils.

 

Ensuite, il faut s'étonner de l'incroyable deux poids deux mesures qui sévit en France. Très peu en ont parlé, et personne ne s'est indigné d'un acte largement plus grave qui eu lieu il y a quelques années. Des extrêmistes juifs de la LDJ ont balancé une bombe artisanale dans une salle de spectacle archi-comble, lors d'un spectacle de Dieudonné. Charlie Hebdo n'a pas soutenu l'humoriste, pire, a gardé le silence sur cet extrêmisme là. Je ne parle même pas des multiples agressions racistes commises par ces extrêmistes : le meurtre de Said Bourarach, l'attentat qui failli coûter la vie à Faurisson (peu importe ce que l'on pense de cette personne), les tabassages d'Alain Soral, de Ginette Skandrani, les destructions de librairies anti-sionistes comme celle d'Olivia Zemor.

 

Ginette Skandrani, dame agée, militante pro-palestinienne, agressée sauvagement par les fanatiques de la LDJ. Personne, et surtout pas Charlie Hebdo, n'ont même osé évoqué l'affaire, bien plus grave que celle-ci.

 

On peut donc s'interroger sur les intentions de Charlie Hebdo. Ils n'attaquent en effet que les musulmans et les chrétiens intégristes. Par contre, ces bobos se taisent complaisemment face à l'intégrisme qui, je le rappelle au passage, tue beaucoup de monde, en Palestine et ailleurs. Pire : Philippe Val, l'ancien rédacteur en chef, s'est toujours considéré comme pro-israélien... Faut-il rappeler qu'Israël est un Etat théocratique, fondé sur la base d'un mythe religieux : il mêle donc religion et politique, ce qui est un critère, selon ces bien-pensants, de l'intégrisme. Les crimes d'Israël, personne n'ose le dire, sont tous validés par les instances religieuses. Bref, Charlie Hebdo n'est pas "anti-intégriste" comme il aime à se présenter. Mais surtout néoconservateur.

Pour finir, il faut rappeler une chose simple : Charlie Hebdo ne doit pas s'étonner, même si nous condamnons cet acte commis probablement par un agitateur excité. La propagande anti-Islam est l'un des outils qui légitime les guerres impérialistes de l'Occident. Ces guerres tuent des milliers de personnes. En se mettant du côté de l'Empire, en apportant un appui idéologique, ils ne doivent pas s'étonner que des personnes, manipulées ou non, décident de les considérer comme faisant partie intégrante du "camp ennemi". En clair, lorsqu'un média légitime et appuie une politique agressive et criminelle, il doit s'attendre, malheureusement, à être classé dans ce giron, et en subir les conséquences. Ce n'est pas une menace ; c'est un constat.

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 15:27

En surfant sur le site conspirationniste et intégriste laïcard Riposte laïque, des fanatiques Cassen et Tasin, j'ai lu un article intéressant, résumant les lois que souhaiterait imposer ce groupuscule aux musulmans de France : http://ripostelaique.com/. Vous constaterez par vous mêmes le fanatisme absurde de ces hypocrites qui parlent de "laïcité". On fera dans une certaine mesure un parallèle avec les lois racistes hitlériennes de Nuremberg. Certes, ces lois allaient beaucoup plus loin sur certains aspects, puisqu'elles évoquaient l'idée de race aryenne, de sang allemand pur, et discriminaient massivement les Juifs définit en tant que peuple. Néanmoins, sur certains points, les propositions de Riposte laïque vont plus loin que celles-ci...

 

 

Première mesure : "Les gouvernements doivent arrêter et expulser tous les musulmans qui refusent de dénoncer la sharia." Comment mettre en oeuvre une telle mesure ? En clair, j'imagine que les musulmans devront être convoqués, massivement et de force. Soit ils seront parqués dans des zones de transit ; ou alors il s'agira de convoquer nominalement 6 millions de français se disant musulmans. L'agent de l'Etat posera alors cette question : "est ce que vous rejeter la sharia ?". Peu importe si la personne l'applique ou pas ; si elle s'en moque ou pas. Le procédé est grotesque. La sharia au sens large signifie juste la loi islamique : un musulman peut très bien dire qu'il ne rejette pas la sharia, tout en étant contre, par exemple, certaines lois comme les châtiments corporels. C'est aussi absurde que de demander à un chinois ou un américain s'il rejette la loi chinoise ou américaine, alors qu'elle contient la peine de mort. Bref : en cas de réponse négative, les musulmans seront expulsés. Vers où ? On ne le sait pas. Qu'en est il des musulmans qui n'ont pas la double nationalité ? Qu'en est-il des musulmans apatrides, ou même français de souche ?

 

Une telle mesure est attentatoire à toutes les libertés individuelles. Même les lois de Nuremberg ne sont pas allées jusque là : elles n'ont jamais demandé aux juifs de déclarer qu'ils haissaient la loi talmudique. La France n'a jamais imposé ceci aux juifs.

 

Autre mesure "économique" : "La finance islamique doit être bannie, et tous les transferts d’argent depuis les pays musulmans interdits." Ok je veux bien. Mais faudra dire adieu au pétrole et au gaz arabes. Adieu alors les voitures... La France y est-elle prête ?

 

Sur le halal : "La nourriture musulmane (halal) doit être déclarée hors-la-loi, puisqu’elle provient de bêtes non insensibilisées avant abattage, et puisqu’elle finance une religion." Riposte laïque prône à l'inverse l'autorisation de l'abattage casher, qui est fondé sur le même principe. Deux poids deux mesures, encore une fois, qui prouve l'hypocrisie de ces fanatiques. Pour rappel, les lois de Nuremberg n'ont jamais interdit le casher.

 

"Il doit être interdit de donner un prénom non-occidental à un enfant né en France." Outre que cela aille à l'encontre des principes de liberté individuelle, qu'est ce qu'Occidental ? Elie, Jacob, Shlomo, Esther, qu'est ce qu'on en fait ? C'est pas bien gaulois... mais Riposte laïque a peur de s'en prendre au judaïsme, on l'aura remarqué. Ils se placent ainsi en chiens de garde du système atlantistes. Ajoutons que les lois racistes de Nuremberg n'ont jamais imposer aux Juifs de changer de prénom...

 

Deux mesures vestimentaires, allant là encore à l'encontre de la liberté individuelle :

"– Le port du voile islamique doit être interdit, comme la burqa l’a été.

– Le port du kamis par les musulmans intégristes doit être interdit, pour prosélytisme."

 

La kippa, naturellement, ainsi que les tenues rabbiniques, sont autorisées. Et il faudra appliquer la réciprocité ! Tous les touristes français allant se pavaner sur les plages des pays arabes, en bikini, short ridicules, venant s'adonner au tourisme sexuel ou à la vinasse, seront obligés : de respecter le ramadan, de s'habiller en Jellaba. Pareil pour les expatriés, nombreux, qui vivent dans des pays musulmans. Les femmes française seront forcées de porter le voile... Riposte laïque n'accepterait jamais une chose pareil. J'ajoute par ailleurs que les lois de Nuremberg n'ont pas imposer d'obligations vestimentaires aux juifs. Pire, l'article 4 des lois de Nuremberg autorise les Juifs à porter des vêtement juifs.

 

Enfin, une mesure exprimée d'une manière absolument limpide, confirmant la haine de ces laïcards envers les musulmans en tant qu'êtres humains : "Les rues de notre pays doivent être nettoyées des musulmans qui y prient illégalement chaque vendredi." Au delà de la mesure d'interdiction de la prière de rue qui en soi n'est pas choquante, parler de nettoyer une "rue" des "musulmans", dont traiter des êtres humains en tant que déchets, n'est pas sans rappeler une certaine propagande anti-juive.

 

 

Il se trouvera de nombreuses personnes, abruties par la propagande anti-musulmane de masse, pour approuver ce ramassis de haine et d'absurdité. Le travail de l'UMP, de l'axe atlantiste, a bien été accompli, avouons-le. Leur combat est loin d'être une simple lutte contre une religion. C'est une lutte acharnée contre des millions d'êtres humains qui ont la tare congénitale, selon eux, d'être des croyants musulmans.

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 15:03

Cette semaine sort en France et en Tunisie un film documentaire de Nadia El Fani, réalisatrice franco-tunisienne, intitulé « Laïcité Inch’Allah ». Le tournage avait débuté avant la Révolution qui a fait chuter, début 2011, le président dictateur Ben Ali et s’est poursuivi durant celle-ci. Le propos était, à l’origine, d’aller à la rencontre de Tunisiens qui ne faisaient pas le Ramadan, et a dévié, suite au tournant politique majeur, sur le débat général de la laïcité.

 

La réalisatrice franco-tunisienne Nadia El Fani.

 

La thèse du film est la suivante : « les Tunisiens n’ont pas renversé une dictature pour retomber dans une autre dictature, cette fois religieuse ». Il se présente alors comme un plaidoyer pour une application de la laïcité, seul gage, pour la réalisatrice, de « démocratie », de « liberté », de « modernité », « d’égalité » etc… Et prend les allures d’une mise en garde féroce contre le retour des « islamistes », notamment ceux du parti Ennahda, interdit sous la dictature et désormais légalisé.

 

Que penser de cette thèse ? Tout d’abord, que le système tunisien dictatorial était en large partie inspiré d’un certain laïcisme. Le voile a été pendant longtemps interdit dans les écoles, et même dans la rue, sous Ben Ali. Les musulmans croyants, se laissant parfois pousser la barbe, étaient souvent interpellés, interrogés, voire emprisonnés. On ne compte plus les cas de tortures à l’encore de pseudo-islamistes. En clair, la laïcité est loin, très loin, d’être un gage de démocratie, d’égalité. Rappelons aussi le cas de Sadam Hussein, qui était un leader laïc, mais aussi celui de la Turquie, où l’armée a un pouvoir très important et est garant de la laïcité.

Mais allons plus loin. Nadia El Fani a le culot de prétendre que les musulmans croyants et pratiquant qui souhaitent, au nom de leurs principes et éthique, s’impliquer dans la vie politique tunisienne post-Ben Ali, veulent « confisquer » la révolution et sont, pour ainsi dire, des intrus. La « vraie », l’ « authentique » Tunisie se doit alors d’être laïque, moderniste. Ces arguties sont absolument mensongères. Il faut en premier lieu rappeler que la Tunisie est profondément musulmane. Que son Histoire, en très large partie, est intimement liée, depuis 1500 ans, à la culture islamique. Kairouan, ville historique du centre tunisien, est considéré comme le 4ème lieu saint de l’Islam, après la Mecque, Médine et Jérusalem. Ce fut la première ville islamique du Maghreb, d’où s’est propagée la religion musulmane. Ce fut aussi le plus grand centre savant religieux d’Afrique, où allaient s’instruire les Oulémas de tout le monde musulman. La Mosquée de Kairouan, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, est la plus ancienne du Maghreb, et est considéré comme un chef d'oeuvre d'architecture arabo-musulmane, qui a servit de modèle à toutes les mosquées construites par la suite en Afrique du Nord. C'est encore aujourd'hui un lieu de pèlerinage pour des milliers de tunisiens et de maghrébins. Par la suite, c’est Tunis et la Grande Mosquée de la Zitouna qui prit le relai et devint l’un des plus prestigieux lieux d’érudition du monde islamique.

 

Grande Mosquée de Kairouan

 

Qu’en est-il de la laïcité ? Le terme même est lié à la civilisation européenne et chrétienne. Les « laïcs » étaient à l’origine les chrétiens non ecclésiastiques. Par la suite, les loges maçonniques, les « think tank » des 18ème et 19ème siècles, ont élaboré une doctrine politique, en vertu de laquelle le christianisme, considéré par ces derniers comme un « ennemi », devait être écarté du pouvoir et voir son influence décroître, au profit d’une nouvelle caste, souvent issue d’ailleurs, à l’origine de la franc-maçonnerie et de la bourgeoisie marchande. La grande supercherie des laïcistes est d’ailleurs d’affirmer que la laïcité n’est pas une idéologie, qu’elle est neutre, qu’elle assure l’égalité. Rien n’est moins faux. Il s’agit, comme l’Histoire en atteste, d’une vraie doctrine politique, d’un système de gouvernance particulier, obéissant à un paradigme particulier et à un système de valeur précis.

 

Il faut dire et répéter que la laïcité n’est absolument pas un système neutre. Les positions de Nadia El Fani, qu'elle tente de dissimuler, le prouvent : son film était censé s'intitulé "Ni Allah Ni maître". Ce militantisme athée, anti-religieux - qui peut tout autant mener au fanatisme que les religions : il suffit de regarder l'histoire du bolchévisme qui n'est autre qu'une idéologie athée "intégriste" en Russie, qui s'est soldé par des millions de morts -, revendiqué, ruine au passage la ritournelle sur la neutralité de la laïcité, qui en réalité prône ouvertement ou plus insidieusement aussi une forme de croyance, l'athéisme. En outre, plus d’un siècle de ce système appliqué à la France nous permet de le constater. Il a permis, quoi qu’on en pense d’ailleurs – ce peut être vu comme une bonne ou une mauvaise chose - : de réduire au silence l’Eglise catholique, qui avait un rôle social, d’éducation, de charité, de valeurs, absolument considérable ; de transformer la France, chrétienne à 90 %, en un pays majoritairement athée ; de faire en sorte que les loges maçonniques aient une influence considérable en politique ; ceci a aussi autorisé, par ce biais, la construction de réseaux de pouvoir occultes – bielderberg, le Siècle, CFR, Trilatérale etc – qui, qu’on le veuille ou non, ont prospérer grâce à cette culture du secret maçonnique ; point d’aboutissement, les élites de ces cénacles, ayant les mains libres à cause de la destruction des valeurs qui s’en suivie, constituent une véritable oligarchie mondialiste, détenant un pouvoir absolument colossal s’exerçant contre les peuples.

On constate que c’est en réalité Nadia El Fani qui peut être considérée comme une intrus, et que c’est elle et ses amis qui veulent confisquer la révolution et le pays tout entier : elle souhaite imposer à la Tunisie une doctrine politique d’origine européenne, et spécifiquement française, à un pays dont ce n’est absolument pas l’Histoire. Quant aux musulmans engagés, ils souhaitent, à l’inverse, renouer avec les tréfonds civilisationnels de la Tunisie. Du reste, la grande majorité des tunisiens sont attachés à leur religion, et sont nettement plus proches des idées d’Ennahda que des doctrines étrangères occidentales. Preuve en est que tous les sondages montrent que c’est le grand favori des prochaines élections législatives.

 

Les conséquences de l’application de ce système n’est donc pas neutre. Souhaitant modifier artificiellement la structure sociale et historique de tout un peuple et d’un pays, en plaquant un mode de gouvernance importé de l’étranger, la démarche des laïcistes peut apporter de graves conséquences. Les Tunisiens et les Tunisiennes, fiers de leurs racines, attachés à leur patrie, doivent se lever et ne jamais se laisser confisquer leur Révolution.

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 15:41

 

Au dernier congrès du Nouveau Parti Anticapitaliste de Besancenot, un musulman, membre de ce parti d'extrême gauche, est allé à la tribune dire son désarroi face à l'extrêmisme laïc qu'il a constaté au sein de cette structure. Cette intervention fait suite aussi au départ de la fille voilée qui s'était présenté sur les listes du NPA, face aux critiques des membres du Parti. En effet, le voile serait pour eux un "insupportable signe de soumission de la femme" (tous droits réservés à Badinter et Zelensky).

 

 

 

 

Il a bien fait de parler ainsi, mais nous ne pouvons nous empêcher de relever sa très grande naïveté. S'il connaissait un peu plus l'extrême gauche, il aurait su que cet extrêmisme est consubstanciel à cette mouvance. Pourquoi venir pleurnicher et souhaiter un changement de ce parti ? Il réclame une évolution, une meilleure compréhension des croyants dans ce parti athé... Il s'agit d'une attitude puérile : je ne vais pas adhérer à l'UMP et réclamer qu'ils rompent avec le sionisme, ça n'a pas de sens ! Le sionisme de l'UMP, et le laïcisme du NPA, leurs sont consubstanciels.

 

 

Le NPA représente l'extrême gauche trostkyste, héritière donc de Léon Trosky, un révolutionnaire bolchévique sanguinaire. Si on se pense sur l'histoire de la révolution russe, du marxisme, matrice du communisme dont se revendique cette extrême gauche, on se rend compte de deux choses.

 

 

D'une part, la haine du religieux et surtout à l'époque de l'orthodoxie, est à proprement parler le moteur de ce mouvement. Des milliers de prêtres furent assassinés, mais aussi des religieux musulmans. Il s'agit d'un mouvement profondément athé, haïssant les religions et les spiritualités, qualifiées d'aliénation, d'opium du peuple, d'idées "sordides pour peuples incultes". Pour eux le salut ne peut venir que des contingences matérielles de l'existence : le bonheur, c'est quand l'argent, les biens matériels seront "mieux" répartis et quand le prolétariat exercera sa "dictature" sur le reste du peuple. La religion est pour eux une entrave insupportable à ce projet, car elle incite le peuple à voir aussi son avenir dans l'au delà, à croire en Dieu, à s'imposer, dans sa vie, des règles de morales de décence qui détournent l'Homme des fins matérielles, qui sont les seules voies  de salut pour ces fous. On ne peut donc qu'en sourire lorsqu'on voit ce jeune homme, plein de bonne volonté par ailleurs, se plaindre de ce qui procède de l'essence même de cette idéologie.

 

 

L'autre point très important, est le caractère communautaire de ce groupuscule. En effet, la LCR, transformée en NPA, a été créée par Alain Krivine et Ben Saïd, deux personnes se revendiquant (c'est leur droit) de la communauté juive. En outre Léon Trostky et Karl Marx, pères fondateurs de cette idéologie, sont tous deux d'origine juive. Elie Wiesel avait souligné d'ailleurs l'importance de la communauté juive dans l'émergence du bolchévisme, qui apparaît à l'analyse comme une forme d'extrêmisme communautaire. Comment ensuite d'insurger que le NPA reprenne la phraséologie (islamisme, intégrisme) de BHL et de Finkielkraut pour tacler les musulmans ?

 

 

Pour ces raisons, un musulman n'a pas sa place dans ce genre de parti politique. Le NPA essaye de s'accaparer les "jeunes de banlieue" en les flattant sur certains points comme l'anti-sarkozysme et le conflit israélo-palestinien. Cependant il ne faut jamais oublier qu'ils ont toujours combattu et critiqué les authentiques et nobles résistants du Hamas (taxés, comme toujours, d'affreux intégristes), du Hezbollah ainsi que l'Iran. Ils soutiennent ponctuellement les peuples arabes en lutte, mais pour une raison : imposer des régimes laïcs et si possible troskystes, et surtout pas musulmans. On le voit pour les révoltes d'Egypte et de Tunisie : soutenant ces mouvements, ils n'arrêtaient cependant pas de marteler que c'est une "révolte anti-capitaliste", "non religieuse".

 

 

Il ne faut pas être dupe : pour eux, les banlieues regorgent de "prolétaires" qui pourront un jour être mis au service de la "révolution anti-capitaliste" sous les ordres et le commandement des dirigeants trotskystes. Un outil au service de la lutte des classes, point. Mais il ne faut pas s'y tromper : idéologiquement, ils représentent l'inverse de l'Islam, pour les deux points que j'ai exposés plus haut. Ce musulman, et d'autres, commencent à comprendre le piège, c'est une bonne chose. Mais la prise de conscience doit être élargie et il faut quitter le navire en bloc, pour le peu de musulmans qui croient encore aux "bienfaits" de ce parti.

 

 

Pour ce qui est la lutte anti-capitaliste et anti-oligarchique : les musulmans le sont, à n'en pas douter, et n'ont pas besoin de l'idéologie bolchévique pour l'être. Car le capitalisme est, comme le communo-bolchévisme, une forme de matérialisme (la seule différence étant les modalités de redistribution des biens matériels, les modes de production et de propriété) : tous deux placent comme seul horizon du bonheur humain la possession de biens matériels  Ce qui est cocasse et révèle les affinités entre ces deux doctrines, c'est que la Révolution bolchévique fut financée par... des banques capitalistes américaines, notamment celle des Warburg, une famille israélite.

 

 

Les musulmans y sont radicalement opposés à ce capitalisme, et ce, au nom de leurs références propres, de la morale et de l'équité prônées par Allah (swt) dans le Saint Coran. L'Homme peut créer des richesses, mais en ayant systématiquement à l'esprit que sans la permission d'Allah (swt), ceci ne serait pas possible ; il doit penser avant tout à son Salut, à accomplir le Bien et bannir le blâmable ; à partager ses richesses ; et rester humble face aux bienfaits dont Allah (swt) l'a comblés. Et surtout, l'Islam prohibe l'usure (ribah), qui est au coeur du système oligarchique capitaliste.

 

 

Tout ceci nous suffit amplement, en tant que principes, pour lutter efficacement contre les idéologies mortifères et sataniques que sont le capitalisme, mais aussi le matérialisme dialectique des trotskystes.

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 20:29

Je viens de visionner un débat d'une heure entre Christine Tasin l'activiste du groupuscule Riposte laïque et l'humoriste Dieudonné, sur le thème notamment de la prétendue "islamisation" et des dangers de l'Islam. Il fut très intéressant, mais certains éléments auraient dû être apportés à la réflexion.

 

Voici la vidéo :

 

Ce débat montre le véritable visage de Christine Tasin, et je remercie Dieudonné d'avoir fait sortir le loup du bois. Madame Tasin est absolument obnubilée par l'Islam : pour elle, tous les problèmes de la France proviennent de l'Islam. A la limite c'est son choix. Mais encore faut-il, pour être respectable et crédible, faire preuve de probité et d'honnêteté intellectuelle. Les postures de Christine Tasin sont pétries d'a priori et biaisé par une pensée très étriquée.
Le premier élément de contradiction qu'il faut mettre en avant, c'est le deux poids deux mesures hallucinant des postures de Tasin. Pour faire court : elle prétend s'insurger contre le sort de la femme de l'Islam, mais n'a jamais évoqué l'obligation de se raser le crâne dans certaines communautés loubavitchs, juives intégristes. Elle nous parle de Napoléon et du statut du judaïsme qui se serait réformé pour obéir à la République : mais je suis désolé, c'est une imposture. Les divorces religieux dans le judaïsme en France restent très difficiles selon les lois rabbiniques. Par ailleurs, ni le Talmud ni la Torah n'ont été réformés ni même modifiés, et contiennent toujours les pires ignominies (racisme anti-goym, suprémacisme, guerres bibliques et incitation au génocide).
Par ailleurs, Christine Tasin a maintes fois pris position en faveur d'Israël et du sionisme : pour les massacres de Gaza, la destruction de la flotille humanitaire, pour l'écrasement des palestiniens. Je ne vais pas m'attarder sur ce point car j'ai déjà rédigé là dessus. Comment se prétendre laic, anti-communautariste, universaliste, et soutenir un état fondé sur des concepts ethno-tribaux, intégristes, racistes. La contradiction est béante.
L'autre point très révélateur c'est que Tasin avoue totalement son colonialisme. Elle chiale devant l'immigration des musulmans, mais soutient les invasions coloniales qui ont mené à tant de massacres et de spolliation. Comment après cela paraître crédible ? Elle est pour la dignité ? Quelle blague. C'est une héritière de la colonisation, au nom de la civilisation forcée des peuples "barbares". Pas étonnant qu'elle soutienne Israël donc, et qu'elle haïsse les musulmans, première victime de l'impérialisme atlanto-sioniste.
Les choses sont donc claires : cette dame et son groupe sont en guerre. Pas uniquement pour défendre la République : mais pour imposer leur vision totalitaire de la planète à tous les peuples. Une bushiste en somme. En cela, Tasin est un piètre vestige du passé : le colonialisme, au final, a été balayé de partout. Le totalitarisme franc-maçonnique à l'oeuvre. Et son combat connaïtra une lourde défaite.
Au passage, Dieudonné a bien fait de mettre en avant les contradiction du mouvement des Lumières, qui ont justifié au final toutes les barbaries : ce n'est pas étonnant, et on le voit avec ce que dit Tasin, que les colonisations ont redoublé après la Révolution française. Tout se tient finalement. Dieudonné lui a de la sympathie pour les peuples envahis, occupés. L'humaniste, définitvement et irrémédiablement, c'est lui. L'anti-impérialiste, c'est lui. Les totalitaires, les colons et les intolérants sont du côtés des fanatiques laïcards au service du clash des civilisations.
Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 17:09

 

Suite aux Assises internationales contre l'Islam organisées par l'association ultra-laïque Riposte laïque, Bernard Henri Lévy a pris la plume et publié un article assez violent contre cette initiative. Il a parlé d'une alliance rouge - brun (expression pour désigner les alliances entre extrême droite et extrême gauche), d'initiative raciste qui amalgame tout et n'importe quoi. Il a rappelé aussi que ces sois disant républicains qui vomissent sur les musulmans oublient un peu vite le rôle des combattants d'Afrique du Nord et d'Afrique Noire dans la libération de la France.

 

Le groupuscule Riposte laïque, suite à cette attaque, est devenu totalement hystérique. Ses membres, un peu dérangés, ont rédigé pas moins d'une dizaine d'articles sur leur site en quelques jours (ce qui témoigne là encore du caractère enragé des "riposteurs laïcards" : ils auraient pu se contenter d'un seul article, bien rédigé) pour répondre à BHL. Ce qui est drôle, c'est que ces articles sont très virulents, taxent BHL, à juste titre, de philosophe de pacotille, de mépris envers le peuples.

 

Le plus cocasse, est que BHL est justement en pointe dans la lutte mondiale contre l'Islam (qu'il taxe d'intégriste). C'est le premier à avoir parlé d'islamofascisme, il a soutenu systématiquement toutes les guerres de l'empire contre les pays musulmans. Il a appuyé les massacres de Gaza, celui de la Flotille. Cela aurait dû suffire à contenter Riposte laïque qui de la même manière appelle de ses voeux une offensive toujours plus violente contre les musulmans et est un larbin total du sionisme international.

 

Ce qui se cache derrière tout cela, c'est une divergence stratégique. Simple divergence mais qui prend une ampleur importante, dûe surtout au caractère furieux des protagonistes. La stratégie de BHL est de susciter un conflit majeur à l'intérieur de l'Islam pour en arriver à l'annihilation de la force contestataire de cette religion face à l'empire américano-sioniste. Pour ce faire, il flatte sans cesse les collabos, les pseudos musulmans qui crient leur amour d'Israël et leur haine du "fondamentalisme". Il l'a d'ailleurs dit explicitement : le conflit, pour lui, ce n'est pas l'Occident contre l'Islam, mais à l'intérieur de l'Islam. Stratégie machiavélique, démoniaque, et plus subtile, puisqu'il est de bon ton, dans l'opinion publique, d'haïr "l'intégrisme" selon la terminologie occidentalo-centrée.

 

La stratégie de Riposte laïque est différente en ce sens qu'ils en appellent à la destruction totale et définitve de l'Islam. Ses membres le disent explicitement : ce qui est dangereux, c'est l'Islam en tant que tel. Chaque croyant musulman est un soldat potentiel de l'invasion islamique en Europe. Stratégie résumée par le titre d'un article posté en première page du site : "Pourquoi il faut déclarer la guerre à l'Islam".

 

Ce déchirement interne du front anti-musulman prend de l'ampleur, et nous nous en réjouissons. Et puis, leur hystérie devrait in fine nous rassurer : un ennemi est redoutable lorsqu'il est réflechi, stratège. Ces personnages, tellement rongés par leur haine, en viennent à s'affronter violemment pour un oui pour un non. Laissons les crocodiles se bouffer entre eux, tout en restant sur nos gardes.

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 00:23

 

Je viens de lire l'intervention de Pascal Hilout, l'un des membres de Riposte laïque, lors des Assises islamophobes organisées par le Bloc identitaire samedi dernier. Et ce texte est riche d'enseignements, puisqu'il nous permet de comprendre, si l'on sait analyser et décrypter les choses, quelle doctrine sous-tend ses propos et quelle est le but de son action. Disons le clairement : Pascal Hilout n'est pas un homme de doctrine, sa pensée est fort basique et dénuée de complexité et de profondeur, cependant, on voit que sa pensée n'est pas neutre et qu'il relaie un projet déjà mis en pratique, et relativement ancien.

 

http://img.over-blog.com/500x375/3/14/13/01/Aprero-saucisson/Christine-Tasin-de-RR-et-Mohamed-Pascaliloute-de-RL.JPG

Pascal Hilout, ancien musulman d'origine marocaine, un saucisson à la main.

 

Ce qui se dégage clairement de sa prose, c'est d'abord un argumentaire bien rôdé, de haine contre le religieux de manière générale. Car il ne faut pas s'y tromper : certes, il se déchaîne uniquement contre l'Islam. Mais pour la seule et unique raison que cette religion est l'une des dernières a avoir gardé sa vigueur, capable encore de régir des sociétés. Bref, cette religion a conservé son potentiel spirituel et civilisationnel intact (indépendamment de la situation concrètes des pays musulmans). Mais les arguments utilisés sont exactement les mêmes que les anti-religion de toujours ont utilisés. Ainsi, il affirme : "NON à l’islam partout où il prend le pouvoir sur les êtres humains. Il leur impose la soumission ; inscrite dans le corps, dans l’espace et dans le temps". C'est exactement ce que les bouffeurs de curés du 19è siècle disaient du catholicisme : la religion, puissant ferment civilisationnel et de régulation sociale, est considéré par les athés militants et les prosélytes de la débauche comme trop encombrant, trop régulateur. Bref, les religions sont vécues comme autant d'insupportables facteurs de régulation sociale.

 

Encore un copié-collé de ce que les catholiques pratiquant entendaient sur leur religion : "L’islam est un ensemble d’idées totalitaires. Il n’a rien de moins comme ambition que de régenter tous les aspects de la vie des croyants". Rien d'original... Ces modernistes fanatiques considèrent que l'Homme doit vivre selon ses instincts et que tout ce qui peut l'élever, lui rappeler que son corps est un prêt accordé par Allah (swt) et qu'il lui doit donc le respect, que ses actions auront des conséquences dans l'au delà, constituent une intolérable atteinte à leur "liberté" (liberté factice puisqu'il n'y pas pire esclave que celui qui est asservi par ses instincts les plus primaires).

 

Ce discours là, on le sait, provient pour une large part de la doctrine franc-maçonnique. L'athéisme ultra-agressif et le laïcisme extrêmiste ont été effectivement pensés essentiellement dans les loges, au 18è et au 19è siècle. Pascal Hilout prononcera une phrase qui ne laisse place à aucune ambigüité quant à sa haine des religions en général : "les religions érigent des murs de séparation et de lamentation entre les êtres humains". Un discours qui ressemble par ailleurs furieusement à celui des bolchéviques qui ont fait la révolution russe : l'un des moteurs de cette entreprise meurtrière a été la destruction de la religion orthodoxe, la religion "opium du peuple". L'on sait que des milliers de religieux furent assassinés en Russie, et que la religion (orthodoxe mais aussi musulmane) fut persécutée jusqu'à la chute de l'Union soviétique. Des héritiers très gênants pour les athés extrêmistes d'aujourd'hui.

 

Par ailleurs, cette citation nous permet de faire lien avec un autre point : cette idéologie rejoint un autre élément, présent constamment dans le discours de Pascal Hilout : le fanatisme métissolâtre. Je ne parle pas du métissage en tant que tel, en tant qu'aventure individuelle, en tant qu'enrichissement : Allah (swt) nous a créée de toutes les couleurs pour que nous nous entreconnaissions. Le problème n'est pas celui-là, mais l'idéologie qui impose aux peuples comme unique horizon, le métissage obligatoire, afin, croient-ils (ces doctrinaires) d'arriver à la Paix et au "vivre ensemble". Ainsi Hilout nous assène, sûr de son arrogance : "Il est claire pour moi que l’islam, de par ses interdits, ses restrictions et ses pratiques les plus élémentaires est tout à fait contraire à notre désir de vivre-ensemble, de réaliser l’intégration et l’assimilation, de perpétuer le creuset de fusion que la France a toujours été". Vous avez là résumé toute l'idéologie franc-maçonnique de destruction des différences et d'imposition d'une uniformité tyrannique. L'Islam est sa cible pour une raison : il est porteur de l'altérité, ce que les métissolâtre détestent par dessus tout. Pour eux, nous devons tous nous ressembler, manger la même chose. Le terme "fusion" est par ailleurs très significatif : fusion signifie disparition de deux éléments distincts, pour en créer un nouveau, une sorte de chose hybride. Le désir des doctrinaires dont Pascal Hilout se fait le relai et le propagandiste, c'est celui-ci. Et par ailleurs cela nous permet de constater la totale hypocrisie de cette posture : d'un côté, cette doctrine du métissage à conduit notamment à la politique migratoire et a permis de faire venir des musulmans,  sous l'impulsion aussi du patronat ; et maintenant que nous sommes là, alors qu'il était prévisible que les musulmans n'allaient pas tout d'un coup apostasié leur religion après leur arrivée, les mêmes métissolâtre nous disent que nous sommes les ennemis intérieurs, que nous sommes trop musulmans, trop arabes que sais je encore. Quelle irresponsabilité et je dirais, quel machiavélisme aussi.

 

Personnellement, j'aime les différences, et je ne veux surtout pas que tous les peuples me ressemblent. Où est l'intérêt ? D'autant que cette vision va totalement à l'encontre de l'ordre de la Création, qui a aboutit à des peuples si divers. L'Islam, malgré ce que disent les propagandistes à tord, respecte et favorise l'altérité des cultures : les islamophobes pourront dire ce qu'ils voudront, mais les peuples musulmans sont tout à fait divers et ont gardé leurs spécificités culturelles. Allez en Inde, au Maghreb, au Sénégal, en Indonésie, en Tchétchénie : aucun de ces peuples ne se ressemble, ils ont gardé l'essentiel de leurs cultures millénaires, tout en croyant désormais en Allah (swt) Créateur de l'univers et en pratiquant l'Islam, ce qui n'a rien d'incompatible. Les Pascal Hilout et autres fanatiques laïcards sont les pires ennemis des identités charnelles, et malgré leur droit de l'hommisme affiché, les plus intolérants face à la différence. Ce qu'ils veulent, c'est que nous soyons tous les mêmes. Un projet fou, dangereux, et au final inhumain : les Hommes, par essence, ont besoin d'une identité, d'une culture et de racines. La création de petits consommateurs sans identité, sans Histoire ni ancêtres, dociles, malléables, au grand profit des oligarques. Une obsession maçonnique.

 

Cette utopie, tellement naïve (le Brésil est le pays le plus métissé, et pourtant rien ne montre que ce soit le pays le plus pacifique et dénué de criminalité, loin de là), serait innofensive si elle ne portait pas en elle un désir  et un résultat très dangereux : celui de la disparition des différences et de l'altérité.

 

 

On le voit donc, ce discours, resservi en 2010, vient en réalité de loin. Ce ne sont pas enfants de coeur qui ont une dent contre les "islamistes". Loin de là. D'ailleurs Pascal Hilout ne parle jamais d'islamisme mais d'Islam tout court. Mais bien plutôt des doctrinaires, au service d'une idéologie fort dangereuse et dont nous voyons en réalité les méfaits tous les jours.

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 14:23

 

On le sait, la laïcité est brandie de plus en plus contre l'Islam comme une arme de combat, et plus pour assurer une neutralité vis à vis des cultes. Nous en avons l'exemple avec les furieux de Riposte laïque, mais les cas pourraient être multipliés.

 

Marine avait pointé du doigt les prières musulmanes dans les rues comme étant abominables... Mais que dire des subventions accordées à la communauté juive, qui elles, en revanche, ne semblent susciter l'émoi de personne, et surtout pas des pseudo-laïcard et des types du FN qui étalent ici leur lâcheté manifeste et leur deux poids deux mesures évident.

 

Les crèches Loubavitch "répondent parfaitement aux critères légaux d'attribution de subventions", a assuré lundi le porte-parole du mouvement juif orthodoxe Beth Loubavitch après le vote de subventions par le Conseil de Paris contesté par deux élus du Parti de Gauche. (c) Afp

 

Nous apprenons ainsi que la ville de Paris a accordé deux millions d'euros à des crèches Loubavitch (mouvance minoritaire et intégriste du judaïsme), alors même que ces crèches ne respectent pas le cahier des charges, ferment le vendredi, et n'accueille pas de non juifs. Si leur laïcité signifiait simplement ce que les politiques et idéologues prétendent, à savoir un système pour "respecter les croyances" et la "neutralité des services publics", ces subventions auraient heurté toute la classe politique. Mais là, rien.. Il faut en conclure que cette laïcité n'est pas ce qu'ils prétendent.

 

Car pour résumer les résultats de cette laïcité : halte au voile à l'ecole, halte au voile dans une crèche de droit privé (donc en principe non soumise à la laïcité), halte au niqab dans les rues, stop au hallal dans les quick... mais dans le même temps : bienvenue aux subventions pour les loubavitch, bienvenue à la kippa dans la rue, bienvenue au casher dans les magasins monoprix (à Paris il y a des magasins entièrement casher). On le comprend donc aisément : la neutralité prétendue est une fumisterie, une escroquerie. La cible, c'est l'Islam et uniquement l'Islam.

 

 

 

Sarkozy invité et célébré par les loubavitch de Neuilly : c'est beau la laïcité, c'est impartial, c'est juste, c'est équitable !

 

 

La laïcité n'est respectée et imposée à aucune communauté, sauf les musulmans, dans un seul but : restreindre leurs droits de culte au maximum. J'aurai d'ailleurs pu ajouter le cas des évangélistes qui s'implantent en banlieue et qui ne suscitent aucune désapprobation de la part des pouvoirs publics...

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20101220.AFP7445/les-loubavitch-assurent-que-leurs-creches-repondent-aux-criteres-legaux.html

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 16:10

 

Nous avions déjà sur ce site montré que le site des extrêmistes pseudo-laïcards était au service du sionisme et de l'idéologie néoconservatrice du choc des civilisations. A vrai dire, il suffit de lire un peu leur blog pour voir qu'ils sont totalement fanatiques, obsessionnels et paranoïaques (ils voient des musulmans partout, et considère même Caroline Fourest (!!) comme une pro-islamiste, c'est dire..).

 

Notamment, j'avais montré que la fondatrice du site, Christine Tasin, un peu dérangée psychologiquement (ayant vu ses interventions, on se rend qu'elle tremble de haine lorsqu'elle parle de musulmans, et ça me semble être un symptôme de troubles psychopatholiques) était systématiquement intervenue pour soutenir Israël, le massacre de la flotille, le blocus de Gaza et même pour justifier la colonisation (http://resistancemusulmane.over-blog.com/article-christine-tasin-agent-d-influence-d-israel-et-du-sionisme-international-58455217.html) Ce qui démontrait que le pseudo-combat laïque pour eux n'est juste qu'un prétexte pour cette guerre de Sion contre l'Islam. J'avais aussi découvert que Riposte laïque participait au salon du livre du Bnai Brith, qui n'est autre qu'une organisation franc-maçonnique d'obédience israélite, interdite aux goyms : apparemment les membres de Riposte laïque ne trouve pas cela choquant, dont acte.

 

Bref, en cherchant un peu, j'ai découvert qu'un rédacteur important de ce site, dénommé par un pseudonyme, Paul Landau, se prénomme en fait Pierre Lurçat et est un israélien, résidant dans l'entité sioniste (pour un site prétenduement républicain, engagé des étrangers vivant dans un Etat colonial, c'est assez cocasse). Et ce n'est pas tout : il fut membre de la milice fanatique extrêmiste Bétar Tagar en France (contre laquelle d'ailleurs Riposte laïque n'a jamais trouvé rien à redire, démontrant une fois de plus l'imposture totale de leur combat anti-communautariste et anti-obscurantiste). Certains journalistes d'ailleurs ont mené leur enquête et ont affirmé qu'il est même le cofondateur de la Ligue de défense Juive, rien que ça http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Lur%C3%A7at

http://img.over-blog.com/420x464/0/46/96/40/LandauLur.jpeg

 

Tiens puisque nous parlons de la LDJ, leur site fanatiquemement sioniste et outrancièrement anti-arabe a apporté d'ailleurs tout récemment leur soutien aux Assises islamophobes organisées à Paris aujourd'hui même, par Riposte laïque et l'extrême droite européenne (notons la présence de l'English Defense League, organisation néo-nazie anglaise qui fricotte avec le Rabbin Nachum Shifren et qui est sur une ligne Netanyahou - Liebermann : http://resistancemusulmane.over-blog.com/article-l-integrisme-dont-on-ne-parle-jamais-les-rabbins-engages-dans-l-incitation-a-la-haine-et-a-la-guerre-des-civilisations-61428386.html).

 

Avec tous ces éléments, ceux qui croieront encore que Riposte laïque défend la "république" et la "laïcité" sont simplement bornés et hypocrites. Riposte laïque a pour but d'oeuvrer à une sorte d'alliance mondiale anti-islam sous l'égide bien évidemment d'Israël et du sionisme international, pour moi cela ne fait aucun doute, après avoir égrainé tous les éléments que j'ai découverts.

Repost 0
Published by Sahabas - dans fanatisme laïc
commenter cet article

Présentation

  • : Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • : Ce blog évoquera les questions liées à la propagande anti-musulmane qui a cours en Occident, mes avis sur l'actualités, décryptages, informations...
  • Contact