Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 20:47
Repost 0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 17:24

L’Argentine annonce qu’elle reconnaît la Palestine comme « État libre et indépendant à l’intérieur des frontières de 1967 ».

 

 

C’est la présidente argentine Cristina Kirchner qui a écrit au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pour lui annoncer la décision de son pays.

 

 

Dans une démarche similaire, vendredi dernier, le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a transmis à Mahmoud Abbas une missive dans laquelle il annonçait que le Brésil reconnaissait la Palestine.

« L’initiative est conforme à la volonté historique du Brésil de contribuer au processus de paix entre Israël et la Palestine », avait indiqué un communiqué du ministère brésilien des Affaires étrangères.

 

Cette reconnaissance est « en accord avec les résolutions des Nations Unies exigeant la fin de l’occupation des territoires palestiniens et l’instauration d’un État palestinien indépendant basé sur les frontières du 4 juin 1967 », est-il écrit dans la lettre.

 

De son côté, l’Uruguay prévoit de reconnaître la Palestine comme État en 2011, selon le vice-ministre des Affaires étrangères, Roberto Conde.

 

« Nous oeuvrons en vue d’ouvrir une représentation diplomatique en Palestine, sûrement à Ramallah », a déclaré M. Conde.

 

« Donc l’Uruguay va sûrement suivre le même chemin que l’Argentine en 2011 », a-t-il ajouté.

Cependant, on ignore quelles seraient les implications politiques et diplomatiques de cette reconnaissance.

Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Yigal Palmor, a jugé « regrettable » et « décevante » la décision de l’Argentine, qui « ne contribuera en rien à changer la situation entre Israël et les Palestiniens ».

 

« C’est une déclaration décevante qui est contraire à l’esprit des accords entre Israël et les Palestiniens et de la négociation de paix », a-t-il commenté.

Le ministère israélien des Affaires étrangères avait également exprimé samedi « sa déception » après l’annonce du Brésil.  

 

Les dirigeants israéliens ont mis en garde les Palestiniens contre toute déclaration unilatérale d’un État palestinien.

Ces dernières semaines, le négociateur palestinien Saëb Erakat a appelé la communauté internationale à « reconnaître l’État palestinien dans ses frontières de 1967 ». 

 

radio-canada.ca

 


Repost 0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 17:55

Le Brésil vient de reconnaître l'existence d'un Etat palestinien, dans les frontières de 1967.

 

 

http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/435x290/200906/15/87169-president-bresilien-luiz-inacio-lula.jpg

 

L'antisionisme est en train de grandir, nous ne pouvons que nous en réjouir. Mais le combat sera encore très long. Cette mesure est symbolique. Néanmoins, le symbole dans cette histoire est important. N'oublions jamais que c'est avec ce genre d'initiative que la légitimité et l'existence du peuple palestinien peut demeurer dans les mémoires, et c'est la condition sine qua non d'une future indépendance. Car les Indiens d'Amérique ont été exterminés justement parce que personne à l'époque ne reconnaissait leur existence légitime. Le combat symbolique est très important, face aux mensonges sionistes qui nous répètent que le peuple palestinien n'existe, pour mieux pouvoir l'expulser définitivement dans le silence.

 

Et à votre avis, qu'en pensent les sionistes ? Ils hurlent, comme d'habitude. Ils ne savent que crier, ce qui témoigne d'une certaine puérilité. Mais ils ne sont pas naïfs : ils comprennent de plus en plus qu'ils sont en train de perdre sur le terrain symbolique. Sur le terrain démographique et juridique, on le sait, ils ont déjà perdu. Reste les terrains politiques, militaires et financiers qui sont les derniers points dans lesquels les sionistes demeurent dominants, et qui permet de maintenir leur tyrannie. Mais tout peut se renverser : la crise a montré la fragilité de la domination du dollars, certains dirigeants israéliens ont peur de quitter leur territoire de peur d'être poursuivi pour crimes de guerre et contre l'humanité. Militairement, n'oublions pas le symbole très fort de la résistance héroïque du Hezbollah en 2006.

 

Les cartes sont en train d'être redistribuées. Avec l'aide d'Allah (swt), les sionistes n'en ont plus pour longtemps.

 

http://www.donnetonavis.fr/actu/news/lula-etat-palestinien-israel-consul-rio_2952.html

Repost 0
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 16:47

Les évêques réunis en Synode au Vatican ont tancé lourdement l'Etat sioniste. Pour eux, à l'instar de ce qu'a toujours dit l'Eglise catholique, les sionistes ont détourné les écritures, et leur politique ainsi que l'expulsion des Palestiniens de leurs terres ancestrales constituent des insultes contre les enseignements du Christ.

 

 

 

Le pape Benoît XVI (3ème g) s'adresse aux évêques, lors du dernier jour du synode pour le Moyen-Orient, au Vatican, le 23 octobre 2010.

 

 

 

Il en ressort qu'Israël ne peut pas s'appuyer sur le terme de « Terre promise » figurant dans la Bible pour « justifier le retour des juifs en Israël et l'expatriation des Palestiniens ». C'est ce que déclare aujourd'hui le Vatican qui explique qu'il « n'est pas permis de recourir à des positions bibliques et théologiques pour en faire un instrument pour justifier les injustices ». Le synode pour le Moyen-Orient, réuni par le pape, demande qu'il soit mis fin à l'occupation israélienne des « différents territoires arabes ».

 

 

Israël et les médias sionistes, à leur habitude, se sont insurgés, tout en hystérie, contre ce réveil catholique (qui ne date pas d'hier, puisque le Patriarche de Jérusalem avait déjà affirmé que le sionisme est contraire aux enseignements de l'Eglise). Avec l'arrogance qui les caractérise, ils ont balayé ces remarques de bon sens et ressorti les violons victimaires ancestraux : les catholiques nous ont toujours detesté, blabla... Il faudrait déjà lire le Talmud et les tomberaux d'injures proférées contre le Christ, après on reparlera de "haine"... D'ailleurs les réactions sur les blogs sionistes sont éloquents (notamment sur JSS News et Desinfo.com)  : on y trouve énormément d'insultes à l'encontre des chrétiens, méprisés totalement car considérés par eux comme des "larbins des musulmans". Car voyez-vous, pour s'insurger contre les crimes et l'impunité d'Israël, on ne peut être que "manipulés" et "idiots". L'arrogance mène à l'aberration et au fanatisme, on en a ici la preuve.

 

 

Bref le sionisme est isolé dans les opinions publiques, il tient grâce aux médias, à l'argent, et au soutien des grandes puissances capitalistes et occidentales. Notons aussi le soutien des évangélistes et des chrétiens sionistes américains protestants, qui ont toujours haït l'Eglise catholique.

 

 

Mais la fin de l'occupation semble proche. L'union des peuples est en marche pour la libération de la terre sainte et d'Al qods, et aussi pour l'indépendance des peuples non alignés face à l'Occidentalisme.

 

 

voire pour plus d'informations : http://www.rfi.fr/europe/20101023-le-vatican-tance-israel-avoir-detourne-ecrits-bible

Repost 0

Présentation

  • : Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • Islam - Point de vue d'un musulman face à l'occidentalo-sionisme
  • : Ce blog évoquera les questions liées à la propagande anti-musulmane qui a cours en Occident, mes avis sur l'actualités, décryptages, informations...
  • Contact